AccueilBienvenueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Drôle de retrouvaille et rencontre {pv 2nd flotte de Barbe Blanche}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ex-Vivi Nefertari
Princesse d'Alabasta
avatar

Féminin
Nombre de messages : 94
Age : 28

Fiche Personnage
Grade: Princesse / Diplomate
Equipage: Alabasta
Niveau: 1

MessageSujet: Drôle de retrouvaille et rencontre {pv 2nd flotte de Barbe Blanche}   Lun 6 Oct - 17:32

Encore une magnifique journée qui s'annonçait aujourd'hui, il avait plu il y a quelques jours mais, depuis, le temps était vraiment agréable bien qu'il fasse chaud. Mais, la chaleur dans ce pays du sable était des plus normale et, cela n'avait rien avoir du temps où Crococile y siégeait dans l'ombre.

Les villes se reconstruisaient assez vite, cela montrait le dur travail à l'unisson que formaient les habitants d'Alabasta. Mais, il n'y avait pas que les villageois qui fournissaient des efforts, la garde royale et autres personnes servant la famille Nefertari donnaient un coup de main. Vivi était aussi de la partie, aujourd'hui, elle aidait les femmes à préparer de la nourriture et des boissons qu'elle apportait aux hommes à l'aide de Karoo et des autres super Colvers ! Oui, ils étaient très rapides, intelligents et pouvaient transporter une assez grande quantité de nourriture. Au début Igaram était contre, il lui avait interdit de se fatiguer, que ce n'était pas le travail d'une princesse de faire la cuisine mais, la concernée n'y avait pas fait plus attention que cela. Oui, la demoiselle avait préféré désobéir et avait demandé à la femme de ce dernier de lui apprendre la cuisine. C'était son royaume, c'est pour cela qu'elle se devait de faire de nombreux efforts quels qu'ils soient pour aider, cela ne faisait que la rapprocher de son peuple. Cobra lui avait donné son autorisation en échange qu'elle fasse attention à elle ! Promesse qu'elle tenait encore aujourd'hui en cette journée ensoleillée. Vivi faisait plus d'efforts que les autres en faisant de nombreux voyages mais, il y a quelques temps, elle avait remarqué que, les gens ne voulaient pas qu'elle travaille autant, c'est pour cette raison qu'aujourd'hui, elle était habillée de façon simple et se cachait grâce à une grande toge pour la protéger des rayons du soleil en même temps. C'est ainsi que dans tout Alubarna elle apporta sa contribution en emmenant de la nourriture à tous les travailleurs au moment de l'heure de la pause mais, sans Karoo. Il ne fallait pas qu'elle soit découverte c'est pour cette raison qu'elle avait laissé son meilleur ami dans le palais. C'était donc bien plus dure qu'à l'accoutumée cependant, cela ne la dérangeait pas, au contraire, elle faisait cela de bon cœur accompagné d'une grande volonté d'aider chaque personne qui suaient de l'eau et continuaient de construire jusqu'à exténuation.

Cela dura jusqu'au midi, là, la princesse prit le chemin du palais pour retrouver son volatile, en effet, elle avait dit à la propriétaire du spider café qu'elle allait l'aider pour le café. En effet, elle se rendait souvent dans chaque ville pour aider et, faisait souvent des choses différentes. Dans ce café qui était l'ancienne base secrète de l'organisation de Baroque Woks, aujourd'hui, même si, il se trouvait au milieu du désert, c'était devenu un endroit réputé pour sa boisson chaude. Quand on dit réputé, cela signifie qu'il y a du monde, quand on dit monde, cela signifie un énorme travail. C'est sur la pensée qu'elle allait voir de nombreux sourires sur des visages grâce au café qu'elle apprenait aussi à faire, qu'elle était heureuse en s'y rendant. Vivi comprenait un peu mieux comment rendre les cuisiniers heureux, non rectification quelle était la raison de leurs joies. C'était simple, il n'y avait rien de plus agréable à voir des visages souriants grâce à la cuisine avec laquelle ils avaient mis tout leur cœur. Elle ne savait pas si, c'était pareil pour tout le monde mais, quand, elle y pensait, tout en servant les clients, elle était vraiment satisfaite et, cela ne faisait que renforcer l'envie de venir en aide aux autres. Puisqu'au moins, elle se sentait vraiment utile pour toutes ces personnes qui étaient venues après un long trajet et un dur travail. Oui, la princesse Nefertari ne demandait rien de plus que son café et, son aide apportent de la joie et du bonheur accompagné d'un sentiment de bien être dans le cœur des clients et villageois. Tout en faisant son service elle parlait aussi avec les gens, ce qui ne faisait que lui faire passer malgré un travail assez fatiguant un agréable moment la remontant à bloc. Parler de tout et de rien dans une atmosphère des plus agréables était quelque chose de formidable, cela faisait vraiment oublier que ce royaume avait vécu des choses très difficiles. En plus de son café, cet endroit était aussi connu pour servir de la nourriture, c'était la fille de Cobra qui en avait eu l'idée.

La boisson ne remplit pas un estomac et, pour partir dans une des villes les plus proches, ou pour aller dans la capitale il valait mieux repartir avec le ventre plein. C'était vraiment un endroit charmant, grâce à la propriétaire qui avait reprit sa place, ce lieu était des plus accueillants et confortable. On peut dire qu'il faisait d'office de restaurant pour les personnes de voyages et aussi de secours dans un certain sens. Son père avait été d'accord avec elle sur la question que, pour les personnes trop exténuées à cause de leur voyage puissent rentrer bien vite grâce à trois Colverts qui sont ici du matin ou soir. Ce qui ne faisait qu'emmener de plus en plus de personnes qui étaient soulagées, même les plus faibles face à la chaleur qui savaient qu'ils avaient un moyen de transport très rapide pour aller dans une ville. Le Spider Cafe se trouve au centre du désert, c'est pour cette raison que tout le monde faisant partit du royaume connaît cet endroit. Les Colverts qui servaient de transports pour les visiteurs la majorité du temps, ne fontt pas partis des montures de la garde royale. Enfin, c'était la fin de l'après midi et à cette heure-ci, ce n'était pas les clients qui remplissaient l'endroit, il n'y avait presque plus personne, dire qu'elle avait travaillé non stop cela lui permettait de baisser le rythme de travail et même faire une pause.... Chose que Vivi allait faire sous les ordres de la propriétaire mais, la porte s'ouvrit pour laisser entrer une silhouette qu'elle avait déjà vu, elle en était certaine mais, où ? Telle était la question qu'elle se posait puis, quand ce dernier releva la tête, elle le reconnu de suite et s'exclama sans cacher sa grande surprise :


A... Ac... Ace san ?!

