AccueilBienvenueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Milady

avatar

Masculin
Nombre de messages : 58
Age : 29
Emplacement : Water 7
Appellation : La lady aux pistolets d'or
Prime/Doriki : 0 berry

Fiche Personnage
Grade: Canonier ; Sniper [Rang A]
Equipage: Le Makkatsume
Niveau: 4

MessageSujet: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Ven 3 Oct - 22:47

Le port de Water Seven, comme se fut souvent le cas, est très animé en ce milieu de journée très actif. Pour les curieux ainsi qu'à ceux et celle qui l'ignorent, ce lieu réputé est une île industrielle très connue de Grandline qui accueil en son sein les marchands des 4 coins du monde qui cherchent carrière au-delà de leur petit océan ainsi que les aventuriers cherchant un équipage ou quoi que soit d'autre. Une conjonction idéale pour les bateaux civils entrant dans la route. Sur l'île, on y trouvait des boutiques plus ou moins louches sur toutes les marchandises que l'on souhaite rechercher.

Bref, sur cette petite île prospère au climat printanier, une étrange demoiselle à la tenue ma foi particulière pour une personne de son âge et de son calibre marcha nonchalamment dans le port. Énorme chapeau au duvet blanc sur la tête, personne ne remarquait ni son regard et ni son doux sourire chaud. En fait, Milady était dans un état pétillant de joie et de bonheur sur le succès de son entrée sur la plus terrible mer du monde entier. Malgré son expertise en arme, elle était loin de tenir tête aux pires adversaires. Aussi, eut-elle pensée à courir après le fruit de son désir qui lui demanderait plus que sa détermination pour l'obtenir. Son buste se redressa et la vigueur de ses pas résonna dans sa tête comme une cadence paisible qui la met à l'abri du son assourdissant des matelots qui déchargent le contenu des cales, des moyens de locomotion et du brouhaha. Finalement, elle se décida à prendre du retrait sur la terrasse d'un restaurant avec bonne vue sur le port le temps d'y déguster en toute quiétude une bonne tasse de café frais. Fraîcheur venant du navire qui l'a transporté de North Blue. En compagnie de sac de café, Milady y a passé ses derniers jours à l'abri des regards indiscrets et de la Marine qui recherchait encore la tête d'écume de l'héritière déchue. Mais la demoiselle n'avait plus envie de rester sympathique pour leur erreur. Des rumeurs de présence pirates s'installent dans son pays natale et avec leur absente présence sa famille en entier mourut. Milady en avait encore gros sur le coeur avec cet incident douloureux.

Milady se vida la tête de toute pensée et commanda son café qu'elle n'attendit pas trop longtemps. Tasse en main, elle le dégusta avec beaucoup d'élégance dans chaque mouvement posé. Mais ça, aucun routard ne le remarque. Elle leva enfin ses yeux d'azur lorgnant la rue qui longe le port. Bateaux partaient et rentraient en totale constance et la foule grouillait toujours autant à quelques pas de sa table. Milady n'y voyait pas un moyen de passer à la prochaine étape de son périple dans le monde obscur des méchants pirates. Certes, elle a profité de son escale pour acheter de la marchandise sur l'île, mais sans bateau et sans équipage son stationnement pourrait durer pour encore très longtemps. Elle prit un bref soupir de déception et buva une autre gorgée. Le temps prit soudain un teint plus venteux et ombrageux que son oeil avertit repère aussitôt. La demoiselle aux pistolets d'or allait apprendre que sur Grandline, tout peut arriver en un instant sans jamais prévenir.

(Je suis déçue par ce premier post ><. Votre présence va sûrement m'aider pour la prochaine fois. Désolé.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepiece-adventure.forumsactifs.com/fiches-techniques-des
Aibu

avatar

Féminin
Nombre de messages : 283
Age : 25
Emplacement : Water Seven
Appellation : Capitaine
Prime/Doriki : 1.200.000

Fiche Personnage
Grade: Capitaine [Rang B]
Equipage: Makkatsume
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Sam 4 Oct - 1:11

Scrok.
Aibu appliqua à sa pomme le premier coup de dents de la journée. Sa victime de l'après-midi n'allait pas s'en sortir entière. Car la jeune Capitaine avait faim; et lorsqu'elle avait faim, aucune proie, pas même une malheureuse pomme, ne pouvait s'échapper de la furieuse agression provoquée par les pulsions meurtrières de son estomac.
Scrok.
Cela faisait un petit moment qu'elle marchait, tournant la tête de droite et de gauche, stupéfaite par tant de beauté. Water Seven était aussi grandiose que ce qu'on lui avait raconté. Elle aurait voulu naviguer sur les canaux traversant l'île de part en part, en formant un réseau minutieusement pensé; cependant, nul besoin d'être un génie pour constater qu'une caravelle de pirate passant tranquillement au milieu des bateaux aurait fait beaucoup de remue-ménage; et encore, il n'était pas certain qu'elle puisse se glisser dans tous les passages prévus pour de plus petites embarcations.
Le petit chaton Kuro, niché sur sa tête, bâilla un instant et se rendormit, l'extrémité de sa queue touffue battant doucement la mesure sur un rythme inconnu.
Scr... ok.
La jeune femme s'arrêta net en passant devant un café, un morceau de pomme à moitié détaché du fruit entre les dents. Elle avait repéré, parmi les tenues blanches et bleues des marins, un extravagant chapeau à plume qui dépassait du dossier d'une chaise, sur une terrasse donnant droit sur le port. L'ornement se balançait de droite à gauche au gré du vent et des mouvements de la tête de son propriétaire. Mais, surtout, il DEPASSAIT.
Aibu s'approcha du chapeau géant, sur la pointe des pieds, essayant de rester la plus silencieuse possible. Elle prit à peine le temps, sur son chemin, de remarquer qu'on pouvait distinctement discerner les couleurs de sa toute nouvelle caravelle, sur la gauche du port. Pour l'instant, son esprit était focalisé sur un objectif précis, qui lui avait même fait oublier, l'espace d'un instant, sa pomme.
Arrivée à quelques dizaines de centimètres, elle tendit le bras droit, fruit toujours en main, et palpa le duvet du bout de l'index. Il était moelleux à l'extrême. Parfait. De sa main libre, elle attrapa le petit chaton par la peau du cou et le posa soudainement sur le haut du chapeau. Comprenant ce à quoi il avait affaire, il s'agrippa solidement et commença à pousser des miaulements suraigus tout en donnant de petits coups de patte dans la plume, qui s'inclinait et faisait des allers et retours à chaque contact. L'animal semblait s'en amuser; et chaque fois que l'ornement revenait vers lui, il se dressait un peu plus pour l'atteindre.
Quant à elle, Aibu avait fait le tour de l'énorme couvre-chef et s'était assise juste en face de sa propriétaire. Car il s'agissait en effet d'une jeune femme, auparavant occupée à finir tranquillement sa tasse de café. Et plutôt séduisante, d'ailleurs; ce qui frappait chez elle était surtout le contraste produit par son abondante chevelure couleur d'écume et ses habits presque entièrements noirs, toutefois rehaussés par quelques touches de blanc.
Une jeune femme à chapeau extravagant, vêtue de noir comprenant une touche de blanc, face à une autre jeune femme à chapeau tout aussi extravagant, vêtue de blanc comprenant une touche de noir. Curieuse rencontre.
Aibu s'affala donc contre le dossier de sa chaise, en couinant de satisfaction, face à une voyageuse relativement étonnée de trouver un jeune chaton gambadant sur sa tête.


- Faites attention à Kuro. Il adore les chapeaux marrants. Il faut bien que je le laisse s'amuser de temps en temps, dit-elle avec un charmant sourire et en haussant les épaules.

Puis elle croisa les jambes et croqua dans sa pomme, ses yeux mi-clos perdus dans le vague, et pas gênée le moins du monde de la manière dont elle venait de s'imposer à son interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurnous

avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 25
Emplacement : Water Seven
Appellation : Blue Scarf
Prime/Doriki : 5.000.000 Berrys

Fiche Personnage
Grade: Pirate Bretteur
Equipage: Makkatsume
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Sam 4 Oct - 14:57

Le soleil, loin, très loin à l'horizon, était déjà bas. Il commençait à laisser au ciel une teinte orangée, que bon nombre de romantiques trouvaient magnifique. C'était le cas de Kurnous. Lassé de poursuivre des pirates pour intégrer leur équipage, il venait de se poser sur le port de Water Seven, dans l'espoir d'y trouver la sérénité qui lui faisait défaut depuis quelques temps. Le vent frais lui aérait la tête, et la température, douce, lui permettait de ne pas avoir froid, aussi légèrement vêtu qu'il l'était ce jour là, comme les autres, d'ailleurs. Assis à contempler les fiers navires qui prenaient la flotte tous les jours, habités par des pirates ou des membres de la marine, le jeune homme était perdu dans ses pensées... Quand est-ce qu'il aurait, lui aussi, la chance de voguer au gré des flots parmi un équipage... Depuis plusieurs semaines déjà, il en recherchait un désespérément. Mais, jusqu'alors, toutes ses recherches s'étaient avérées infructueuses. Quelle plaie... Et, bien évidemment, il lui était impossible de retourner auprès de son père. Bien que ce dernier lui pardonnerait probablement son départ et que, grâce à sa réputation et à son argent, il lui aurait permis d'intégrer la marine, et probablement à un haut poste, sa fierté et son amour-propre en aurait pris un trop gros coup. Et puis... Il fallait que Kurnous apprenne à se débrouiller seul, aussi.

C'est sur ces pensées et ces questions, qu'il retournait déjà des milliers de fois dans sa tête chaque jour, que le garçon aux cheveux bleus commença à joueur avec un bout de ferraille d'une taille assez petite, et ronde... Parfaitement ronde. D'une poussée du pouce, il la fit tournoyer en l'air, au niveau de ses yeux, avant de la rattraper au vol de sa bonne main. Puis, comme si quelque chose l'intriguait, l'ancien noble décida de l'examiner. Un étrange dessin était ancré dessus, et, au dos, un nombre. Wha la vache! Il venait de tomber sur une piège de monnaie... Cool. Voilà qui lui payerait son goûter (bah oui, à 21 ans aussi, on a le droit de goûter^^). Glissant la pièce dans sa poche, Kurnous se leva, réajusta sa ceinture, vérifia que son fourreau et ses pistolets y étaient toujours accrochés, puis, dans un geste presque machinal, son écharpe. Puis il se mit à la recherche d'un bar où boire un café et manger un croissant en toute tranquillité serait possible. Il ne mit pas longtemps à en trouver un, puisque, juste en face de lui s'en trouvait un, avec un terrasse qui lui laisserait le loisir de continuer à admirer les rangées de bateaux amarrés à Water Seven. Sans plus attendre, le jeune homme en prit la direction, sous les hurlements de joie de son estomac. Une fois installé convenablement à une table, il commanda un café et quelques gâteaux histoire de combler le trou que son ventre supportait depuis quelques heures. Puis, tout en observant la clientèle attablée, comme lui, dehors, il sortit une petite pochette contenant du tabac, et entreprit de se pourrir les poumons.

Les clients étaient variés... Ici, un marin avec son béret et son énorme pipe, là, un couple de vieux probablement en train de critiquer la voisine, ici, une jeune femme qui portait un chapeau énorme... Un chapeau? En tirant une bouffée de sa cigarette, Kurnous observa ladite lady de plus près. Plutôt jolie, elle attirait cependant les regards autrement que par sa beauté. Son style vestimentaire était assez particulier... Il rappelait... La mère de Kurnous. Mais en plus classe. Cette fille là appartenait à une famille de noble, cela ne faisait aucun doute. Ayant lui-même grandi dans cette ambiance, le jeune garçon en aurait mis sa main à couper. Une grande robe noire, agrémentée de quelques touches de blanc, et des gants de la même couleur neige... Immanquable. Détachant finalement son regard de la jeune femme, Kurnous se rendit bien vite compte que, parmi tous ces bonshommes et ces bonnes femmes, aucun ne serait susceptible de l'embarquer pour prendre la mer. Avec un soupir de déception, il but une gorgée de café. Cependant, la journée n'était pas perdue... En effet, peu de temps après son arrivée, une nouvelle invitée fit son apparition. Elle aussi très belle, elle portait pour la majorité des vêtements blancs, ainsi qu'un chapeau... Chapeau qui ressemblait étrangement à celui d'un membre de la marine, blanc, lui aussi. Son arrivée, pourtant voulu discrète, attira l'entière attention de Kurnous sur elle. Elle avait dans une main un chat, dans l'autre une pomme déjà entamée et s'avançait, sur la pointe des pieds, d'une démarche pour le moins étrange, de la femme qu'il avait déjà vu avant. Ou plutôt de son chapeau. Car en effet, il semblait bel et bien être l'objet de ses convoitises. Une fois arrivée à quelques centimètres à peine de l'imposant couvre-chef, elle y déposa sans autre forme de procès son chat, qui sembla adorer tout de suite son nouveau matelas.