Vivi n'en revenait pas, pourquoi cet homme était ici... Elle n'en croyait point ses yeux... C'était plus de la surprise, c'était de la stupéfaction ! Mais, quand elle se rendit compte des quelques regards qui s'étaient tournés vers elle, elle inclina légèrement la tête pour s'excuser après s'être mordillée légèrement la lèvre inférieure. La demoiselle était en train de se dire qu'elle venait certainement de faire une gaffe mais, voir cette personne qu'elle ne connaissait pas vraiment pourtant, la rendait heureuse d'une certaine façon sans comprendre vraiment la raison. C'est pour cette raison qu'après s'être excusée, auprès de la gérante de cet endroit, même si, celle-ci lui intima que ce n'était rien, elle se retourna de nouveau face à ce visage connu et attendit calmement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pastèque Kun

avatar

Masculin
Nombre de messages : 107
Age : 30
Emplacement : Alabasta
Appellation : Ace aux Poings Ardents
Prime/Doriki : Trop grande pour toi mon pti'

Fiche Personnage
Grade: Capitaine ( Niveau 4 )
Equipage: Le Gogyoujouheki
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Drôle de retrouvaille et rencontre {pv 2nd flotte de Barbe Blanche}   Lun 6 Oct - 20:11

" Journal de bord by Portgas D.Ace "
Que pourrais-je écrire aujourd'hui ? Probablement ni plus ni moins la même chose qu'hier ... j'ai faim.


«¤»

    #.Chapitre 1 - L'équipage du Gogyoujouheki et la Princesse

Assit sur son Striker, un vieux journal en main, Portgas D.Ace filait sur la mer comme une étoile filante dans le ciel. Croulant sous ses pieds ardents, sa " planche à voile " traçait un long sillon écumeux en direction du Royaume d'Alabasta. Là-bas, Ace avait l'intention de recruter de nouveaux membres d'équipage pour le nouveau joyaux de sa flotte : le Gogyoujouheki, traduction, le rempart des cinq éléments. Certes, la vile de Mock Town aurait été toute désignée pour recruter quelques pirates de choix mais le commandant de la seconde flotte de Barbe Blanche en avait décidé tout autrement, préférant la tranquillité d'Alabasta à l'agitation de Jaya. D'autant qu'il lui paressait peu probable de rencontrer la Marine à cet endroit maintenant que son petit frère et son équipage en avait quitté les rivages. Le journal qu'il tenait entre ses mains titrait " Évasion monstre !! Baroque Works de retour ? ". L'article rattaché au titre criard parlait de l'évasion des membres de l'ancienne organisation après l'explosion de leur cellule au sommet d'un des nombreux quartiers de la Marine qui pullulaient sur Grandline. Étrangement, Ace ne semblait nullement surpris par la nouvelle. Après tout, Crocodile était un ancien capitaine corsaire. Ses capacités à défaire la Marine n'étaient plus à prouver.

En voyant l'île d'Alabasta se dessiner au loin, il ne put toutefois s'empêcher de se demander comment Crocodile allait agir désormais. Il n'était pas homme à oublier ses échecs mais plutôt à en faire payer le prix cher à celui ou celle qui s'était mis en travers de son chemin à ce moment là. Seul l'avenir le dirait ... ce qui était certain, c'est qu'il se ferait un plaisir de le cramer lui et sa fine équipe s'il venait à tomber dessus un beau jour. S'en prendre à son petit frère n'était pas chose à faire. Non ... vraiment pas. L'air particulier de la ville rappela brusquement Ace à la douce réalité. La côte d'Alabasta n'était désormais plus qu'à une dizaine de mètres devant lui, il pouvait pourtant déjà respirer cette bonne odeur de nourriture lui chatouiller les narines. A la senteur de ce parfum si paradisiaque à son sens, Ace tordit son visage du plus grand des sourires tout en se frottant les mains. L'heure d'un bon repas avait sonné !


Une fois le pieds posé à terre, ou plutôt sur le pont d'amarrage au côté duquel il avait attaché son navire personnel, Ace attrapa son sac de voyage d'une main bien ferme et le hissa dans son dos tout en se dirigeant vers la ville portuaire de Nanohana. En se mêlant à la foule de voyageurs et de commerçants, il eut une petite pensée pour Luffy, qu'il avait retrouvé ici même il y avait déjà de cela quelques mois. Bien que son regard demeurait dans l'ombre de son chapeau, le détenteur du Mera Mera Fruit ne se privait pas de quelques coups d'oeil ici et là afin de s'assurer que personne de suspect ne le suivait d'un peu trop près. Au détour d'une rue, ses pas l'amenèrent devant la façade du Spice Bean, le restaurant où il avait trouvé Smoker puis Luffy, et accessoirement, l'énième établissement duquel il était partit sans payer la note. A bien réfléchir, Ace se persuada que sa fringale attendrait ; décidé qu'il était à ne pas entrer à l'intérieur de cette bâtisse de peur qu'on l'y reconnaisse. Le destin ne sembla toutefois de son avis. En effet, par un terrible concours de circonstance, le second de Barbe Blanche sentit un doigt toucher son épaule gauche avec une certaine frénésie. Haussant tout d'abord un sourcil avant de loger ses pupilles dans le coin de ses yeux pour regarder le doigt en question, Ace pivota finalement sur ses talons quand ses yeux s'écarquillèrent quasiment au point d'en sortir de leurs orbites.

Face à lui se tenait le gérant du Spice Bean, les bras croisés sur son ventre proéminent, l'air sévère. Embarrassé, Ace se gratta la nuque en prenant cette mine délurée, lèvres grandes ouvertes pour laisser apparaître deux rangées de dents bien blanches, paupières fermées et yeux plissés. Son esprit n'eut le temps de réfléchir à une réelle échappatoire que son instinct enrôla ses jambes à courir le plus rapidement possible. Un peu à la manière de Striker, il laissa un léger nuage de poussière dans le sillon de sa course, fuyant aussi loin qu'il le pouvait le gérant du Spice Bean et les façades de son établissement. Quand il se sut assez loin, il s'arrêta dans une ruelle pour reprendre son souffle. Se penchant légèrement vers l'avant, appuyant ses mains sur ses cuisses, Ace enchaîna pendant de longues minutes quelques exercices de respiration poussée. Iiiiiiiiiinspiration ... eeeexpiration ... iiiiiiiinspiration ... eeeeeeexpiration. Une fois son rythme cardiaque revenu à la normal, il rattrapa la lanière de cuire de son sac de la main droite, tapota le haut de son chapeau de la gauche, et s'en retourna dans les rues de Nanohana, direction le Spiders Café, seul autre établissement d'Alabasta qu'il connaissait et dans lequel il ne rencontrerait pas le soucis de devoir éponger ses énormes dettes de repas vu qu'il n'y en avait encore pas.

Via un commerçant du coin, Ace apprit qu'une équipe de Colverts avaient été mis à la disposition des voyageurs depuis la ville pour rejoindre le Spiders Café que se fut de bon matin comme en cette fin d'après-midi. Sur les conseils de cet homme, il réussit à s'en procurer un et fila à toute vitesse entre les dunes du désert en se cramponnant aux rênes de l'animal. La traversé se fit sans encombre. A force, Ace s'habitua même à ses gigotements incessants, demeurant toutefois un bien piètre chevaucheur de Colvert. Une fois arrivée, il s'étira vigoureusement en se massant le ventre de la main gauche. Il avait faim, il ne savait pas si la viande de Colvert était appétissante mais il était certain qu'il trouverait son compte une fois entré dans le Spiders Café. Mais quelle fut sa surprise lorsqu'en franchissant la porte, il tomba par le plus grand des hasards sur un visage qui ne lui était en rien méconnu.

A... Ac... Ace san ?!

« Princesse Vivi ??? »

Étonné ou peut-être déboussolé par sa faim, Portgas D.Ace se demanda ce que la princesse d'Alabasta pouvait bien faire dans cet accoutrement et dans pareil endroit alors qu'il aurait été plus réaliste de la voir au palais royal ? Les gargouillements de son ventre l'empêchant de conduire un raisonnement clair et détaillé, le pirate aux poings ardents s'approcha de la jeune fille et lui adressa un beau sourire avant de s'exclamer comme suit :

« Je ne vois pas de gardes royaux dans les parages, est-ce que tout va bien ? Ce n'est pas habituel de croiser une princesse dans un endroit pareil »

Quand, sortie des profondeurs de son estomac, un son rauque coupa ses paroles. Légèrement gêné, Ace ajouta en rigolant :

« Excusez-moi mais je meurs de faim, j'ai fait une longue route jusqu'ici et si je le pouvais j'avalerais un éléphant tout entier »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arashi Shizuka
Pirate
avatar

Féminin
Nombre de messages : 634
Age : 28
Appellation : Shi'
Prime/Doriki : //

Fiche Personnage
Grade: Navigatrice de rang B
Equipage: Le Gogyoujouheki
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Drôle de retrouvaille et rencontre {pv 2nd flotte de Barbe Blanche}   Mar 7 Oct - 3:06

Arrivée depuis peu sur les terres du Royaume d’Alabasta, Shizuka visitait les lieux. Elle était toujours à la recherche d’un capitaine et d’argent. Elle avait parcouru la région à dos de Colverts. C’était peu agréable comme sensation au début, mais finalement on s’y habituait plutôt vite. A l’instar des autres lieux qu’elle avait déjà visité, ce paysage était entouré de sable et cela à perte de vue… Normal elle se trouvait dans le désert et avançait en direction de la prochaine ville. Elle avait revêtue une longue cape blanche pour se protéger de la chaleur du soleil, ses bottes avaient été remplacées par des sandales noires et sans talons afin de se déplacer plus facilement dans le sable et afin qu’elle est moins chaud, elle avait attaché ses cheveux en une fine queue de cheval laissant tomber un peu sa frange sur le devant de ses yeux.

Quelque temps avant d’entrer dans le désert, elle avait entendu un cuisinier vitupérer après quelqu’un qui n’était visiblement plus là, un quelconque voleur solitaire sans doute ; aussi elle ne jugea pas nécessaire de réagir à tout ce tapage. Shizuka s’était alors décidée de partir dans une autre ville, car elle n’avait rien trouvé d’intéressant dans cette cité. Généralement elle volait les personnes qui ne lui inspiraient pas confiance, mais ici elle ne pouvait s’y résoudre. En effet, tous les hommes et toutes les femmes travaillaient dur pour arranger leur localité. Ils faisaient cela dans la joie et la bonne humeur malgré leur fatigue certaine. Shizuka s’était donc dirigée ailleurs en espérant que ça ne soit pas la même chose dans tout le royaume d’Alabasta. Elle obtient une monture pour la conduire jusqu’à la prochaine cité, beaucoup plus rapide et pratique pour se déplacer dans le désert.

C’est ainsi que la demoiselle manipulatrice arriva dans la ville situé en plein cœur du désert. La jeune femme décida de laisser se reposer le Colvert à l’entrée de la ville et de continuer à pied. Observant les gens, elle comprit qu’il était de même dans cette ville, rien à faire… Après l’arrestation de Crocodile, les habitants d’Alabasta devaient tout faire pour se remettre de la crise qu’ils ont endurée. Ce qu’il y avait de bien dans son accoutrement c’était la façon dont elle pouvait cacher son arme à feu et ainsi ne faire peur à personne, tout comme elle ne se ferait pas attaquer lâchement. A deux pas d’elle se trouvait un restaurant qui faisait également office de taverne. Elle entra alors dans la salle qui se nommait « Spiders Café » et prit pour commande un repas copieux accompagné d’un verre de rhum. Elle avait perdu l’habitude de manger sans alcool, mais n’en était pas au point d’en boire des litres et des litres. Installée confortablement face à la porte, mais toujours dans un coin reculé, elle pouvait voir les allées et venus de tous et de ce fait voir les visages des gens qui se trouvaient là. Lorsqu’elle était arrivée, il y avait eu pas mal de monde dans la salle, puis ce fut un incroyable va et vient, les gens entraient puis sortaient pour se reposer, boire un coup, discuter, manger, ... Il y avait vraiment un bon halo dans cette gargote ce qui permettait aux visiteurs de se sentir comme s’ils étaient chez eux.