Sa maîtresse, quant à elle, contourna le chapeau pour aller s'asseoir en face de la propriétaire, comme si elles se connaissaient de longue date. Elle prit la parole, et Kurnous cru d'abord qu'elle allait se présenter, ou s'excuser de son comportement... Mais non, elle parlait seulement de son chat. Croquant dans sa pomme, elle semblait bien s'amuser. Stupéfait, le jeune garçon à la chevelure de nuit tira sur sa cigarette, et ne quitta plus l'étrange scène qui se déroulait devant lui des yeux. La nouvelle arrivante s'était assise de sorte qu'il pouvait parfaitement voir son visage amusé. Il avait hâte de voir comment l'autre femme allait réagir à cette intrusion. Après tout, la journée n'était peut-être pas tout à fait perdu, il allait avoir un peu de divertissement. Le pirate était tellement captivé par les deux dames qu'il en oublia toute discrétion, et bientôt n'importe qui aurait pu deviner qu'il portait un intérêt particulier à ce dialogue...


[une entrée en matière un peu moyenne, je sais, mais bon, ça va se décanter au fil du Rp.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milady

avatar

Masculin
Nombre de messages : 58
Age : 29
Emplacement : Water 7
Appellation : La lady aux pistolets d'or
Prime/Doriki : 0 berry

Fiche Personnage
Grade: Canonier ; Sniper [Rang A]
Equipage: Le Makkatsume
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Sam 4 Oct - 16:50

A mesure que les minutes passèrent, Milady commença à s'ennuyer à en mourir sur sa chaise peu confortable en bois. Malgré tout, elle voulait rester encore plus longtemps dans son petit coin encore libre de présence humaine jusqu'au crépuscule. Elle aimait voir l'astre du jour se coucher à l'horizon de la mer comme durant son enfance à North Blue. Cela lui remontait beaucoup le moral à la fin de ses cours particuliers de noble et de tir qui ne faisait pas l'unanimité de ses parents. Revoir dans sa tête leur tête crispée la fit rire toute seule mais en douceur avant de tuer de nouveau le temps avec sa lecture. Son livre acheté à North Blue dormant dans son pourpoint se fit retirer d'un geste de la main avec toujours la même habitude d'élégance et sa propriétaire entama la lecture en baissant la tête de manière à ne pas voir venir la visite surprise qui s'avança trop silencieusement pour qu'elle s'en aperçoive. Milady continua de suivre les lignes de son ouvrage sur son second objectif forcément pratique pour l'accomplissement de sa vengance en portant la tasse à sa bouche quand elle sentit sa tête un peu plus lourde. Son sirotage s'arrêta de lui-même. C'est curieux ça. La Lady ne comprenait pas. Puis un miaulement aigu et soudain la prit par surprise de manière à ce qu'elle fasse un sursaut qui lui fit couler le reste du café sur son beau visage. Dommage, il est encore chaud. Vivement, elle se redressa de sa chaise et dégaigna d'une poche un chiffon de soie blanche.

-Aïeuhhh!!!

Avec empressement, Milady se passe le chiffon sur son visage avec une frénésie notable. Elle fulmina dans son nettoyage en soupirant qu'elle eut de la chance de ne pas avoir échapper le liquide tâchant sur sa collerette. Ce n'est qu'après sa démente manie terminée que l'ex-noble remarqua finalement la présence très rapprochée d'une individu assise juste devant sa chaise comme une amie qui converse comme le reste des gens. C'est une femme un peu plus jeune que Milady qui à son opposé porte du blanc ou plus précisément un habit qui fait trop penser à une marine avec un décolleté très provocateur au point d'en faire rougir la protagoniste. Quelle indécence, pensa-t-elle. Mais contrairement à leur caractère clos et dur, celle-ci parlait comme une jeune adulte innocente à propos du coupable de l'incident. Un chat sur son chapeau qui jouait avec le duvet blanc. En calmant ses ardeurs, Milady reprit place sur sa chaise et retira sans violence son couvre-chef pour observer le dessus. En effet, un beau chat noir était aggrippé et frappait le duvet à coup de patte à mesure que le vent, très présent dans un port, semblait lui donner vie. Bien que le sourire refit surface, elle réprimenda son invitée surprise avec:

-Vous manquez beaucoup de manières, mademoiselle. Ce chapeau "marrant" comme vous dites est, tel ma tenue, un bien précieux que je n'aime pas qu'on se moque. Certes, il est inhabituelle mais moi je m'en fiche. Compris ? De plus, toute personne civilisé se doit de se présenter à son interlocuteur.

Elle posa son chapeau et son occupant temporaire sur la table et se présenta. Elle mit une main sur sa collerette, au coeur en vérité, et pencha la tête vers en avant en laissant prendre en l'air ses mèches vertes. Dans cette position, la demoiselle remarqua quelque chose que des yeux d'expertes en arme à feu reconnut sur le champ. Une sangle noire relié à un énorme fusil derrière le dos de la femme en blanc. Son front se contracta sous l'effet d'une réflexion.

-Je suis Milady. Je viens des royaumes du Nord en quête d'ambitions personnelles que seul Grandline peut m'offrir au prix d'effort et d'épreuves éprouvantes. Et vous ?

Milady réappuya son dos, rejoigna ses mains ensemble et croisa sa jambe sur l'autre de manière à relever ses hanches et lui montrer un de ses revolvers en or enfoui dans son étui. Si l'étrange femme était un marine, surement prendra-t-elle ça comme une provocation alléchante à l'échange de plomb. Mais la Lady se doutait du contraire. Celle-ci n'avait pas l'air de ce qu'on coulait croire. Elle décida d'attendre sa réponse sans remarquer une paire de yeux indiscret qui observait la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepiece-adventure.forumsactifs.com/fiches-techniques-des
Aibu

avatar

Féminin
Nombre de messages : 283
Age : 25
Emplacement : Water Seven
Appellation : Capitaine
Prime/Doriki : 1.200.000

Fiche Personnage
Grade: Capitaine [Rang B]
Equipage: Makkatsume
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Sam 4 Oct - 18:59

- Nyu?

Aibu pencha légèrement la tête, semblant ne pas comprendre que l'on s'adressait à elle. Ses grands yeux parcouraient à répétition l'espace séparant le chapeau à chat et la dénommée Milady. Puis elle sursauta doucement.

- Oh! Moi? Veuillez m'excuser. Je me nomme Aibu, et le petit chaton qui envahit votre couvre-chef s'appelle Kuro. Je viens de nulle part et voyage vers là où j'irai. Allez, la récréation est finie.

Elle avait adressé sa dernière phrase au félin. Tendant le bras, elle passa sa main sous son ventre et le souleva sans aucun effort, avant de le reposer sur sa tête. La minuscule créature couina et resta sur le ventre, sa petite tête ainsi que ses pattes postérieures dépassant du sommet de la tête de la jeune femme.

- Et puis, je ne me moquais pas de votre chapeau, au contraire! Il est très joli. Et je ne peux honnêtement pas faire de remarque sur le chapeau des autres, avec ce que je porte...

Elle tendit la main et palpa l'une des énormes "oreilles" de son propre couvre-chef, agrémentant chaque pression d'un "pouic" discret. Puis elle éclata de rire sans raison apparente et considéra son interlocutrice un peu plus en détail. Son regard se stoppa sur le pistolet doré qui dépassait de son étui, au niveau de ses hanches. Elle se leva et s'approcha un peu plus près, de manière à mieux voir l'arme. Puis elle se redressa d'un air triomphant.

- Ah-haaa! Je ne suis donc pas la seule adepte des armes à feu sur Grand Line! Tenez, regardez.

Sans autre forme de procès, elle passa la main dans son dos et prit son propre fusil par le canon, de manière à ce que Milady ne puisse redouter une quelconque tentative d'agression. Elle l'approcha d'elle, le tenant à l'horizontale, et se pencha à nouveau.

- Hmmm... Votre arme semble faite pour des tirs rapides et cadencés. La mienne ne peut que tirer au coup par coup, mais possède une portée conséquente. j'en conclus que, puisque vous êtes une voyageuse, et donc une combattante, car une femme seule ne saurait se promener sur Grand Line sans solides bases, votre style de combat se base plus volontiers sur la rapidité, les attaques continues et l'assaut à mi-distance que le mien, qui n'est autre qu'un mélange de corps-à-corps et d'esquives afin de trouver le moment opportun pour placer une balle à longue ou courte distance. Si tel est le cas, vous auriez théoriquement l'avantage sur moi dans la mesure où je me situerais dans une zone comprise entre un et, disons, dix mètres de vous.

Elle releva la tête, son oeil gauche caché par la visière de sa casquette-chat, le droit fixant la jeune tireuse. Elle avait maintenant l'air beaucoup plus mature qu'auparavant. Et beaucoup plus sérieuse.

- Veuillez m'excuser, continua-t-elle. Il est des fois où je ne peux m'empêcher d'analyser ce que j'observe. Je suis à l'origine Stratège de la Marine, et j'ai fini par déserter. Trop de pression. Mais certaines d'habitudes ne peuvent quitter si facilement les gens!

Elle retourna s'asseoir face à elle, et ressortit sa pomme de la poche où elle l'avait au préalable glissée, afin de la continuer tranquillement. Entre deux bouchées, elle ajouta:

- Je peux vous aider sans aucun problème, mademoiselle. Si vous désirez atteindre des objectifs personnels. Mais la question est: pourriez-vous aller jusqu'à l'illégalité pour atteindre vos objectifs?

Si la demoiselle avait le cran nécessaire, elle pourrait bien devenir la première équipière de la jeune Capitaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milady

avatar

Masculin
Nombre de messages : 58
Age : 29
Emplacement : Water 7
Appellation : La lady aux pistolets d'or
Prime/Doriki : 0 berry

Fiche Personnage
Grade: Canonier ; Sniper [Rang A]
Equipage: Le Makkatsume
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Dim 5 Oct - 5:40

-Je vois. Enchantée de vous rencontrer demoiselle Aibu.

Milady retrouva la décontraction de ses sens, convaincue par l'aura aimable de la jeune adulte qui reprit son chat noir du chapeau extravagant. Elle le remit sur sa tête fit un signe de tête à Aibu face à son honnête excuse. C'est vrai qu'elle a eu l'air strict et de marbre il y a quelque instant mais c'est l'habitude comportementale transmise par sa famille de noble. Un caractère qui n'a pas d'utilité positif à l'extérieur de sa cellule familiale qui heureusement n'est plus là pour la retenir davantage. Si elle a fait tout ce chemin pour apprendre les bonnes manières alors le même chose arrivera quant à son rejet. A commencer par devenir plus humaine à sa façon. Comme par exemple, en rigolant fort quand Aibu présenta son couvre-chef à pointes qui lui donnait la forme d'oreilles de chat en couinant au toucher. Original et amusant ce chapeau.

La conversation prit soudain une tournure plus sérieuse et plus dans le champ de connaissance des armes à feu que Milady et aussi Aibu connaissent beaucoup. Cette dernière se permit même une démonstration de son savoir en la matière que la Lady n'interrompit pas un seul instant. Trop héberluée par les informations que le seul fait de voir ses revolvers lui donnent. Aibu avait raison sur toute la ligne quand aux méthodes de Milady en combat réel et sur sa propre arme. Cheveux verts connaissaient aussi le fusil à un seul coup devant ses yeux et elle put confirmer que les affirmations ne sont pas des foutaises d'une novice. Cette fille en avait dans le crâne pour sûr. Milady lut le sérieux et la maturité dans son oeil pourpre fidèle à la couleur des cheveux. La cerise sur le gâteau après tout ça fut le fait qu'elle soit une marine déchue. Milady leva un sourcil et lui retourna un oeil austère en décroisant ses jambes.

-Vous êtes donc une pirate ? J'aurais du m'en douter par votre agréable présence allié à la tenue de marine plus sévère. Comme quoi il ne faut jamais de fier aux apparences n'est-ce pas ? Je comprends votre position actuelle. Moi aussi je cherche à me défaire difficilement de certaines habitudes. La poisse !

Une servante apparut un bref moment à côté de Milady pour exiger le paiement de sa consommation. Sans trop lui porter d'intérêt, elle la paya avec le reste de son argent de poche quand elle remarqua alors un individu à une table voisine qui épiait la conversation des deux femmes depuis un bon bout de temps. Chevelure bleuté et habit de renégat, il n'inspirait pas une confiance immédiate à la tireuse d'élite. Il avait l'air d'un type louche prêt à se jeter sur sa proie. De nouveau, Aibu captura l'attention de ses oreilles. Une offre d'aide dans ses objectifs de puissance et de revanche. Tous ce qu'il fallait est de se résigner à rejoindre le côté obscur de l'ordre social. Milady se retourna la tête en l'air et se caressa le menton. Étant donné sa position actuelle et les obstacles de la justice absolue dans ses intentions loin d'être digne d'un enfant de choeur, elle répondit:

-Pour supprimer une vermine infâme de ce monde et pour obtenir les pouvoirs d'un fruit du démon, je suis prête à rejoindre le rang des pirates plutôt que de rejoindre des marines qui ne furent pas là pour sauver ma famille de la mort. Sur mon honneur et ma fierté, je vous promets mon entière fidelité. Mais avant tout, que faisons-nous de ce type ? dit-elle en désignant du doigt l'homme aux cheveux bleus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepiece-adventure.forumsactifs.com/fiches-techniques-des
Asaki Revy

avatar

Féminin
Nombre de messages : 81
Age : 25
Appellation : Asa-chan / la fille des neiges

Fiche Personnage
Grade: Navigatrice de rang B
Equipage: Makkatsume Kaizoku
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Dim 5 Oct - 10:59

Tap...Tap...Tap...
Des bruits de pas se firent entendre assez radicalement dans la chambre ou se trouvait Asaki en cette belle matinée. Une ombre mauvaise s'étendit sur son corps frêle étendu dans des dras cachant les plus belles parties de son anatomie. Un poignard se leva lentement et s'abatit dans un sifflement sur la jeune navigatrice de dix-sept ans.