C’est alors qu’une serveuse lui apporta son repas et sa boisson, elle était souriante et portait une toge. Ses cheveux bleus étaient attachés et on ne voyait pas entièrement son visage, seul son sourire pouvait indiquer que l’on avait affaire à une personne aimable et proche des gens. Shizuka remercia vivement la serveuse et lui fit un sourire agréable, chose rare quand on sait que la plupart du temps la jeune femme ne sourit que pour intimider les gens qu’elle prédestinait comme victime. Elle regarda la jeune femme partir dans l’arrière salle avant de commencer à manger sa soupe. Tout en observant les lieux, pratiquement vide à cette heure-ci, elle se dit que les estaminets se ressemblaient tous car le décor était sensiblement le même : il y avait toujours des sculptures en bois et des tableaux sur les murs. Cependant ce lieu de restauration n’était pas tout à fait ressemblant aux autres, il y avait un service qui était accueillant. Quoi de plus parfait pour ramener du monde que la convivialité et la bonne humeur.

Elle avait presque terminé les mets fabuleux et délicieux du restaurant, quand une nouvelle personne entra. Il n’avait pas l’air du pays. Ce n’était pas forcément sa tenue qui lui faisait dire cela, mais une sensation qui parcouru la jeune femme aux yeux en forme d’amande. L’homme s’approcha de la serveuse qui l’avait servie un peu plus tôt. Elle l’avait interpellé en le voyant, puis s’était excusé de sa maladresse car elle pensait avoir dérangé la clientèle en s’exclamant de surprise. Cela n’avait pas dérangé les personnes présentes car cela faisait naître un nouveau sentiment de confiance et de bienveillance dans la taverne, en effet si on venait ici on pouvait être certain que les serveurs se rappelleront des clients. L’homme fût tout aussi surpris qu’elle et pour faire passer la gêne il lui décocha un splendide sourire tout en s’approchant d’elle. Il la connaissait également.

Une chose parut étrange à Shizuka : il était vrai qu’il faisait chaud dans le désert, mais se promener torse nu, un couteau accroché à la ceinture alors qu’on se situe dans une ville qui se remet des combats pirates doucement, n’était pas un choix extrêmement judicieux, à moins qu’il ne chercha à provoquer la population ou une quelconque personne. Le jeune homme montrait clairement qu’il était un pirate ou un chasseur de prime. Il portait un chapeau noir, sa hauteur était entourée de perles dorées et deux cercles étaient devant celles-ci. Il avait les cheveux d’un noir aussi foncé que les siens, ils étaient mi-longs et brillant. A son cou se trouvait un collier de perle. Son visage laissait apparaître un beau sourire charmeur et ses yeux semblaient rieurs. Il faisait trop sombre là où Shizuka se trouvait pour voir mieux le visage de l’arrivant.

Elle l’entendit converser avec la serveuse, il avait une voix grave lorsqu’il lui demanda pourquoi elle n’avait pas de gardes royaux à ses côtés et l’appela même : Princesse. Arashi Shizuka fit mine de ne pas écouter leur conversation en buvant son verre le plus lentement possible afin de voir la scène en détail. Ainsi donc, la serveuse n’en était pas une, elle était une Princesse… Ce n’était pas courant de voir une personne de famille royale venir travailler au milieu de ses citoyens. Elle avait l’air de quelqu’un de spéciale pourtant, elle ne semblait pas comme toutes ces personnes de hauts rangs sociaux qui ne conçoivent pas la vie autrement que derrière leur luxueuse villa… Shizuka avait horreur de ces gens là, c’était tout ce qu’elle voulait oublier de son enfance. Jugeant qu’elle avait assez fait semblant de boire son verre de Rhum, Arashi le posa normalement sur sa table et patienta en se demandant ce qu’elle pouvait faire. Deux choix se posaient à la jeune demoiselle : soit l’homme, répondant au nom d’Ace d’après la Princesse, était un chasseur de prime et dans ce cas là, il valait mieux qu’elle ne bouge pas et s’occupe de ses affaires car même en n’ayant pas de prime pour l’instant, il fallait reculer les avis à une échéance future ; soit il était un pirate et avait peut être un équipage, ce qui enchantait la jeune femme aux cheveux noirs toujours attachés en queue de cheval.

Shizuka n’ouvrit pas une seule fois la bouche et se contentait d’apprécier la scène qui se jouait devant elle, il lui fallait au moins ça avant de déterminer si elle agira ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepiece-adventure.forumsactifs.com/fiches-techniques-des
Rain Corbel
La Faiseuse de Larmes
La Faiseuse de Larmes
avatar

Féminin
Nombre de messages : 298
Age : 27
Emplacement : Alabasta
Appellation : Rain faiseuse de larmes
Prime/Doriki : 3 000 000 berrys

Fiche Personnage
Grade: cuisinière de rang B
Equipage: Le Gogyoujouheki
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Drôle de retrouvaille et rencontre {pv 2nd flotte de Barbe Blanche}   Mer 8 Oct - 0:53

Plusieurs jours séparaient l'entrée dans Grand Line et l'instant présent. Le trajet avait bien débuté, la cuisnière avait même eu la chance de croiser une baleine qui d'abord sur la défensive c'était révélée bien haimable pour son passage près du phare, où d'ailleurs elle avait laissé à l'intention de son guardien quelques takos. C'est on jamais, le coin n'avait pas l'air très bien déservi... Ainsi elle la jeune femme avait poursuivit sa route, toujours accompagnée de ses deux fidèles compagnons Ebelene et Magato, qui hélas restaient bien peu causant.

La pirate avait prit une sacrée saucée avant d'arriver en vue des terres d'Alabasta et qu'un soleil de plomb ne remplace la pluie et les éclairs. Elle préféraient de loin ce temps à celui, orageux et instable qui l'avait poursuivit pendant plusieurs jours. A peine était elle arrivée à Alabasta que des personnes haimables l'avaient renseignés sur l'état actuel du pays, elle n'en connaissait que les grandes lignes et fut agréablement surprise de voir la volonté qui animait les gens de la région.

On lui avait demandé d'où est ce qu'elle venait et elle était restée très évasive. Dire que son dernier "logement" attitré d'office était une cellule d'une prison de la Marine aurait fait un peu tache dans le paysage d'un jaune brun immaculé. Pas la peine d'ajouter qu'elle était pirate, de même Rain n'aurait pas eu un grand succès.