Un bruit de lame s'entrecroisant brisa le silence qui s'était installer. Asaki tenant un long katana s'était levée, tenant le dras contre son corps. La suite fut rapide : le katana s'abatit sur l'idiot qui s'écroula, une grosse bosse sur latête. Poussant un profond soupir, la jeune fille entreprit de l'attacher comme un saucisson avant de s'habiller.

une demi-heure plus tard, elle descendit avec calme les escaliers, trainant derrière elle son pseudo "assassin" qui se cognait la tête à chaque fois qu'il descendait une marche. Lorsque le gérant la vit avec cet homme, il lui demanda :

-On peut savoir ce qui s'est passé ?

Le regard glacial de Asaki le fit taire sur le champs : lui qui croyait que ce n'était qu'une frêle gamine, il allait être surprit !

-Il se passe que j'ai failli être tuée par cet homme... Vous abriter donc des assassins cher monsieur ?

Le ton sarcastique n'admettait aucune réplique, ce que comprit rapidement le pauvre homme.
Après ce petit interlude, et surtout, après avoir remis à la police l'idiot saucissoner, elle se dirigea en direction du port, à la recherche d'un équipage. Après tout, n'était-elle pas ici pour cette raison ? Etant une navigatrice, elle n'aurait sans doute aucun mal à trouver un équipage qui voudrait bien d'elle...
Plonger dans ses pensées, elle ne remarqua pas qu'elle était arrivée à destination. Le vent prenant un malin plaisir à aller dans ses cheveux, elle releva la tête, et fut attirée par un petit groupe constitué de deux femmes qui semblaient discuter. Sachant bien que les apparences étaient trompeuses (en particulier avec sa personne), elle se dirigea vers elles, avec une grande timidité qui commençait à s'installer en elle.

Arrivant près d'elles, Asaki dit d'une voix douce :

-Ano... Bonsoir, je cherche un équipage... Vous pourriez m'en indiquez un qui cherche une navigatrice s'il-vous-plait ?

Ses yeux rouges laissèrent voir sa gène, et surtout sa timidité. Elle croisa mentalement les doigts, espérant que la réponse ne tarderait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurnous

avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 25
Emplacement : Water Seven
Appellation : Blue Scarf
Prime/Doriki : 5.000.000 Berrys

Fiche Personnage
Grade: Pirate Bretteur
Equipage: Makkatsume
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Dim 5 Oct - 13:18

La réaction de la jeune femme ne se fit pas attendre bien longtemps. Se levant d'un bond, Milady tira un mouchoir de soie d'une de ses poches en criant comme si on lui avait arraché la moitié du crâne. En s'essuyant de manière méthodique le visage, elle se rassit et contempla enfin l'invitée surprise qui s'était incrustée à sa table. Ses paroles et le ton qu'elle prit fit sourire Kurnous, toujours assis à un mètre de là. Elle parlait exactement comme ceux qu'il avait côtoyés pendant toute son enfance, de manière hautaine et souvent agressive. Mais pourtant, sur ce coup là, elle n'avait pas tord. L'autre en tenue de marine aurait au moins pu faire l'effort de se présenter. Malgré ce reproche, l'homme aux cheveux bleus ne pouvait s'empêcher de la trouver sympathique. Son air enjoué et sa légèreté en étaient probablement la cause. C'est alors que Kurnous, et Milady aussi, apparemment, remarqua la présence d'un grand fusil dans son dos. Tout en finissant sa cigarette, le futur pirate l'examina d'un peu plus près. Une belle arme... Son enseignement qui, à la base, avait été fait pour qu'il entre dans la marine, lui donnait un œil expert. Longue portée, une puissance de feu considérable... Cette femme n'était pas n'importe qui. Trop captivé par l'arme, Kurnous ne remarqua pas son petit jeu avec les oreilles de son chapeau, et ne reprit conscience de la présence des deux femmes que lorsque celle en blanc tira l'objet de son regard pour le présenter à son interlocutrice. Une fois chose faite, ce fut au tour de Kurnous de crier de douleur. En effet, sa cigarette, toujours en train de se consumer, venait de lui cramer le bout des doigts. Et lui, tellement abasourdi par ce qu'il venait d'entendre, ne l'avait même pas remarqué...

*Wha... Cette analyse... Elle est parfaite. Seul quelqu'un qui a subi un entrainement et des cours pendant de très longues années aurait été capable de deviner ceci. Je ne sais pas qui c'est, mais elle a l'air de s'y connaître... Cette jeune demoiselle en blanc m'intéresse de plus en plus...*

La suite de ce dialogue devint encore plus intéressante... Tout d'abord, ce que le jeune homme pensait fut avoué: La dénommée Aibu avait bel et bien était un officier de la marine. Ce qui expliquait donc sa science des armes, et la possession de celle qui était à présent retournée dans son dos. Mais surtout, la deuxième partie de la phrase interpela Kurnous. Elle avait déserté... Au même titre que Milady, il fut pris d'un intérêt nouveau. Sa désertion pouvait signifier bien des choses... Par exemple, elle devenait par la même un hors-la-loi, ou encore, elle était probablement devenue pirate... Et un pirate a besoin d'un navire et d'un équipage pour partir à l'aventure. La suite des événements allait être capital pour l'homme aux cheveux de nuit. Et c'est alors qu'Aibu proposa à Milady un marché... Elle lui offrait son aide, en échange de quoi elle devrait obligatoirement tomber dans l'illégalité. Le rythme cardiaque de Kurnous ne cessait d'augmenter. Enfin... Un capitaine compétent qui cherchait du monde pour monter à bord de son navire. Peu avant de répondre, pourtant, Milady tourna son visage vers lui. Il comprit alors que la demoiselle avait compris qu'il les épiait, mais cela n'avait aucune espèce d'importance. Réajustant son écharpe, il s'alluma une nouvelle cigarette, tout en continuant de regarder dans la même direction. Puis elle se tourna vers son interlocutrice, et répondit après un faux instant d'hésitation qu'elle serait prête à tout pour obtenir ce qu'elle voulait. Mais d'abord, elle voulait régler la question de celui qui les espionnait, à savoir Kurnous.

*Tant mieux... Qu'elles viennent à moi, je n'aurai pas à faire l'effort d'aller les voir. Par contre, il serait mieux qu'elles ne soient pas trop agressive. Etant donné les armes qu'elles possèdent et la connaissance qu'elles semblent en avoir, j'ai bien peur d'avoir à faire à de terribles adversaires... Enfin bon... Advienne que pourra. Si ça se trouve, c'est mon jour de chance.*

Il s'empressa de vérifier que son sabre se tenait toujours solidement attaché, du côté gauche de sa ceinture, et que sa paire de pistolets étaient à leur place. Cette seule disposition provoquait des surprises chez ses adversaires. Si ces deux ladies voulaient en venir aux mains, elles seraient elles-même étonnée par son style de combat. Pourtant, ce ne semblait pas être pour tout de suite. En effet, une troisième invitée venait de faire son apparition. Des cheveux d'un blanc neige, elle semblait âgé de plusieurs années de moins que Kurnous et Aibu, ainsi que Milady, elle même vraisemblablement plus vieille que les deux autres ( étant donné qu'on a pas de profil 'âge', je me base sur ce qui a été dit dans vos posts pour ces observations). Son visage laissait d'impressionnantes traces de timidité, ainsi qu'un gène assez déplacé, étant donné le comportement des jeunes femmes déjà assises. Et pourtant, sa question était on ne peut plus directe. Elle voulait savoir si elles ne connaissaient pas un équipage à la recherche d'un navigateur... Et quelque chose soufflait à Kurnous que c'était le cas de ces deux-là. Bon, et bien visiblement, il devrait attendre encore quelques minutes avant qu'elles ne viennent lui régler son compte. Tirant tranquillement sur sa cigarette, il régla quant à lui sa consommation, grâce à une de ses pièces, tout en continuant à observer la scène qui se déroulait sous ses yeux. Il n'avait pas payé avec la pièce trouvée au port il y avait de cela quelques minutes. Non, il se pourrait bien qu'elle devienne sa pièce porte-bonheur. Tout dépendrait de la suite des événements. En tout cas, pas question de s'en débarrasser pour l'instant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aibu

avatar

Féminin
Nombre de messages : 283
Age : 25
Emplacement : Water Seven
Appellation : Capitaine
Prime/Doriki : 1.200.000

Fiche Personnage
Grade: Capitaine [Rang B]
Equipage: Makkatsume
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Dim 5 Oct - 15:29

Elle ne le montrait pas, mais elle jubilait intérieurement.
Déjà un compagnon d'acquis, et encore une jeune fille qui cherchait à s'embarquer! A ce rythme-là, Aibu aurait probablement rempli le bateau en peu de temps. Un équipage sûr était la clé de la réussite sur Grand Line, bien plus que la puissance individuelle, et elle se devait de placer entre elles une relation de confiance, ainsi qu'un soutien réciproque. Restait maintenant à savoir que faire: d'abord s'occuper de l'homme qui épiait leur conversation, ou de la jeune navigatrice?
Cependant, son choix fut vite fait; elle se pencha vers Milady et lui chuchota quelques mots à l'oreille.


- Voici ma première demande en tant que Capitaine: pourriez-vous rester vigilante afin de prévenir une quelconque fuite de cet homme? Deux précautions valent mieux qu'une, et ce qu'il a entendu pourrait nous être fatal, s'il lui venait l'excellente idée de prévenir la Marine. Je vaux 1.200.000 Berries, je ne mettrais que peu de temps à être repérée.

Puis elle se redressa et fit face à la jeune fille qui venait de les aborder. Très timidement, d'ailleurs. Aibu la trouvait mignonne.

- Un équipage? Une navigatrice?... Laissez-moi réfléchir...

Elle fit un instant semblant d'être plongée dans ses pensées. Puis elle se redressa d'un bond, décollant de sa chaise pour atterrir à pieds joints à quelques centimètres d'elle.

- Suis-je bête... JE cherche une Navigatrice! Mon nom est Aibu... Et voici - elle désigna sa toute nouvelle recrue - mademoiselle Milady, membre de mon équipage depuis quelques minutes.

Les poings sur les hanches, elle éclata d'un rire franc, encore une fois sans aucune raison apparence.

- Vous voyez, cette caravelle? Là-bas, dans le port... Celle en rouge et blanc, avec la figure de proue représentant une panthère? C'est la mienne! Je suis en train de chercher à me constituer un équipage. Pour qu'on traverse Grand Line, et tout et tout. Enfin, vous voyez le genre, hein!

Tout en parlant, elle avait fait de grands gestes compliqués. Mais plus elle gesticulait, plus la demoiselle aux cheveux blancs semblait déconcertée. Elle cessa un instant de bouger, et se pencha un peu vers elle, la fixant droit dans les yeux.

- Enfin! Je vous laisse réfléchir. Peu importent les raisons de votre venue, vous êtes la bienvenue dans l'équipage, d'accord?

Elle lui adressa un clin d'oeil et se retourna vers l'homme situé à la table d'à côté. Qui n'avait pas eu l'air de vouloir bouger pour l'instant.

- A votre tour, maintenant!

Reprenant bien en main son fusil qu'elle avait jusque-là tenu nonchalamment, elle l'arma rapidement avec un cliquetis bruyant et le pointa droit vers lui. Les rares clients qui étaient encore présents à la terrasse, en voyant la jeune femme se préparer à tirer, s'éloignèrent respectueusement, pensant avoir affaire à une intervention de la Marine. Pratique, après tout, ce manteau.

- Bon. Au pire des cas, vous serez un peu abîmé si vous êtes là pour renseigner la Marine. Donc, ma question est: qu'est-ce que vous cherchiez exactement en nous espionnant?

Elle avait parlé sans agressivité aucune. Mais elle savait qu'en cas de problème, elle pouvait compter sur ses talents de tireuse... et l'aide de sa nouvelle alliée.


Dernière édition par Aibu le Dim 5 Oct - 23:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milady

avatar

Masculin
Nombre de messages : 58
Age : 29
Emplacement : Water 7
Appellation : La lady aux pistolets d'or
Prime/Doriki : 0 berry

Fiche Personnage
Grade: Canonier ; Sniper [Rang A]
Equipage: Le Makkatsume
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Dim 5 Oct - 23:10

Elles ne se disent rien sur le coup. Mais l'échange de regard permis de confirmer dans celui de Aibu que sa décision est définitive. Milady est acceptée sans anicroche dans la bande de l'officière déchue. Ellle, fille de nobles éduquée depuis toute petite dans l'administration et le savoir devenir pirate et hors-la-loi. Prendre une direction que nulle ne pouvait prévoir dans son royaume paisible de North Blue. La demoiselle aux pistolets d'or conclut l'accord en lui serrant fermement la main avec une expression soutenue de détermination. Ce n'est qu'après que les deux femmes s'aperçurent de la présence d'une adolescente au trait physique très distinctif. Milady crut à une albinos avec ses yeux rouges et sa chevelure de soie blanche fine et légère comme la neige. Plus adorable encore fut son intimidation quand elle s'adressa à Aibu pour un équipage. En voilà une drôle de surprise et de coïncidence. Et si le type louche à la cigarette voulait aussi rejoindre la bande pour devenir le quatrième membre de l'équipage en à peine 2 petites minutes ?!? Milady enfoui son visage dans la paume de sa main devant l'émotion du moment. Elle qui aurait cru que la formation d'un groupe prenait du temps, le record devai être brisé avec eux. Quoi qu'il en soit, elle se redressa devant le premier ordre officiel de son capitaine, Aibu-cha et sama.

-À vos ordres capitaine ! Je vais même essayer de le faire parler si possible.

Avec Aibu occupée avec l'adolescente albinos, la tireuse se releva de sa chaise et dégaigna en un clin d'oeil son arme en direction de l'homme. So le capitaine pense qu'il tentera de s'enfuir, Milady ne le croit pas un instant. Pourquoi ce gars fuierait devant des femmes si il est chasseur de prime ? Pourquoi livrer le groupe à des marines si ces derniers ne donneront rien malgré son aide ? 2 voies étaient envisageable avec lui: nouveau partenaire ou premier adversaire de la demoiselle aux pistolets d'or. Elle fit un pas provoquant dans sa direction et tonna de sa voix en béton:

-Vous êtes plutôt vulgaire monsieur d'espionner une conversation entre d'innocentes personnes ! Tu es là pour quoi ? L'argent ? Bon d'accord, capitaine Aibu est mise à prix, mais elle reste une gentille personne à ne pas tuer. Tu me comprends ? ^^

Son capitaine mit à son tour l'homme en joue avec son fusil avec un cliquetis stridant qui déplut aux oreilles de Milady. Pour donner un peu plus de pression à la scène, elle ramena le chien de l'arme dans un autre cliquetis, prête à tirer réellement une balle. Les gens des tables voisines prirent peur et se retirèrent de la scène. Même des habitants de la rue en face peuvent voir ce qui se passe. Même si les intentions de cheveux bleus sont sans danger, leur position peut vite changer en un instant. Dans une acrobatie élégante, Milady prit appui sur la chaise avec ses pieds et sauta dans les airs, tête à l'envers et jambes vers le ciel, avant de retomber sans problème de l'autre côté toujours arme pointé sur la cigarette rougissante. La fille albinos se trouvait derrière son dos. Juste au cas où il voulait prendre une otage comme fait un lâche. Maintenant, elles attendaient tous une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepiece-adventure.forumsactifs.com/fiches-techniques-des
Kurnous

avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 25
Emplacement : Water Seven
Appellation : Blue Scarf
Prime/Doriki : 5.000.000 Berrys

Fiche Personnage
Grade: Pirate Bretteur
Equipage: Makkatsume
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Lun 6 Oct - 18:15

[J'ai pris la liberté de répondre, puisque cette partie de l'action me concerne directement, et que Asaki nous a dit qu'elle ne pourrait probablement pas poster pendant la semaine...]

Rapidement, la capitaine de ce modeste équipage du faire un choix: D'abord s'occuper de la jeune fille qui venait d'arriver, ou demander quel était son problème à l'étrange gugusse assis juste à côté. Il était évident qu'elle allait d'abord se tourner vers Asaki, pour lui donner sa réponse, et que l'autre problème viendrait plus tard. Cependant, Kurnous la vit se pencher vers sa nouvelle matelote pour lui chuchoter quelque chose à l'oreille, et il fut rapidement certain que ce ''quelque chose'' le concernait de près. Il ne se trompait pas. A peine Aibu eut-elle relevé la tête que Milady se tournait vers lui. Celle-ci, d'une manière qui ne laissait aucun doute sur ses intentions, dégaina une de ses armes avant de la pointer vers le pirate aux cheveux bleus. Puis elle se leva, sans le quitter des yeux, et se plaça devant lui, de manière à lui obstruer la vue sur la conversation des deux autres femmes, ce qui eu le don d'agacer Kurnous, qui aurait aimé savoir si cette jeune fille à la chevelure couleur neige allait devenir membre de l'équipage, ou non. De plus, elle se mit à parler à l'instant où Aibu en faisait de même, ne lui permettant d'entendre que partiellement sa réponse. De ce qu'il avait compris, Asaki serait probablement la navigatrice du Makkatsume. Une fois éclairé sur ce point, il se tourna enfin vers son agresseur, un air impassible sur le visage. Comme d'habitude. Comme d'habitude, personne n'aurait pu déceler ses sentiments. Comme d'habitude, il se dégageait de lui une telle impression de tranquillité qu'elle en devenait presque effrayante. De même pour son assurance. En le regardant, on pouvait penser que rien ne pouvait lui arriver. Finalement, il retira la cigarette qui trônait toujours dans sa bouche et prit enfin la parole, pour la première fois depuis qu'il était attablé ici. Sa voix, comme son attitude, était posée, calme, et ne transpirait aucune émotion. Pas d'agressivité, ni d'hostilité. Peut-être, en y faisant très attention, une pointe d'ironie...

-Vous parlez de vulgarité, alors que, me voyant pour la première fois, vous me pointez avec votre arme et m'invectivez de la sorte? C'est assez paradoxal... Et au passage, justement parce que la tête de ''Capitaine Aibu'' est mise à prix et que vous venez de rejoindre son équipage, vous n'êtes pas des ''innocentes personnes'' comme vous vous plaisez à le dire. Et je n'ai jamais dit ni insinué qu'elle n'était pas gentille, ni que je comptais la tuer...

Laissant un instant de silence planer sur la terrasse, Kurnous observa la concernée se tourner dans sa direction, elle aussi pointant une arme vers lui. Décidément, c'était une manie. Cependant, contrairement à son acolyte, la capitaine ne montrait pas d'animosité. Au contraire, elle semblait animée d'un calme froid. Professionnel. Autour d'eux, le vide se faisait. Tant mieux, ils pourraient donc parler plus tranquillement. Milady fit alors jouer le chien de son arme, qui sonna comme une menace aux oreilles de Kurnous, qui pourtant ne tiqua pas. Puis l'élégante demoiselle fit une non moins élégante acrobatie pour se retrouver dans dos. Pas de retraite, donc. Et aucune possibilité de prendre un otage, les clients de la taverne s'étant éclipsés et la dernière femme sous sa protection. Quelle organisation! Voilà qui lui plaisait. Oui, c'était décidé, il les rejoindrait dans leur équipage de pirate. Mais avant... Elles allaient mariner un peu. Doucement, d'un geste sans brusquerie, histoire d'éviter un incident regrettable, le sabreur se leva de sa chaise, et fit quelques pas en direction de la capitaine de ce drôle de groupe. Alors elles purent observer le sabre finement ouvragé et la paire de pistolets à sa ceinture. Elles purent aussi observer la fluidité de ses mouvements. En harmonie avec son environnement.

-Je vois mal pourquoi j'irai renseigner ces chiens de l'armée? Balancer de si jolis visages? Ce n'est pas dans mes habitudes... De plus, il y a 5.000.000 sur ma tête. Ce ne serait donc probablement pas une bonne affaire pour moi. D'autant que si j'étais chasseur de prime, je n'aurais pas attendu que vous me mettiez en joue pour agir. Mais vous avez raison de vous méfier...Si je trouvais votre attitude un peu trop agressive, ce sabre vous aurait ôté la vie à toutes les deux avant que vous n'ayez pu comprendre ce qu'il se passait.

Une nouvelle fois, une pause. Bien plus lourde celle-ci, le temps que son auditoire comprenne entièrement le sens de ses paroles. La tension monta visiblement d'un cran, et pourtant Kurnous affichait toujours cet air serein qui lui donnait une impression de puissance. C'était du bluff, bien évidemment... Il avait beau être un excellent bretteur, ses talents au sabre ne lui suffiraient pas à se débarrasser de ces deux femmes, armées d'armes à feu, le mettant en joue, l'index à quelques millimètres de la détente. Pourtant, il prenait un malin plaisir à leur faire peur, histoire de voir de quoi étaient faites leurs tripes, pour savoir si cela valait le coup d'intégrer leur équipage. Pendant quelques secondes, il ne bougea pas, observant les réactions des différentes personnes. Puis, comme s'il reprenait vie, il ajusta son écharpe autour de son cou, jeta son mégot au loin et, décidant que son petit jeu avait assez duré, il reprit la parole.

-En réalité, je suis moi-même à la recherche d'un équipage de pirates pour partir en mer. Je voulais simplement voir de quoi vous étiez capables. Je sais très bien me débrouiller avec un sabre, et j'ai même été un peu entraîné à tirer au pistolet. Bien moins bien que vous deux, je n'en doute pas, cependant suffisamment pour ne pas gâcher toutes mes balles... Ainsi, voilà, je demande s'il est possible d'intégrer votre équipage, et de devenir votre nakama, à partir de maintenant?

Une nouvelle fois, il avait parlé sans intonation particulière. Pourtant, cette fois-ci, c'était différent. Au fond de son regard d'un bleu envoûtant brûlait une flamme. Un énorme brasier. Le feu de sa détermination... C'était désormais à lui d'attendre une réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asaki Revy

avatar

Féminin
Nombre de messages : 81
Age : 25
Appellation : Asa-chan / la fille des neiges

Fiche Personnage
Grade: Navigatrice de rang B
Equipage: Makkatsume Kaizoku
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Lun 6 Oct - 20:24

[je vous prie de m'excusez de la longueur, c'est pas terrible T-T]

A peine la jeune fille aux cheveux blancs eue le temps de finir sa phrase, que déjà celle qui semblait être autrefois dans la marine lui dit :

- Un équipage? Une navigatrice?... Laissez-moi réfléchir...

Elle sembla réfléchir un instant, sans doute pour faire monter la tension de la demoiselle, qui conserva tout de même son sang-froid...

- Suis-je bête... JE cherche une Navigatrice! Mon nom est Aibu... Et voici mademoiselle Milady, membre de mon équipage depuis quelques minutes.

Elle partit dans un joli éclat de rire, qui eu pour effet de faire sourire timidement Asaki, qui n'avait pas vraiment l'habitude qu'on la traite de la sorte...

- Vous voyez, cette caravelle? Là-bas, dans le port... Celle en rouge et blanc, avec la figure de proue représentant une panthère? C'est la mienne! Je suis en train de chercher à me constituer un équipage. Pour qu'on traverse Grand Line, et tout et tout. Enfin, vous voyez le genre, hein!

Tout en parlant, la capitaine se mit à faire des gestes frénétiques qui eurent le don d'étonner notre jeune navigatrice. Un fin sourire éclairait maintenant son joli visage. Elle sentait qu'elle allait s'amuser...

- Enfin! Je vous laisse réfléchir. Peu importent les raisons de votre venue, vous êtes la bienvenue dans l'équipage, d'accord?

Pour la jeune fille, c'était tout vu ! Néamoins, elle n'eu pas le temps de faire part de sa réponse que les deux jeune femmes se tournèrent vers un jeune homme aux cheveux bleus, le visant de leurs armes.
Celui-ci semblait calme, malgrès le fait qu'il était en danger... Trop sans doute...
Le visage d'Asaki devint aussitôt de marbre, et un léger cliquetit indiqua qu'elle avait commencée à sortir sa lame de son foureau avec son pouce. On sentait bien qu'elle n'était pas du tout du genre à se laisser faire; Ainsi, même si l'inconnu avait essayé de la prendre en otage, il aurait eu affaire à une autre jeune fille que celle qui était timide..
C'est alors qu'il dit :

-En réalité, je suis moi-même à la recherche d'un équipage de pirates pour partir en mer. Je voulais simplement voir de quoi vous étiez capables. Je sais très bien me débrouiller avec un sabre, et j'ai même été un peu entraîné à tirer au pistolet. Bien moins bien que vous deux, je n'en doute pas, cependant suffisamment pour ne pas gâcher toutes mes balles... Ainsi, voilà, je demande s'il est possible d'intégrer votre équipage, et de devenir votre nakama, à partir de maintenant?