N'ayant pas un sou en poche, elle proposa ses services au villagois qui acceptèrent avec joie, ayant le coeur sur la main. En échange de quoi, ils lui fournirent des vêtements plus "adaptés" au climat, dont une grande cape d'un coloris très clair avec capuche et une outre remplie d'eau. Elle passa ainsi plusieurs heures à aider à la reconstruction d'un batiment en ruine qui était une ancienne réserve. De quoi ? Corbel l'ignorait complètement, mais après tout, elle ne comptait pas s'installer dans cette contrée.

La journée passa rapidement, entre la chute incongrue d'un mur en pleine construction qui força le petit groupe de travailleur à reprendre deux bonnes heures de travail acharné et un soucis de toiture, il n'y eu que peu d'animation. Rain aimait à se retrouver dans ce genre d'ambiance. Ca lui faisait penser à sa famille, aider son prochain, même si on est un pirate... Peut être encore plus dans ce cas. Même si son propre intérêt passait en priorité bien sûr, il ne fallait pas perdre ces occasions trop peu nombreuses.

Rain allait commençer à se mettre aux fourneaux, ce qui au final, était quand même sa fonction première et le pourquoi de l'arrangement avec ces gens, au moment où elle constata que leur garde manger était décidément bien peu remplit pour le nombre de personnes présentes. On lui répondit qu'en effet, il faudrait certainement faire appel à d'autres personnes qualifiées pour le reste de la nourriture et que pour espérer l'avoir, il faudrait aller jusqu'au Spider café. Un bar-restaurant bien apprécié semblait il.

Pas le moins du monde effrayée à l'idée de chevaucher un canard géant, qui d'ailleurs semblait tout à fait cuisinable avec quelques bonnes sauces et un petit rien de légumes et de cuisson, la pirate accepta la "mission", au pire, lui avait on dit, elle pourrait toujours demander à quelqu'un de la raccompagner afin de transporter la totalité des victuailles. En réalité, elle constata bien vite que ces drôles de bestioles avaient une démarche étrange, étaient peu confortables et difficlement controlable. Magato était d'avis de laisser tomber l'affaire, mais ce n'était pas son genre et elle le lui rapella vivement. Elle ne faisait pas équipe avec un pleutre qui de toute manière se contentait de regarder sans agir, donc qui n'avait pas son mot à dire, non mais quand même !!

"Ca doit être ça !"

Corbel entraperçevait enfin le batiment dans le désert qui commençait à se refroidir, en fait le thermomètre chutait littéralement avec la nuit tombante, il émettait de la lumière et cela la rassura. un instant elle avait eu peur que ce ne soit fermé. Elle aurait été bien tient ! Arrêtant tant bien que mal sa monture, elle la rangea près de la porte, attachant les rennes dans l'un des arceaux extérieurs et après s'être épousseter sommairement ouvrit la porte et entra sans vraiment faire attention... Et se cogna à un homme, debout devant l'entrée.

"Aoutch... Navrée, je ne vous avait pas vu." Elle leva les yeux vers lui s'excusant et salua brièvement la jeune femme, resplendissante soit dit en passant, avec qui il semblait conversé jusqu'à son arrivée. "Mademoiselle."

S'esquivant, elle alla jusqu'au comptoir, profitant de se retrouver dans un univers moins... Sableux ? Ce n'était pas vraiment le terme le plus approprié mais la cusinière n'en trouva pas d'autre sur le moment, pourenlever la lourde cape du désert. Voilà. Elle se sentait plus à l'aise. Un bref mouvement de main sur la ceinture qui pendait en travers de son torse menu lui confirma que Magato se trouvait toujoursa dans son dos. Elle n'aimait pas le transporter comme ça, mais c'était le plus simple dans ce pays. Avec un grand sourire, elle s'adressa à l'aubergiste.

"Bonsoir ! Je viens de la part des villageois. Il souhaiterait quelques plats de chez vous en plus de leur vivre... Mais vu l'heure vous pouvez vous contentez de me donner les ingrédients. Je leur préparerait en leur rapportant.

La brave femme lui répondit que c'était chose courante depuis le début de la reconstruction et que leur coursier attitré irait plus vite qu'elle a leur rapporter, même une fois préparés. Sur ce elle enchaina avec un "Vous désirez quelque chose pour vous ?" auquel Rain répondit simplement qu'une simple boisson lui conviendrait largement, qu'elle avait rpéparé son porpre repas... Surtout qu'elle n'avait pas les moyens de plus de toute manière.

Tout en sortant sa boite à repas, elle observa, relativement discrètement les deux personnes qu'elle avait bousculée. En réalité ils étaient tous les deux assez atypique. Bien que ce ne soit pas dans le même sens pour l'un et l'autre. Il avait un look étrange, mais qui rendait plutôt bien sur lui... Surtout qu'il était pas mal, de ce qu'elle pouvait en juger par le miroir de la glace du comptoir. Et ce coutelas ? Peut être un pirate aussi ? On verrait bien. D'abord, il fallait manger !

Baguettes dans une main, dans l'autre la boite un peu penchée pour mieux attraper la nourriture, elle attaqua avec appétit son canard laqué et ses pates aux quatres fromages et sauces aigre douce. Elle n'avait pas encore testé cette version du plat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ex-Vivi Nefertari
Princesse d'Alabasta
avatar

Féminin
Nombre de messages : 94
Age : 28

Fiche Personnage
Grade: Princesse / Diplomate
Equipage: Alabasta
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Drôle de retrouvaille et rencontre {pv 2nd flotte de Barbe Blanche}   Jeu 9 Oct - 14:54