Alors là, ça faisait beaucoup de monde pour un même équipage en temps record ! Asaki sourit, mais ne rangea pas son arme pour autant. De toute manière, elle ne dirait rien, tant que Aibu ne lui ai rien dit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aibu

avatar

Féminin
Nombre de messages : 283
Age : 25
Emplacement : Water Seven
Appellation : Capitaine
Prime/Doriki : 1.200.000

Fiche Personnage
Grade: Capitaine [Rang B]
Equipage: Makkatsume
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Mar 7 Oct - 0:53

Analyse. Rapidité.
"Deux pistolets. Comme Milady. Plus un sabre. Il parle d'ôter la vie grâce à sa lame... Il est probablement épéiste. En ce cas, sa technique se base en majorité sur le corps-à-corps. Les armes à feu servent soit à engager le combat, soit à pallier une quelconque faille sur la mi-distance. Prime quatre fois supérieure à la mienne? Plus dangereux, mais pas forcément plus puissant. Considérant sa technique et la mienne, s'il me pense uniquement faite pour le maniement du fusil, j'ai l'avantage théorique par la surprise sur le corps-à-corps et la supériorité en termes de puissance de feu. De plus, il ne connaît pas la totalité de mes armes."
Une réflexion d'une fraction de seconde avait amené Aibu à ces conclusions, tout aussi naturellement que la manière dont le bretteur s'avançait vers elle.
Puis l'homme s'arrêta et Aibu se figea à son tour. Elle semblait en pleine concentration. Que voulait-il faire? Après tout, il était seul contre deux... Contre trois, en réalité. Le cliquetis métallique provenant de derrière elle lui avait fait tourner brièvement la tête, mais la jeune Navigatrice fixait l'inconnu, et non pas elle.


- En réalité, je suis moi-même à la recherche d'un équipage de pirates pour partir en mer. Je voulais simplement voir de quoi vous étiez capables. Je sais très bien me débrouiller avec un sabre, et j'ai même été un peu entraîné à tirer au pistolet. Bien moins bien que vous deux, je n'en doute pas, cependant suffisamment pour ne pas gâcher toutes mes balles... Ainsi, voilà, je demande s'il est possible d'intégrer votre équipage, et de devenir votre nakama, à partir de maintenant?

Tous les pronostics d'Aibu furent anéantis à l'instant même où il posa cette question précise. Elle était tout aussi surprise par l'étrangeté et la soudaineté de la demande que par la formidable coïncidence, ou le signe du destin, qui lui amenait de précieux alliés au moment même auquel elle en avait besoin. Un léger sourire éclaira son visage alors qu'elle baissait son arme.

- Inutile de continuer ce petit jeu, je pense. Il ne se serait pas vendu de cette manière s'il n'était pas sincère. Trop de méfiance est toujours inutile, n'est-ce pas?

Rangeant son fusil dans son dos, elle entreprit de tourner autour du bretteur, le détaillant soigneusement.

- Hmmm, vous m'avez l'air plutôt solide. Si nous pouvons croire en votre volonté, je suis persuadée... que vous ferez un excellent bretteur au sein de l'équipage. J'ai décidément la manie de chercher mon équipage parmi de parfaits inconnus...

La phrase voulait tout dire. Elle lui accordait son entière confiance et l'acceptait en tant que Bretteur. Mais ce n'était pas fini; elle se tourna ensuite vers la jeune fille qui l'avait abordée peu de temps auparavant.

- Quant à vous, je suppose que la vigilance dont vous avez fait preuve, ainsi que votre suivi instinctif des ordres, résume à elle seule votre choix, n'est-ce pas?

Elle lui avait parlé d'une voix douce, et sur un ton léger.

- Tant que j'y pense... Je ne connais pas encore vos noms...



[HRP: Post pourri à mon tour u_u Mais bon, le seul moyen de faire avancer la chose est un dialogue rapide. Le prochain post que je ferai sera probablement pour chercher des vivres avant l'arrivée de la "complication"...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milady

avatar

Masculin
Nombre de messages : 58
Age : 29
Emplacement : Water 7
Appellation : La lady aux pistolets d'or
Prime/Doriki : 0 berry

Fiche Personnage
Grade: Canonier ; Sniper [Rang A]
Equipage: Le Makkatsume
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Mar 7 Oct - 5:14

[C'est vrai que le rp est plus riche avec un peu plus d'action U_U]

-Vous savez, monsieur, je suis en plein repentiment de mon ancien titre d'aristocratie tout en venant à peine de devenir une pirate. Il faut bien commencer le désapprentisage un jour ou l'autre, non ? ^_^ Qu'importe lequel de nous deux a raison, tant que vous n'aurez pas présenté vos véritables intentions il faut rester très prudent ici sur Grandline.

Les minutes suivantes, le calme régna sur la terasse vidé du moindre client régulier. Les marins au travail dans le port continua, pour ceux assez éloigné, leur activité tandis que les plus proche restèrent incrédule devant l'espèce de confrontation en plein jour. Bien que le capitaine de l'équipage ressemble à un officier supérieur de la marine, on trouvair anormal le manque de soldat avec leur traditionnel uniforme blanc et casquette blanche. Si la scène poursuivit son cours, il se pourrait que le véritable motif soit découvert et qu'on dénonce le nouvel équipage aux autorités de Water Seven. Milady n'aimait pas cette probabilité et préfèrerait que ce type parle au lieu de les faire poireauter trop longtemps ici.

Mais il osa prendre un temps fou à jouer avec les nerfs des deux femmes. Aussi celle de la troisième qui sortit son sabre en adoptant une attitude plus guerrière que plus tôt. Tant mieux alors. Comme ça, elle ne serait pas un membre faible de l'équipage. Milady put se concentrer totalement sur l'homme qui échappa de secouantes informations sur sa prime et son talent au combat supérieur au capitaine. La demoiselle ne crut pas facilement de telles paroles prétentieuse. Sur Grandline, des primes qui surpassent le décuple de la sienne est monnaie courante. Eux ils savent réussir des exploits monstrueux de la sorte. Mais pour un débutant comme lui, pour qui la vie ne tient qu'à un millième de distance entre un index et la détente, le bluff ne tient pas debout devant la fille aux habits en cuir et au sang bouillant dans les veines. Mais cette sensation fantastique de l'envie du combat s'étouffa en même temps que sa respiration normale quand l'homme aux cheveux bleus demandait de rejoindre à son tour l'équipage. Milady ne laissa échapper aucun son, sa bouche était grande ouverte. Qu'est-ce que c'était que cette journée de fou ?!?! Et qu'allait-il arriver par la suite ? Un autre recrutement bien sûr par son Aibu une fois l'avoir inspecté sur le plan physique. Milady rangea son arme et n'eut d'autre choix que d'accepter la décision de son capitaine. Si elle fait confiance au gars alors elle aussi le devra.

-Tu peux ranger ton arme, petite demoiselle. dit-elle en douceur à l'albinos juste derrière avec un oeil convaincant. Je vous souhaite la bienvenue parmi nous, mademoiselle navigatrice et monsieur...

Phrase suspendue. Pour la raison évidente que leur identité respective reste inconnue de Aibu et de Milady. Celle-ci continua à avoir un oeil ouvert sur les environs avec un mauvais pressentiment. Elle se mordit la lèvre inférieur en se disant que ce n'était pas une bonne idée de faire ça en public. Loin d'être effrayée par la situation, elle se dit juste que la vie serait mieux dans la discrétion pour un groupe à peine naquit. Un coup de vent fort balaya toute la place en allant presque soufflée le chapeau de Milady. Le vent était son élément et ayant vécue avec pour si longtemps, elle redoutait davantage ce que les prochains évènements leur réserve. Une simple intuition féminine aiguisée.

-Vous ne croyez pas qu'ils faudraient poursuivre la conversation ailleurs ? Je sens un mauvais présage là. Capitaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepiece-adventure.forumsactifs.com/fiches-techniques-des
Kurnous

avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 25
Emplacement : Water Seven
Appellation : Blue Scarf
Prime/Doriki : 5.000.000 Berrys

Fiche Personnage
Grade: Pirate Bretteur
Equipage: Makkatsume
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Mar 7 Oct - 18:19

Aucune. Aucune hésitation. Aucun signe de peur ou d'appréhension. Chez aucune des trois filles qui faisaient face à Kurnous, il ne retrouva la moindre marque de déstabilisation. Pour la première fois, ce fait lui arracha un sourire. Elles étaient sacrément trempées... Parfait. La dernière arrivée, qui avait paru si frêle et si hésitante au début, n'avait pas hésité à tirer son sabre pour défendre des nakamas qu'elle connaissait à peine. Malgré le fait qu'elle n'aurait eu aucune chance face à lui, elle ne s'était même pas posé la question. Visiblement, Asaki avait des valeurs, telles que l'amitié et la loyauté. Exactement ce en quoi Kurnous avait foi. Milady, fidèle à ce que le pirate aux cheveux bleus avait pu comprendre d'elle en ces quelques minutes qu'il avait passé à les observer: méfiante, sur ses gardes. Personne n'aurait pu la surprendre. Le jeune homme avait compris qu'il n'aurait fallu qu'un mauvais geste pour qu'il finisse avec du plomb dans la tête. Elle ne rigolait pas, et n'était pas là pour faire joli. De plus, elle avait elle aussi quitté la noblesse pour rejoindre les rangs des pirates, ce qui leur faisait déjà un point commun. Et Aibu... Que dire. Une attitude parfaite. Pleine de sang-froid, elle avait plissé les yeux un moment, comme pour analyser la situation et les paroles de Kurnous. Elle avait probablement déjà trouvé son style de combat, et devait d'ors et déjà réfléchir à trouver son point faible. D'un calme impressionnant, elle ferait un parfait capitaine. Et bien, voilà un test des plus concluants... Ces trois-là, c'était du solide. Ensemble, ils iraient loin, très loin. Pourvu simplement que Milady laisse de côté cette méfiance à son égard. Ils formeraient un bon groupe, si Aibu acceptait sa ''candidature''. Celle-ci, justement, baissa son arme au moment où Kurnous formulait sa demande, un sourire aux lèvres. Puis elle demanda aux autres d'en faire autant, affirmant, à raison, qu'il était sincère. Relevant un sourcil, celui objecta cependant quelque chose...

-Prudence est mère de sureté. Vous aviez raison de vous méfier, et si vous ne l'aviez pas fait, je crois que je n'aurais pas demandé à faire partie de votre équipage. Pas question de rejoindre des gens qui recrute quelqu'un, comme ça, sans aucune précaution...

Alors qu'il n'avait pas fini de parler, Aibu se mit à l'examiner de haut en bas. Quoi de plus normal. En tant que combattant, il se devait d'être ''bien fait''. De ce côté-ci, il n'avait pas grand chose à craindre. Ses longues heures d'entrainement lui avait permis d'acquérir, en plus d'une technique efficace, qui même si elle n'avait pas encore été montrée aux autres membres de l'équipage, ferait ses preuves en temps voulu, un corps bien taillé. C'est ce que sembla constater aussi la capitaine du petit groupe. Toujours souriante, elle fini son inspection en lui annonçant que si sa volonté était assez forte pour les suivre, il serait le bienvenu. Ce à quoi Kurnous ne répondit pas. Un simple regard, et la flamme qui y trônait toujours. Sa volonté était inébranlable. Puis il la remercia d'un simple signe de tête, qui voulait dire énormément... Enfin, la jeune femme se tourna vers Asaki, pour officialiser son entrée à elle aussi dans l'équipage, avant de leur demander, quand même, leurs noms. Ah tiens, oui, c'était pas con ça... Mieux valait qu'ils connaissent mutuellement leurs noms s'ils voulaient faire route ensemble... Kurnous fut le premier à répondre.

-Je m'appelle Kurnous. Maintenant qu'on fait partie du même équipage, vous ne pensez pas qu'on pourrait se tutoyer? Ce serait plus sympa, non? Enfin sinon, ça ne me dérange pas de continuer à vous appeler comme ça...

Laissant sa question cheminer dans l'esprit des trois demoiselles, le pirate se tut un instant. Instant duquel Milady profita pour annoncer qu'elle avait un mauvais pressentiment. Etrange... Pourtant, personne n'était resté près d'eux, et il n'y avait pas marqué sur leur tête qu'ils étaient des pirates. Se retournant, Kurnous voulu lui demander la raison de cette inquiétude, puis il s'arrêta net. Ses yeux venaient de s'arrêter derrière le comptoir du café. Accrochés au mur, des dizaines et des dizaines d'avis de recherche, triés par prime. Il parcouru rapidement la liste, avant de tomber sur... Le sien. Il avait complètement oublié que, même s'il n'était pas encore connu dans le monde, ce n'était pas le cas de la région. Et si pour l'instant le tenancier avait eu la bonne idée de ne pas remarquer l'étrange ressemblance qu'il avait avec cette photo, qui savait combien de temps cette bonne fortune allait durer? Finalement, Milady avait raison... Il valait mieux déguerpir, et rapidement, s'ils ne voulaient pas que ça tourne au vinaigre. Soudain, Kurnous se rendit compte qu'il fixait l'affiche depuis plus d'une minute, sans avoir bougé un cil, et que ses nakamas le regardaient bizarrement. Avaient-elles vu cet avis de recherche le concernant, ou pas encore? En tout cas, il valait mieux éviter le sujet. Se tournant vers Aibu (donc, dans le sens contraire dans lequel il était parti à la base XD), il dit simplement.

-Milady a raison. Nous ferions mieux d'y aller. Je le sens pas, ce port.

Puis, sans vraiment attendre de réponse, il réajusta son écharpe et se mit en marche, quittant la terrasse du café et observant les alentours à la recherche d'un endroit plus discret. Ils ne pouvaient même pas prendre la mer. Aibu n'avait probablement pas su son bateau de quoi nourrir quatre personnes le temps qu'ils retrouvent une autre île où débarquer, aussi leur faudrait-il forcément trouver une épicerie... En partant, il jeta un dernier coup d'oeil à la taverne, et fut presque certain d'avoir vu le tavernier lui lancer un regard peu rassurant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asaki Revy

avatar

Féminin
Nombre de messages : 81
Age : 25
Appellation : Asa-chan / la fille des neiges

Fiche Personnage
Grade: Navigatrice de rang B
Equipage: Makkatsume Kaizoku
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Mar 7 Oct - 18:57

- Inutile de continuer ce petit jeu, je pense. Il ne se serait pas vendu de cette manière s'il n'était pas sincère. Trop de méfiance est toujours inutile, n'est-ce pas?

Voyant que Aibu rangeait son arme, et au vu de ce qu'elle avait entendu, Asaki se décida donc de laisser retomber son pouce le long du fourreau, et sa lame dedans par la même occasion.
La capitaine entreprit alors de faire le tour du nouvel arrivant. Une fois qu'elle l'eu détaillée des pieds à la tête, elle dit :

- Hmmm, vous m'avez l'air plutôt solide. Si nous pouvons croire en votre volonté, je suis persuadée... que vous ferez un excellent bretteur au sein de l'équipage. J'ai décidément la manie de chercher mon équipage parmi de parfaits inconnus...

Asaki sourit, cette fois d'un sourire franc. Une jolie lueur dansait dans ses yeux, certainement de la joie.

- Quant à vous, je suppose que la vigilance dont vous avez fait preuve, ainsi que votre suivi instinctif des ordres, résume à elle seule votre choix, n'est-ce pas?

Aibu l'avait interpellée d'une voix douce et sans animosité, ce qui eue pour effet de mettre la jeune navigatrice en confiance.

- Tant que j'y pense... Je ne connais pas encore vos noms...

Tiens, oui, c'était pas faux, elle et Kurnous ne s'étaient pas présenter... D'un léger penchement de la tête vers la droite, Asaki répondit :

-Moi, je m'appelle Asaki... Asaki Revy...

Elle rougit légèrement. Elle n'avait maintenant plus rien à voir avec celle qui se tenait à sa place quelques secondes plus tôt. Oui, décidement, elle était bien étrange.
Cependant, lorsque Milady dit qu'elle sentait venir une complication, suivi de Kurnous qui renchérissait, Asaki redevint sérieuse. Si deux personnes étaient d'accord sur un même point tout en étant différent, cela voulait dire que ça risquait réellement d'arriver. Jetant un coup d'oeil là ou regardait Kurnous, elle vit des affiches de têtes mises à prix. Elle grimaça... Heureusement qu'aucune prime n'avait été encore déposée sur sa tête ! Elle était facilement reconnaissable avec ses yeux et ses cheveux, ce qui était dans ce monde un assez grand défaut...

Bon, ou allaient-ils maintenant ? Surement vers une épicerie pour se munir de vivres pour leur équipage, car la jeune fille se doutait bien que Aibu n'avait pas vraiment prévue de trouver un équipage aussi vite ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aibu

avatar

Féminin
Nombre de messages : 283
Age : 25
Emplacement : Water Seven
Appellation : Capitaine
Prime/Doriki : 1.200.000

Fiche Personnage
Grade: Capitaine [Rang B]
Equipage: Makkatsume
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Mar 7 Oct - 20:36

En effet, Aibu avait prévu d'aller directement acheter des vivres. Elle ne souhaitait plus, dans la mesure du possible, rester à un endroit si fréquenté avec autant de compagnons; la discrétion était maintenant de rigueur, et quatre personnes armées au beau milieu de la rue était suffisamment voyantes comme cela.
Le petit groupe se mit donc en route et descendit peu à peu les rues conduisant au port. Sur le chemin, une belle quantité de magasins s'alignaient; certains étaient en train de remballer leur marchandise, mais d'autres espéraient encore quelques clients... à la grande satisfaction de notre jeune Capitaine. Sortant le reste de l'argent dépensé pour l'achat de la caravelle, elle acheta tout d'abord trois grands sacs de toile à une sorte de brocanteur; puis ce fut le tour du marchand de fruits et légumes frais, dont les produits semblaient fort appétissants. Aibu en choisit un bonne quantité, demandant conseil à ses trois compagnons afin de prendre spécifiquement des aliments correspondant à leurs goûts.


- La verdure, c'est fait. Attrape ça pour moi!

Le sac de toile au préalable refermé à l'aide d'une cordelette sembla lui sauter des mains, allant directement dans celles de Kurnous, qui le réceptionna de justesse. A peine l'avait-il fermement empoigné et passé sur son épaule que la jeune femme avait déjà couru jusqu'à une autre échoppe, proposant cette fois-ci un large choix de poissons différents. Les plus frais eurent tôt fait de rejoindre le second sac, soigneusement empaquetés par sorte grâce à un emballage de papier. Une fois encore, ce fut Kurnous qui hérita de la tâche de le porter de l'autre main. Il ne semblait pas avoir de réelle difficulté à le faire, de toute manière. Sans aucune arrière-pensée, Aibu fonça droit vers un troisième étalage. Après quelques instants de négociation avec le vendeur, durant lesquels on put aisément percevoir les mots "commande de masse", elle fourra avec enthousiasme les plus belles pièces de viande de l'étalage, elles aussi empaquetées de la même manière que le poisson, dans le dernier sac de toile, qu'elle garda sur elle.
L'étape suivante fut une échoppe non loin de l'endroit où se tenaient les étalages. Elle s'engouffra à l'intérieur et en ressortit, amenant un petit sac en papier contenant des condiments entre ses dents, et... huit énormes tonneaux, attachés deux par deux grâce à une corde.


- Mffff mfmfmf fmmfm fmf.

Voyant que personne ne comprenait ce qu'elle disait, elle lâcha le petit sac au-dessus du couvercle de l'un des tonneaux.

- Je disais: Milady et Asaki, je vous charge de transporter ces tonneaux. Huit tonneaux de cinquante litres, soit quatre cents litres d'eau. La denrée la plus importante en mer, après tout. N'ayez pas peur, chaque tonneau est monté sur un socle de bois possédent de petites roulettes. Cela les rend faciles à pousser devant soi. Quatre tonneaux chacune, c'est pas lourd, hm? Oh, et Kurnous avait raison: autant tous se tutoyer, maintenant...

Chacun possédant sa charge assignée, les quatre pirates descendirent jusqu'au port, qu'ils parcoururent dans un silence total. Un silence complètement anormal, même. Le soleil n'était pas encore totalement couché, et habituellement, cette heure était la plus propice au déchargement des marchandises amenées par les grands voiliers de transport. Pourquoi aucun marin dans les environs, alors?

- Je ne pense pas être la seule à avoir ressenti ça, dit-elle finalement d'un air sombre, brisant le silence installé entre eux lorsqu'ils furent à quelques mètres du bateau qu'elle leur avait désigné auparavant, c'est-à-dire le sien. Tout est trop calme à cette heure. Utilisez l'échelle de corde pour grimper, et accrochez l'une des cordes présentes à bord sur les tonneaux pour les remonter. Navrée de ne pas vous aider de suite, mais je le sens très, très mal. Je vais rester à l'écart et surveiller les environs. Appelez-moi s'il vous faut quelqu'un pour vous aider, n'hésitez pas. Mesure de sécurité, rien de plus.

Elle se campa fermement sur ses jambes, juste devant la figure de proue de la caravelle, et observa les environs. Elle était gênée de laisser à son nouvel équipage la corvée de remonter les vivres, mais elle savait également qu'ils se sentiraient probablement plus en sécurité de cette manière. Elle arma son fusil et resta vigilante, son regard balayant le port que le crépuscule teintait de son sombre rouge. Un rouge presque sanglant.
Un mouvement la fit réagir au quart de tour. Elle pointa le canon de son fusil dans la direction qu'elle avait cru repérer, et plaça son oeil droit devant la lunette. Son coeur lui sembla s'arrêter.
Etait-ce l'un des chapeaux de la Marine qui venait de passer, en un éclair, derrière ce bâtiment?




[Au tour de notre invité de poster =p]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milady

avatar

Masculin
Nombre de messages : 58
Age : 29
Emplacement : Water 7
Appellation : La lady aux pistolets d'or
Prime/Doriki : 0 berry

Fiche Personnage
Grade: Canonier ; Sniper [Rang A]
Equipage: Le Makkatsume
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Mer 8 Oct - 3:09

(Désolé si le post peut vous semblez court mais comme c'est mon mercredi d'absence, je me dois de poster dans un certain délais ^^.)

La navigatrice de l'équipage se nommait donc Asaki Revy et le nouveau bretteur Kurnous. Quoi dire ? Milady les trouvait unique assez distinctif pour chacun d'eux. Elle était ravie de pouvoir enfin donner un nom à ces valeureuses personnes qui sont ses nakamas. Et bien que son capitaine n'a pas répondu à la question, tout le monde semblait d'avis à déguerpir de là au plus vite, surtout pour Kurnous dont il a remarqué sa prime accroché au babillard du restaurant-café. Mais avant de partir sur leur bateau, il fallait un détour en ville pour la récupération des vivres et de l'eau potable essentiel pour la traversée bien qu'aucun cuistot est encore venu en même temps que les autres pour sa candidature.

L'équipage suivit le capitaine Aibu dans le quartier marchand de l'île pour prendre légumes, viandes, eau et n'importe quoi d'autre qui peut servir à la survie du groupe en pleine mer. Le plus impressionnant était l'hyperactivité de l'ex-marine qui passa d'un étalage à l'autre à une folle vitesse qui laissa des sueurs d'embarras sur le front de la canonière. Voilà un beau témoin de la grande vitalité de son chef dont elle n'a jamais douté de l'ampleur. Ensuite, si Milady put choisir des légumes, elle prit des carottes excellentes pour la vue. Pour le poisson, elle choisit du saumon et du thon. Enfin, la viande fut choisit par son capitaine dont elle ne voyait aucune objection après cette liberté de choix. En revanche, si Kurnous et Aibu s'occupait de transporter les sacs de nourriture, Milady et Revy dut se charger des tonneaux d'eau qui heureusement était accompagné d'un soutien qui permis un transport facile Comme une bonne fille, elle accepte jusqu'à arriver à la caravelle de l'équipage.

Si la visite des magasins fut un jeu d'enfant et un agréable petit amusement pour Milady, les choses sérieuses allaient enfin commencer. Aibu était comme le chat. Elle avait un sens animal aiguisé qui lui permet de sentir le sentir à des mètres à la ronde. Avec le calme plat sur le port, trop trop calme, son intuition ne peut pas la tromper. D'un oeil rapide, Milady analyse le bateau comme elle appris à le faire à North Blue jadis. Léger armement tout en état respectablement efficace, échelle de corde pratique pour monter à bord et pour servir de filet improvisé, la base y était sans aucun défaut notable. Milady fut la première à monter à bord avec grâce et à aider Revy avec les tonneaux quand elle vit le crépuscule à l'horizon avec un regard sévère. Inquiétant et terrfiant, les mots idéaux pour définir le soleil sanglant illuminant le ciel. Elle ne pouvait pas penser que la marine soit aussi dur dès le départ avec un groupe comme eux avec la prime si faible. A moins que se soit un signe pour les futurs évèments de l'île ?

La demoiselle ne pouvait rester plus longtemps à jouer le matelot de pacotille à laisser son capitaine seule contre un ennemi invisble et rampant progressivement dans leur direction. D'ailleurs, ils ne pouvaient partir sans elle à bord. Donc, Milady prit pied sur la figure de proue en forme de tête de chat (probablement) et dégaigna ses 2 armes à la fois. Cette position lui fournie une meilleure vue panoramique du terrain et des environs.