C'était vraiment une drôle de situation mais, amusante à la fois. Elle était vraiment ravie de revoir le frère aîné de Luffy. C'était certain, il n'avait pas grand chose de commun avec son jeune frère mais, d'une certaine façon les deux jeunes hommes avaient des ressemblances. La jeune fille se rappelait encore comment leur rencontre s'était déroulée, cela ne s'était pas déroulée dans la plus grande discrétion, les marines et les billions de Baroque Works s'étaient trouvés sur leur chemin. A croire que Luffy n'avait pas la chance de son côté puisque, c'était lui qui avait attiré les marines. Enfin, bien que ce n'était pas un capitaine d'un équipage de pirate ordinaire, c'était vraiment un grand capitaine pour elle. Quand, Ace se rapprocha d'elle et l'appela « princesse », elle mit un doigt sur ses propres lèvres pour l'intimer au silence. Il ne fallait pas qu'elle soit découverte mais, apparemment c'était bien trop tard... Enfin, ce n'était pas grave il n'y avait pas grand monde ce soir et puis, la patronne était déjà au courant ! La jeune fille sentit des regards tournés vers les deux d'entre eux mais, préféra faire comme si, elle n'avait pas remarqué. Puis, une jeune fille entra et se contra contre le jeune pirate. Quand celle-ci l'interpella, elle lui fit un sourire et inclina la tête légèrement. Vivi remarqua par son physique qui n'avait rien d'enviable à Nami, qu'elle n'était pas d'ici. Pour une raison, la jeune princesse savait à peu près ressentir ceux qui étaient étrangers au royaume. S'intéressant de nouveau à Ace, elle l'écouta faire sa remarque sur l'absence de gardes, cela lui fit plaisir de voir que, malgré le fait qu'ils ne se connaissent pas tellement s'inquiète pour elle. Mais, elle n'aimait pas inquiéter les gens à son sujet, elle se sentait vraiment désolée pour le deuxième commandant de Barbe Blanche ! Elle allait dire quelque chose mais, quand, elle entendit un bruit sourd sortant de l'estomac du pirate, elle ne pût s'empêcher de rire. C'était un petit rire cristallin qui sortit de sa gorge, puis, elle s'arrêta et fit avec un grand sourire :

-Je t'emmène cela de suite !

En effet, entendre les gargouillements du ventre de son interlocuteur la ramenait à un mois en arrière, quand elle était encore avec Luffy et les autres. Ce dernier mangeait comme un régiment en entier sans aucune manière sans parler, qu'il était très vite affamé. Le pauvre quand elle se souvenait, il s'en prenait des coups par Nami et Sanji ! Par elle aussi d'ailleurs ! Surtout quand, complice avec Ussop, pour la pêche, ils avaient prit son petit frère comme appâts. Ou alors la fois, où il avait essayé d'attaquer un chacalot accompagné de Zoro et du cuisinier attitré de l'équipage ! Vraiment quels bons souvenirs quand, elle y pensait ! Cette pensée la fit rire de nouveau gentiment, quand, elle y repensait c'était juste avant qu'elle rencontre Portgas D. Ace. Maintenant qu'elle y pensait, elle se demandait bien pourquoi il avait changé son nom de famille... Tout en continuant de préparer la cuisine à son invité, oui, la jeune demoiselle n'allait pas lui faire payer. C'était un cadeau, parce qu'elle pensait qu'elle n'en avait pas assez fait pour le petit frère de ce dernier. Mugiwara avait tellement fait pour elle et sa famille, ainsi que pour le royaume que, lui avoir préparé un festin de roi, ce n'était pas assez... Est-ce qu'il y avait quelque chose qu'elle pourrait faire pour leur rendre la pareille ? Vivi avait beau y réfléchir, il n'y avait aucun moyen pour les remercier autant qu'elle le voulait. Peut être aurait-elle dû donner une certaine somme d'argent à Nami mais, l'argent de la famille, allait pour aider la nation dont un jour elle en serait à la tête ! Finalement, elle revint vers Ace et, remarqua qu'il attirait pas mal l'intention, chose normale quand on y pensé ! Il n'avait pas un tenue des plus adéquate et des plus ordinaires.

Puis, elle entendit la conversation de la jeune fille qui avait demandé à la patronne du Spider café des vivre pour qu'elle les emmène aux villageois. Cela la toucha qu'une inconnue aide les villageois qu'elle aime tant, alors, quand, elle vit simplement demander une boisson, elle demanda à Kisa, de lui faire grâce de la boisson et de lui emmener aussi un plat ou, un dessert sans la faire payer pour la remercier. Là encore, elle ne trouvait pas que, c'était vraiment assez, mais, c'était les seules choses qu'elle pouvait offrir à la jeune demoiselle qui ne devait guère être plus âgée qu'elle même ! Kisa acquiesça à sa plus grande joie, la jeune Nefertari lui dit qu'elle la rembourserait, ou qu'elle travaillerait encore plus. Mais, la propriétaire lui dit que ce n'était pas la peine, puisqu'elle se donnait malgré son rang beaucoup de mal sans se faire payer ou recevoir quelque chose en échange contre ses services. Elle voulût protester mais, elle savait que, cette femme était d'un tempérament très têtu ! Pour cette raison, elle céda et, revint à ses fourneaux pour mettre sa cuisine dans une grande assiette. On pouvait dire que la grande assiette était à la limite du débordement. Puis, elle en remplit une deuxième de la même envergure. Pourquoi ? Parce que, quand un membre de cette famille disait qu'il avait faim, il fallait voir et faire beaucoup. Enfin, elle n'était pas vraiment sûre mais, elle se référait par rapport au capitaine des chapeaux de paille. Apportant les deux grandes assiettes devant son aîné, avec un grand sourire, et d'une voix très amicale et joyeuse elle fit :


-Spécialité et cadeaux de la maison ! J'espère que tu aimeras !

Oui, elle espérait vraiment qu'il se régalerait. Bien entendu, elle était loin d'être une cuisinière des plus formidables, tout comme Sanji. C'était impossible même de la comparé à ce dernier tellement il était doué. Dans un sens c'était tout à fait normal puisqu'il faisait cela depuis très longtemps et qu'il aimait vraiment cela. C'était assez amusant dans un sens, tout en restant près de Ace, comme la patronne qui était l'un des plus grands Barrista, elle, décida de faire un de ces délicieux cafés comme elle avait apprit auprès de cette femme. Pendant ce temps, elle repensa aux questions que, son vis-à-vis lui avait posé. C'était une très bonne question, mais, avec la plus grande sincérité et toujours ce ton doux et très chaleureux elle fit calmement :

-Merci de ton inquiétude mais, si les gardes ne sont pas là, c'est qu'ils ne savent pas que je suis ici, qu'ils doivent aider les villageois d'Alubarna à refaire les travaux ! Si je suis ici, c'est de mon propre chef, je ne suis pas le genre à ne rien faire quand toute la population travaille très dure pour tout reconstruire ! Non, je ne pourrais plus me regarder dans un mirroir si, moi aussi je ne travaille pas très durement après ce que Luffy et les autres ont fait ! Tiens le café dis-m'en des nouvelles !

Finissant sa phrase avec un sourire très chaleureux et mit la tasse de café où sur la mousse elle avait fait un chapeau de paille pour décorer ! Le café aussi elle lui offrait, surtout que la nuit commençait à tomber entraînant une grande baisse de température. Et, puis, ce qu'elle venait de dire elle le pensait véritablement, ses amis avaient risqués leurs vies pour libérer Alabasta, ce serait vraiment indigne d'elle et surtout aux efforts que tous avaient fournis, surtout, en pensant qu'elle avait refusé l'offre du jeune capitaine de les rejoindre. En faisant cela, elle leur rendait hommage d'une certaine manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Flying Bird
Quidam
avatar

Masculin
Nombre de messages : 92
Age : 31

Fiche Personnage
Grade:
Equipage:
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Drôle de retrouvaille et rencontre {pv 2nd flotte de Barbe Blanche}   Jeu 27 Nov - 3:06

Alors qu'il était en train de justifier à la princesse le pourquoi du comment des gargouillis qui émanaient de son estomac , Ace fut quelque peu violemment bousculé par l'arrière. Visiblement , soit les gens entraient dans cet établissement comme dans un moulin et sans même regarder devant eux , soit lui même se trouvait être "dans" le chemin. A première vue , la réponse la plus évidente fut qu'il se trouva effectivement en plein dans l'encadrement de l'entrée , et il fut tout autant surprit de ne pas avoir été bousculé plus tôt. Se retournant vers la jeune femme qui lui était rentré dedans , le commandant la détailla de son regard le plus inquisiteur une bonne minute , avant de s'excuser poliment.

"Excusez moi mademoiselle , je n'vous avais pas vu entré. C'est vrai que rester devant la porte n'était pas une bonne idée venant de moi , aussi me permettrez-vous de vous offrir un verre pour me faire pardonner ? ..."

Si il s'agissait d'une technique de drague pour retenir l'attention de la jeune femme , elle fut quelque peu inefficace car elle partit comme si il n'avait rien dit , un léger sourire moqueur accroché aux lèvres. Qu'à cela ne tienne , Ace l'avait un peu cherché après tout , et il n'en fit pas une maladie. Au contraire , il s'imagina à la barre du Gogyoujouheki avec cette jeune femme à son côté. Avant de reporter toute son attention sur la proposition que Vivi était en train de lui faire , Ace se jura de reconsidérer la jeune femme avant de repartir. Après tout , il était venu à Alabasta avant tout pour recruter des nakamas , la rencontre avec la princesse n'étant qu'une agréable coïncidence. Hors donc il perçu les derniers mots qui sortirent de la bouche de la princesse , à savoir "Je t'emmène cela de suite !". Les gargouillements qui émanaient de son abdomen avaient reprit de plus belle lorsque son esprit s'était focalisé de nouveau sur une promesse de nourriture en abondance. Elle s'absenta alors , le laissant bien seul au milieu de la salle. Ne souhaitant pas passé pour la dernière attraction à la mode plus longtemps , notamment à cause de ses vêtements peu commun dans la région , Ace se décida à se diriger vers une table libre et à s'asseoir pour enfin se faire oublier. Il y avait abondance de clients aujourd'hui , et cela ne le surprit pas outre mesure lorsqu'il se rappela les troubles qu'avait connu le pays quelques semaines auparavant. Son frère était arrivé à point nommé pour faire exploser la situation , mais comme d'habitude lui et ses amis avaient réussit à faire retrouver une paix provisoire à Alabasta. L'occasion avait été bonne pour Ace de revoir son jeune frère , après trois longues années. Il avait changé , était devenu légèrement moins infantile que dans son souvenir , et possédait dans son regard une certaine volonté qui lui vaudrait un destin extraordinaire. Ace avait donc retrouvé son jeune frère comme il l'avait quitté , mais avec ce petit plus dans le regard qui les mettait tous les deux à égalité sur le plan de la destiné. Le temps de ressasser tous ces bons souvenirs , et Vivi n'était toujours pas de retour avec des mets alléchant à merveille. Il se retourna donc en direction du comptoir , dans une position assise qui fit que l'attention fut encore tournée vers sa personne. Les gens devaient sûrement penser qu'il ne savait pas se tenir , ou bien qu'il était un étranger au comportement et aux moeurs bizarres. Ace aperçu subrepticement un regard particulier posé sur lui , celui d'une jeune femme là encore , qui semblait le détailler et l'observer dans ses moindres gestes avec une précision inquiétante. Enfin il n'en fut pas vraiment sûr , car lorsqu'il se tourna vers la jeune fille plus franchement il ne la vit pas en train de l'observer. Peut être avait-il rêver , son estomac lui jouait peut être un mauvais tour sous la pression de cette faim énorme qui le taraudait. Revenant à ses propres moutons , le capitaine du Gogyoujouheki détourna de nouveau le regard vers le comptoir pour observer la scène qui se jouait entre les deux femmes. La princesse semblait proposer de la nourriture et de la boisson à une jeune femme , qu'Ace ne mit pas longtemps à reconnaître s'agissant de ladite jeune femme qui l'avait bousculé et ignoré presque aussitôt quelques minutes plus tôt. Elle semblait être dans le besoin , humanitaire d'après ce qu'il put entendre malgré le bruit de la pièce , et la princesse , dans sa toute généreuse splendeur , avait sans hésiter proposer des victuailles à la jeune femme. Il continua d'observer la scène de bonnes manières entre les deux femmes , jusqu'à voir revenir vers lui Vivi portant ces fameux mets qu'elle lui avait promit.

A peine la nourriture posée sur la table qu'Ace se concentra pour ne pas se jeter dessus comme un affamé. Il ne pu malheureusement se retenir bien longtemps , ayant tout juste attendu que Vivi lui présente les plats avant d'en engloutir une bouchée à pleine dent. Tout en s'empiffrant d'une manière fort peu élégante , Ace écouta ce que la princesse lui expliquait sur sa situation. Apparemment , elle s'était esquivé discrètement de la surveillance des gardes royaux , bien trop occupés qu'ils étaient à aider à la reconstruction du pays. La connaissant , cela ne surprit pas vraiment Ace. Elle avait un coeur d'or , une générosité à toute épreuve , et il était impensable qu'elle reste les bras croisés alors que son peuple retroussait ses manches pour rebâtir. Cette douce compassion qui la caractérisait , Ace la reconnaissait bien à ce moment précis. Quitte à inquiéter la garde royale , la princesse se salirait les mains pour se mettre au même niveau que son peuple , et tant pis pour les conventions dut à son rang. Afin de la rassurer dans son choix , il cru bon de s'arrêter quelques secondes de manger pour lui répondre :

"Je comprends ce que vous voulez dire , princesse. Chacun nous aidons à la reconstruction de notre côté. Luffy et ses amis ont balayé Baroque Works , et vous vous souhaitez reconstruire un monde meilleur pour votre peuple. Mais comme je vous connais , vous ne supporteriez pas de rester les bras croisés à observer les gens se salir les mains pour rebâtir , si vous même vous pouvez faire quelque chose. C'est humain de vouloir le meilleur pour les autres , surtout lorsque ces personnes comptent sur vous pour les guider."

Puis il s'essuya la bouche avant de repartir dans ses plats. Il détourna les yeux pour observer la princesse réagissant à ses paroles. Elle semblait bien pensive , et cela ne pouvait être que bon signe. Soudain , Ace s'arrêta de manger sur le champ. Ses mâchoires se relâchèrent mollement , et ses yeux se révulsèrent. Les prémices de ce qui annonçait une crise de narcolepsie étaient évidentes , et sa tête retomba lourdement sur la table en plein dans un plat devant lui. Quelques clients de l'établissement furent surprit et se levèrent pour en savoir plus , alors qu'Ace glissait doucement vers un autre monde ... ... ...

"Oui ... merci ... pour ... ... le café ... ... ... princesse........."


Dernière édition par Portgas D. Ace le Ven 27 Fév - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arashi Shizuka
Pirate
avatar

Féminin
Nombre de messages : 634
Age : 28
Appellation : Shi'
Prime/Doriki : //

Fiche Personnage
Grade: Navigatrice de rang B
Equipage: Le Gogyoujouheki
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Drôle de retrouvaille et rencontre {pv 2nd flotte de Barbe Blanche}   Mer 3 Déc - 20:06

Sans bruit, elle observait toujours discrètement les deux protagonistes lorsque la porte du café s’ouvrit prestement. Elles laissèrent apparaître une jeune femme. Elle venait de rentrer dans l’homme au chapeau de plein fouet. La demoiselle habillée d’une cape du désert était déjà en train de s’excuser auprès de lui à peine la collision faite. Le jeune homme en fit de même. Après qu’elle ait saluée la princesse du royaume d’Alabasta, il fit une tentative d’invitation pour prendre un verre avec la nouvelle arrivante, du moins c’est ce qu’il semblait, mais cette dernière avait déjà filé au comptoir. Shizuka observait à présent la jeune fille. Elle était menue et portait une tenue des plus normales. Elle n’était pas de la région, car elle se serait aperçue qu’elle venait de saluer une princesse d’une façon trop personnelle. D’un geste simple, la navigatrice enleva le nœud qu’elle avait fait autour de ses cheveux et les laissa retomber le long de son dos. Elle avait, depuis un moment, laissée sur le dossier de la chaise, où elle s’était installée, sa cape blanche nacrée. Etant assise, personne ne pouvait remarquer son arme, à moins que la personne soit vraiment quelqu’un de finement observateur, mais cachée dans son coin c’était impossible à voir. La fille mince avait déjà sortie ses plats pour manger après qu’elle eut refusée d’acheter un repas dans le café, elle ne devait pas avoir beaucoup d’argent. La princesse alla chercher à manger à l’homme au torse nu, pendant que celui-ci alla s’installer à une table vide pour ne pas paraître trop seul debout au milieu de l’entrée du Spiders. Shizuka observait le dénommé Ace, son attitude et tout le reste lui faisait penser à quelqu’un dont elle avait déjà entendue parler, mais elle n’en avait jamais tenue compte. Il était dos à elle, c’est là qu’elle vit alors une immense svastika, un symbole de pouvoir et d’éternité, mais surtout le symbole qu’arborait fièrement le second de Barbe Blanche.

Un pirate ! Il dirigeait en plus une flotte sous les ordres de Barbe Blanche. Allait-elle oser lui parler ? Elle oubliait qu’elle l’observa trop longtemps car lorsqu’il se retourna, elle prit un air neutre et déplaça son verre sur le côté comme si de rien n’était. Elle continua de manger afin qu’il ne se doute pas qu’il existait en elle un tel conflit. Arashi avait toujours été quelqu’un qui faisait attention à ce qu’il y avait autour d’elle sans qu’elle se fasse repérer, c’est en partie pour ça qu’elle arrivait à s’en sortir.

La princesse Vivi apporta le plat à Ace et lui déposa devant lui. Il se retenait de dévorer le tout et patientait que la jeune femme finisse de lui expliquer quelque chose pour qu’il débute son festin. Shizuka n’avait jamais pensée rencontrer, ou du moins voir, un pirate comme lui. Il ne donnait pas l’impression d’être le second du pirate le plus connu des mers et des terres. La jeune femme avait l’impression qu’il ne se prenait pas au sérieux.

C’est à ce moment précis que le jeune homme brun s’arrêta de manger, il resta fixe un moment et sa tête tomba lourdement dans la plat qu’il était en train de manger une minute auparavant. Shizuka ne comprit pas de suite, mais ne le voyant pas bouger elle se leva de sa table et s’approcha pour mieux voir ce qu’il se passait. C’est à ce moment précis que le jeune homme se mit à parler dans son sommeil en remerciant la princesse pour le café qu’elle lui avait offert un peu plus tôt. Il venait de s’endormir sur la table. Shizuka haussa les épaules à la fois rassurée et un peu surprise de voir à quel point il était dangereux pour lui de s’endormir aussi simplement. Quoi qu’il en soit elle n’en savait pas plus sur son compte, elle n’était intéressée que pas une chose : rejoindre un équipage et guider un vaisseau. La seule chose qui la gênait dans sa recherche était de ne pas être reconnue comme pirate, mais après tout cela pouvait devenir un atout pour les rencontres malencontreuses.

La jeune fille observa les gens qui retournaient s’installer à leur place en disant qu’il venait de