-Ils approchent dans l'obscurité comme des prédateurs, prêts à nous frapper à la gorge. Si on veut sortir du port tout en les empêchant d'avancer, il faudra me laisser participer à ce comité de réception, Aibu Tenchô !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepiece-adventure.forumsactifs.com/fiches-techniques-des
Kurnous

avatar

Masculin
Nombre de messages : 120
Age : 25
Emplacement : Water Seven
Appellation : Blue Scarf
Prime/Doriki : 5.000.000 Berrys

Fiche Personnage
Grade: Pirate Bretteur
Equipage: Makkatsume
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Mer 8 Oct - 15:29

Il ne fallu pas longtemps aux trois filles de l'équipage pour rejoindre Kurnous et, ensemble, ils se mirent en marche, à la recherche d'une quelconque échoppe encore ouverte où ils pourraient s'approvisionner. Malgré la multitudes des magasins ayant déjà fermé leurs portes, il en restait quelques uns encore en attente des derniers clients de la journée. Parfait. En plus, étant donné le peu de monde qu'il restait en ville, ils avaient moins de chance qu'on les reconnaisse. Après avoir acheté trois grands sacs de toile pour contenir leurs provisions, Aibu fonça dans un premier magasin. Rapidement, le premier sac fut plein, et la capitaine de l'équipage le lança à son bretteur, qui le rattrapa au vol sans sourciller. Son regard se tourna alors sur un autre étalage. Un étalage qui comportait des bouteilles d'alcool de toutes sortes. Comment imaginer un voyage en mer sans une quantité suffisante de rhum? Il saisit deux bouteilles et les ajouta à son sac. C'est malheureusement à ce moment précis qu'Aibu décida de lui lancer le second sac. N'ayant pas le temps de libérer ses mains, Kurnous pivota rapidement sur ses jambes, et les anses du panier vinrent s'entourer autour du pommeau de son sabre. Réalisant qu'il venait d'éviter une catastrophe, Kurnous ne pu empêcher un soupir de soulagement. Puis ils continuèrent leurs petites courses. La jeune femme en blanc était déjà partie au loin, et semblait en pleine négociation avec un marchand. Avec un sourire, le garçon aux cheveux bleus se dit qu'ils étaient tombés sur un étrange chef d'équipe. En tout cas, sa vitalité ne ferait de mal à personne, et elle avait l'air de savoir être sérieuse quand il en était temps. Puis elle embarqua des sacrés pièces de viande.

La suite fut identique. Ils quittèrent l'épicerie pour en rejoindre une autre, dans laquelle seule Aibu pénétra, pour en ressortir quelques instants plus tard avec un sac tenu uniquement par sa dentition, et huit énormes tonneaux roulant derrière elle. Elle leur ordonna alors, après s'être délesté de son dernier sac, à chacun de porter ce qui lui revenait. Ainsi, Kurnous se retrouva à trimbaler trois gros paniers contenant diverses choses. Bien entendu, aucun des trois matelots n'eut l'idée de contester ses ordres. De un, c'était elle le capitaine, et de deux ils étaient conscients que tout le monde devrait y mettre du sien pour le bon fonctionnement de leur association. Enfin, tranquillement, ils se remirent en marche vers leur navire, que Kurnous n'avait d'ailleurs pas encore eu l'occasion de voir. Ce qui ne devrait pas tarder... Cependant, lorsqu'ils posèrent le premier pied sur le port, le même sentiment s'empara des quatre compagnons, et l'unique homme de l'équipage s'arrêta net. C'était trop calme. Pas un seul marin à l'horizon, aucun cri de ceux qui déchargeaient les cargaisons des grands voiliers marchands. Ils étaient seuls à des centaines de mètres à la ronde. Accélérant le pas pour rejoindre les autres, tout en silence, le pirate avait les cinq sens aux aguets. Il faisait attention à tout ce qu'il se passait autour de lui, comme il savait si bien le faire. Rien de suspect, pour l'instant... Il acquiesça d'un signe de tête à la demande d'Aibu de remonter leurs acquisitions sur la caravelle, et se mit en action sans attendre. Cependant, une fois les huit tonneaux chargés et qu'il fut certain que la navigatrice et la canonnière pourraient finir seules, il se détourna et s'approcha d'Aibu, visiblement sur ses gardes, prête à agir dans l'instant. Calme comme jamais, Kurnous ne s'arrêta pas à côté d'elle, mais continua à marcher en direction du centre ville, là d'où ils revenaient à peine, et lui chuchota à peine quelques mots à l'oreille en passant...


-Je vais faire un tour.

Si, comme elle l'avait dit plus tôt, elle lui faisait confiance, elle ne lui poserait pas de question. Il savait ce qu'il faisait. De nouveau, une impression écrasante de tranquillité et de sérénité s'était emparé de lui. Tout en marchant, il réajusta son écharpe autour de son cou, et s'alluma une nouvelle cigarette. Ses pas l'amenèrent bientôt dans la rue qu'ils avaient quittée quelques instants auparavant, puis, lorsqu'il s'engagea dedans, le firent sortir du champ de vision de ses nakamas. Il n'avait pas le temps de leur expliquer ce qu'il faisait, aussi cette action risquait de lui apporter les foudres de ses nouveaux compagnons, mais si cela permettait de sauver l'équipage, alors il prenait ce risque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asaki Revy

avatar

Féminin
Nombre de messages : 81
Age : 25
Appellation : Asa-chan / la fille des neiges

Fiche Personnage
Grade: Navigatrice de rang B
Equipage: Makkatsume Kaizoku
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Mer 8 Oct - 16:49

Après quelques temps de marche, l'équipage arriva rapidement au marché pour y faire des provision pour un voyage en mer. Après avoir acheter trois sac, Aibu se dirigea vers une première échoppe d'ouverte après avoir demandé à son équipage ce qu'ils aimaient question fruits et légumes. La réponse d'Asaki ne tarda pas : elle aimait tous les fruits et légumes, exepté les choux de toutes sortes, qu'elle avait toujours eu en horreur. Elle précisa toutefois qu'elle voudrait bien des pommes de terre, ou plutôt comme on dit assez rapidement, des "patates". Elle adorait ce féculent, pour la bonne raison que leur mère leur en servait, à elle et à sa soeur sous toutes les formes possibles et immaginables, et qu'elle adorait cela...

Asaki fut assez surprise de la vivacité de leur capitaine, qui aurait épuisée un régiment de cavalerie à elle seule ^^. Elle s'en doutait déjà vaguement, mais fut tout de même assez surprise de l'hyperactivité de Aibu-chan, qui ne semblait pas tenir en place.
Lorsque l'équipe passa au deuxième magasin, la jeune navigatrice choisie de la lotte et du lieu, qu'elle adorait. Elle se promit mentalement de leur faire un plat qu'elle adorait, et qu'elle réussissait plutôt bien, si tout le monde était d'accord...
Arrivée à la boucherie, Aibu dut négocier sec avec le marchant, mais réussie quand même à prendre un bon nombre de beau morceaux de viandes qui se trouvaient exposés sur l'étalage.

Allant dans un magasin situé un peu à l'écart, ce fut la capitaine qui y entra seule, et qui en ressortit avec un petit sac entre les dents et huit tonneaux derrière elle. Se doutant vaguement que l'eau lui serait donnéeainsi qu'à milady, elle ne fut pas surprise de l'ordre de Aibu, auquel la jeune fille obeit sans discuter. Heureusement qu'il y avait des roulettes, sinon, Asaki se doutait qu'elle aurait eue un certain mal à transpoter toute cette eau, très précieuse lorsque l'on se trouvait en mer...
La petite troupe arriva finalement au port, mais quelque chose clochait... Tout était calme, trop sans aucun doute, car malgrès l'heure tardive, il y aurait du avoir normalement une certaine activité, étant donné qu'un port ne se repose jamais...
Un silence pesant c'était installé parmit les membres du groupe, et fut rompu par la capitaine, qui alla faire le guet pendant que son équipage chargeait les vivres, ce à quoi Asaki acquiesqua d'un léger hochement de tête.

Le chargement des vivres ne prit pas trop de temps, mais se déroula dans le silence le plus absolu. Les nerfs à vif, Asaki scrutait de ses yeux rouges sang la ville et le port, dans l'espoir de déceler une quelconque présence. Elle cru voir une silhouette passée, mais étant donné que cela c'était passé extremement rapidement, la jeune fille ne pouvait pas s'en assurer. Montant sur le bateau afin de ranger les vivres, elle jeta un rapide regard au soleil couchant dont la couleur lui faisait penser au sang. Le gout de ce liquide vital ainsi que son odeur lui revinrent d'un coup en mémoire, ainsi qu'un très très mauvais souvenir.
Sortant son katana dit maudit, elle alla se poster près de Milady. Pas question de les laisser se débrouiller sans elle, elle ne le surpoterait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Game Master
Maître de Jeu
avatar

Nombre de messages : 7

Fiche Personnage
Grade: Dieu du Rp
Equipage:
Niveau: Spécial

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Sam 11 Oct - 15:47

Seules quelques secondes d'attente suffirent pour que l'embuscade soit révélée. Voyant la méfiance des pirates, quelqu'un ordonna que l'assaut soit lancé.
Trois coups de feu retentirent dans le silence du port. Un impact de balle se forma dans la coque du vaisseau; un second tir ricocha sur les pavés et se perdit on ne sait où, tandis que le troisième ne fit qu'effleurer la cible la plus visible - Milady, en l'occurence. Puis une voix, démesurément amplifiée, s'éleva dans le lointain.


- Rendez-vous, pirates! Nous savons qui vous êtes. Il y a parmi vous un homme recherché pour cinq millions de Berries! Si vous nous le livrez, peut-être passerons-nous l'éponge sur votre tentative de prendre illégalement la mer. En cas de riposte ou de fuite, aucune chance ne vous sera laissée!

L'homme au mégaphone, invisible derrière son bâtiment, venait apparemment de donner un autre ordre, car une belle ligne de soldats parut et s'approcha pour encercler le petit groupe. Ils étaient environ une trentaine, formant un arc de cercle à une dizaine de mètres des pirates, afin de les empêcher de prendre la fuite par voie terrestre. L'équipage du Makkatsume allait-il se rendre, ou bien lutter? Allait-il choisir de tenter une fuite désespérée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aibu

avatar

Féminin
Nombre de messages : 283
Age : 25
Emplacement : Water Seven
Appellation : Capitaine
Prime/Doriki : 1.200.000

Fiche Personnage
Grade: Capitaine [Rang B]
Equipage: Makkatsume
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Sam 11 Oct - 16:28

L'intuition de l'équipage était juste. Mais les seuls regrets à avoir étaient de n'avoir fui plus tôt. En effet, lorsque les hommes de la Marine, armés de longs sabres, eurent encerclé les trois compagnons, Aibu se rendit rapidement compte qu'elles étaient dans une merde noire.
Ou non. Une idée germa dans l'esprit du Capitaine. Ils voulaient Kurnous, non?


- Hé, là-bas! hurla Aibu pour bien se faire entendre. Vous cherchez un homme, non? Vous voyez vraiment un homme parmi nous? Vérifiez vous-mêmes, nous sommes trois demoiselles!

Un instant de silence, durant lequel Aibu baissa son arme, confiante. Il n'avait pas remarqué, à distance, le long manteau aux armes de la Marine; et de toute manière, il fallait voir la jeune femme de dos pour se rendre compte que le fêtement comportait le symbole des forces de l'ordre. Alors qu'elle y pensait, on put entendre le début d'un juron dans le mégaphone, avant que son propriétaire ne pense à s'en éloigner.
Puis la voix reprit :


- Arrêtez vos mensonges! Nous avons été informés de source sûre qu'il vous avait accompagnées le long de la rue des commerçants!
- Oh! Lui?
cria à nouveau Aibu. Je ne sais même pas qui il était. Il nous a aidées à porter nos affaires tout à l'heure! Bien serviable, si vous voulez mon avis. Il est recherché, vraiment? Désolée, mais nous n'y sommes pour rien! Nous sommes trois voyageuses souhaitant découvrir le monde, c'est tout!

Un nouveau silence. Seul le cliquetis menaçant des armes se faisait entendre.

- Il est parti par là, conclut la Capitaine en levant le bras vers la gauche.
- Alors c'était lui que nous avons vu passer le long du port? hurla le gradé d'une voix étranglée. A toutes les troupes! Repliez-vous et partez immédiatement à sa recherche! Vous savez par où il est allé, ne le laissez pas filer! Quant à vous, ajouta-t-il à l'adresse des trois femmes, interdiction de quitter le port jusqu'à nouvel ordre!

Aussitôt, la trentaine de soldats partirent en courant dans la direction que Kurnous avait prise un instant plus tôt. Pendant ce temps, cinq nouveaux soldats s'approchèrent, fusil à la main, afin de prévenir tout départ du Makkatsume.
Aibu grimpa rapidement sur le pont, suivie d'Asaki. Là, elle rejoignit Milady; elle se baissa, aussitôt imitée par ses deux équipières, et prit la aprole, d'un ton bas mais assuré.


- Bon. On n'avait pas le choix. Ma prime n'est pas encore affichée publiquement, et vous, vous n'en avez pas. Je sais que Kurnous se débrouillera tout seul. Vu l'endroit par où il est allé, il ne pourra revenir sur le port; et seul contre trente, je pense qu'il cherchera d'abord un échappatoire. Voici ce que nous allons faire: chacune de nous se chargera d'un ou deux tireurs. Evitez de les tuer, je n'aime pas beaucoup les morts inutiles. Milady, tu peux aisément te charger de deux personnes à la fois, non? Après cela, nous lèverons rapidement l'ancre, et nous contournerons l'île par la gauche. Si j'ai bien calculé mon coup, et que nous nous pressons, nous pourrons intercepter Kurnous. Compris?

Comme pour les surveiller un peu mieux, les cinq fusiliers choisirent ce moment précis pour monter sur le pont à leur suite, et ainsi les garder en ligne de mire. Le moment idéal pour appliquer le plan.
Aibu ouvrit la marche. D'un pas tranquille, elle s'approcha de la rambarde et s'y accouda sous prétexte de regarder la mer. Tout aussi naturellement, elle envoya son talon voler droit dans l'entrejambe du premier de ses adversaires, qui se courba en deux sous l'effet de la douleur; un bon coup de genou dans le visage eut tôt fait de l'envoyer dans l'eau après une magnifique pirouette.
Rapidement, elle fit un saut de coté, évitant ainsi un tir de fusil qui aurait dû l'atteindre. Elle se posta au-dessus de la cabine et reprit son fusil, toujours chargé. Elle étudia la situation. L'un des hommes courait dans sa direction, les trois autres s'approchaient dangereusement de Milady et Asaki. La réponse ne se fit pas attendre: pressant sur la gâchette, elle envoya l'un d'entre eux au sol, sa jambe gauche désormais inutilisable, dans une détonation sinistre.
Voilà, c'était fait! Restait à savoir si les trois hommes restants seraient rapidement mis hors d'état de nuire par ses deux nouvelles recrues...



[HRP: Voilà qui devrait débloquer la situation. Pas de nouvelles de Tael =/]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milady

avatar

Masculin
Nombre de messages : 58
Age : 29
Emplacement : Water 7
Appellation : La lady aux pistolets d'or
Prime/Doriki : 0 berry

Fiche Personnage
Grade: Canonier ; Sniper [Rang A]
Equipage: Le Makkatsume
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Dim 12 Oct - 5:16

Quelques secondes avant l'intervention tactique des militaires sur le jeune équipage, ses deux derniers membres prirent leur position. Tandis que Revy se plaça à proximité de Milady, cette dernière ne sembla pas apprécier le geste du bretteur quant à partir faire un tour dans les parages alors que l'ennemi ne tarderait pas à lancer leur embuscade. Elle fit une moue de mécontentement qui la distrait juste assez pour ne pas sentir les deux premiers coups de l'assaut. Rien vu venir. Hereusement, elle put constater le lieu du premier impact et conclure la probable trajectoire de la prochaine. En roulant sur le sol pour retourner sur le pont du bateau, une troisième balle réussit malgré tout à lui effleurer la joue et laisser une trace fine de sang. La demoiselle ne pouvait croire que sa garde eut un défaut. Sa rogne d'une erreur aussi médiocre se plaça mentalement en la personne de Kurnous et de ses actions imprévisibles. Les sens en alerte, la tournure de la confrontation prit un tout autre tournant par une simple question de la marine. Une action ne donne-t-il pas non seulement une conséquence négative mais aussi une conséquence positive ?

En apparence, l'ennemi ne voulait que la peau du bretteur qui heureusement son départ signa la providence de tout l'équipage. Aibu tenchô, perspicace comme une féline, comprit l'avantage du fait et permis un léger sursis à Milady et à Revy. Sursis qui servit à une réunion stratégique entre les 3 femmes. Le plan était de se débarasser des 5 gus qui sert de surveillants et de prendre la gauche pour intercepter Kurnous qui doit avoir un bataillon à ses trousses. Milady y réfléchit pendant 5 secondes en passant le revers de la main sur la joue rougeâtre. Son expression était exécrable puisque son beau visage vient d'être la victime d'une sournoise souillure.

-Compris, capitaine. Mais si on revoit la bande de rigolos, pourrais-je avoir le plaisir de me charger de leur cas ? 2 soldats, 30 soldats, ce n'est rien contre la force de mon revolver en or.

les 5 soldats de la marine montèrent à bord de la carevelle comme si c'était chez eux. Milady trouva ce comportement encore plus grossier. Même si ils représentent la justice, leur manière d'agir dégoûta celui raffiné de la demoiselle. Comme la retenue n'est pas dans l'éthique de la piraterie, elle n'eut aucun mal à passer rapidement à l'action en déjouant la méfiance de l'adversaire avec une technique compliqué de tir jouant sur le riccochet des balles et de l'angle d'attaque. Ainsi, alors qu'elle semble tirer entre 2 tireurs, les balles ricochèrent l'une contre l'autre et modifièrent leur trajectoire vers la cible. Une balle dans chaque bras et deux fusils tombèrent sur le pont.

-Trap shot ! Et ce n'est pas tout.

Sans attendre, Milady chargea vers un soldat blessé. Elle lui plaça un solide coup de genoux à l'estomac avec une balayette du pied au visage qui l'envoya s'écrouler sur l'autre qui perdit l'équilibre et se retrouvait à la hauteur des cuisses de la demoiselle qui lui administra ensuite un coup de pied direct entre les deux yeux. Avec les 2 autres hommes battus par le capitaine, il ne restait plus que le dernier militaire au prise avec la jeune albinos. Étant la navigatrice, le bateau n'ira nulle part sans elle pour donner des instructions pour le manoeuvrer sans danger. En revanche, Milady pouvait commencer à préparer les canons de la caravelle tandis que Aibu faisait le ménage des vaincus.

*pourvu que Kurnous s'en sorte jusqu'à ce qu'on arrive.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepiece-adventure.forumsactifs.com/fiches-techniques-des
Asaki Revy

avatar

Féminin
Nombre de messages : 81
Age : 25
Appellation : Asa-chan / la fille des neiges

Fiche Personnage
Grade: Navigatrice de rang B
Equipage: Makkatsume Kaizoku
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Mar 21 Oct - 19:06

[ gomen du retard et de la longueur, problème de famille concernant l'ordi]

Les choses se complicaient drolement pour les demoiselles... Une embuscade leur avait été tendue, mais heureusement, ce n'était que sur Kurnous qu'elle était centrée, et pas sur elles. Pourtant, avant même de le remarquer, ces brutes avaient déjà tirés trois balles qui ne touchèrent pas Asaki, qui était déjà assez en rogne pour avoir envie d'en abattre un ou deux, donc si jamais elle n'avait été ne serais-ce qu'effleurée...

Heureusement, Aibu détourna l'attention, et les filles se retrouvèrent ainsi avec seulement 5 gougnaffiers sur les bras. Montant sur le pont, Aibu expliqua rapidement son plan, que tout le monde trouva bon.
La capitaine se chargea donc de deux hommes, et Myladi de deux autres. Il n'en restait donc plus qu'un pour la demoiselle, qui affichait un sourire carnassier sur son visage.

L'homme qui lui faisait face semblait hésiter à lui tirer dessus, sans doute à cause de son apparence. Il ne réagit donc pas assez vite pour ce qui suivi.
S'approchant doucement, la navigatrice sortit d'un coup à la vitesse de l'éclait son katana qui entailla profondément le bras tenant le fusil sans pour autant le découper. Sautant ensuite élégament en l'air, elle retomba derrière lui et le frappa à la nuque d'une magnifique manchette qui le laissa K.O.

Une fois cela fait, Asaki se dirigea rapidement vers le gouvernail, tout en vérifiant les écoutes. S'installant sur le dit gouvernail, elle commença à tracer mentalement la route qu'il faudrait suivre. Elle pourrait s'orienter avec les étoiles, ce n'était pas un problème pour elle qui connaissait le ciel sur le bout des doigts. De plus, étant navigatrice, elle se devait de savoir manier le compas et s'orienter parfaitement, avec ou sans boussole. Quand à prévoir de façon approximative le temps, n'en parlons pas... De toute manière, elle savais lire un baromètre donc...

Soupirant légèrement, elle espérait vivement que Kurnous daigne rapliquer rapidement, malgrès le fait qu'il était poursuivi par toute une troupe de soldats de la marine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miyako Kuna
Pirate
avatar

Féminin
Nombre de messages : 46
Age : 107
Emplacement : Grandline
Appellation : &#8362; Shikaku Joi &#8362;
Prime/Doriki : 7.000.000 Berries

Fiche Personnage
Grade: Médecin [Rang A]
Equipage: Makkatsume
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   Mer 22 Oct - 22:25

[Il est possible que j'ai mal compris quelque chose, si ce n'est pas exactement ça que vous attendiez, faites m'en part, j'apporterai les modifications nécessaires...]

    L’umi Reisha, arrivé a destination après à peine trente minutes d’attente et d’impatience, produit son dernier sifflement strident signifiant l’ouverture des portes donnant sur les quais. Miyako, pétillante d’excitation, descendit les trois degrés d’une démarche sautillante avant de mettre pied à terre. Elle voyageait léger, seulement et uniquement muni de son sac bandoulière bien chargé. Lors de ce court voyage, elle eut tout le temps de penser à établir un « emploi du temps » afin de ne pas courir à droite à gauche une fois débarquée, cependant, elle fut bien trop captivée par le fonctionnement de ce train pour avoir la concentration requise à cette tâche. Elle ne l’aurait de toute façon pas respecté. Elle avait, auparavant, lu de nombreux ouvrages qui relataient de la structure complexe de cette ville, dit WaterSeven, ainsi que d’autres détails, tels que son histoire où sa création. Aussi la connaissait-elle, ne serais-ce qu’un peu, sans jamais l’avoir visité. Les gens, le climat et l’ambiance, tout était parfait sur cette île industrielle réputée. Miya’ arborait depuis sa sortie du train des mers un sourire perpétuel que rien au monde n’aurait pu effacer, du moins c’est ce qu’elle pensait. Elle adressait sans gênes un éclatant sourire à tous les passants qu’elle croisait et sortait à présent de la gare lacustre bondée de monde. Elle n’eut même pas le courage de se s’approcher du panneau indicateur des horaires tellement elle fut pressée de contempler la sublissime citée. Elle était au comble du bonheur.

    Les canaux d’eau étaient parsemés de Yagara (ou Bull), ces cheveux à nageoires très intelligents, qui mieux qu’eux connaît le réseau de canal de la ville dans son entièreté ? Miyako entreprit, après jubilation, de s’arrêter boire un coup sur un des nombreux cafés qui ornaient les trottoirs. Histoire de se remettre les idées en place et de ne pas faire n’importe quoi sur un coup de tête. Elle s’installa donc bien confortablement sur sa chaise, en face d’une petite table ronde et de couleur claire, et sortit de sa sacoche une carte obtenue à la gare. Elle n’eut pas à attendre bien longtemps, car à peine fut-elle installée qu’un jeune homme on ne peut plus classe vint à sa rencontre et l’interpella afin de prendre sa commande. « Un sirop fraiiise ! » s’exclama t-elle comme une gamine. Décidément sa joie ne pouvait s’estomper si aisément. La boisson fut livrée presque aussi vite qu’elle fut bue. Cependant, les hostilités s’approchèrent elles aussi, bien trop vite qu’on ne l’aurait voulu…

    Alors que le serveur devait apporter à la demoiselle son deuxième verre de boisson fraîche, celui ci tardait. (Du moins tardait par rapport à sa première prestation). Elle eu la bonne idée de regarder à l’intérieur du bar, ce qui lui sauva la mise : la vision qu’elle eut lui créa une sacrée boule au ventre… En effet, un homme encapuchonné accompagné de six ou sept personnes ayant finit leur repas, brandissait devant les yeux effaré du serveur une affiche Wanted à l’effigie de la jeune fille. Elle déglutit difficilement, prit la précaution de chiper la touillette du verre au préalablement vidé (allez savoir pourquoi), et se mit à courir à toute jambes, son sac à la main, bousculant de nombreuses personnes dans la confusion. Cette affiche avait déjà fait le tour de GrandLine ? Quel manque de bol pour Miyako, à peine arrivée à WaterSeven qu’elle se mettait déjà à fuir devant le danger. Dans sa course, elle entendit un des types crier un truc dans le genre « elle s’échappe ! ». Les bougres l’avaient donc repéré ! >.<‘ Plus le choix, il fallait se planquer quelque part. Ne connaissant absolument pas les divers rues de la grande ville, elle entreprit de retourner vers la gare, et donc vers le port par la même occasion. Ai-je oublier de vous dire qu’elle avait eu sa grenadine gratiss ? Bah ui, c’est bien le seul avantage à tirer de cette situation, autant le souligner. Impossible de se cacher dans un commerce quelconque, et elle commençait à manquer de souffle. Elle venait d’arriver au port, et là, surprise, un paquet de marines, il y avait du avoir un problème avant le sien. Elle ne réfléchit pas une seconde : La marine devant, des poursuivants relativement nombreux et dangereux derrière, plus qu’un échappatoire. D’un seul bond, elle atteignit la coque inférieur d’une caravelle rouge et blanche, dont la proue, ma foi assez impressionnante, représenté une panthère. Mais qu’importe les détails, seule sa sécurité importait dans le moment présent. L’ensemble des portes de ce bateau étaient fermés, la première d’entre elles ayant l’amabilité de s’ouvrir servit de cachette à Miyako, ce pour peu de temps, juste ce qu’il faut pour que les autres imbéciles rebroussent chemin. Ils n’auraient pas idée de fouiller les bateaux du port, et avec le monde qui régnait sur les quais les chances qu’ils aient de l’avoir perdue de vus étaient grandes… Miya’ put enfin souffler un coup, j’ai envie de lui dire « profites-en bien. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perdu.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recrutement de la Lady et plus encore (membre des makkatsume)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» RECRUTEMENT : Le royaume de Pandora
» Recrutement Sephira
» demande de recrutement
» Ré-ouverture du forum "Centre de Recrutement"
» Single Lady - Timberlake Parody

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Adventure :: Archives :: RP :: Route de Tous les Périls-
Sauter vers: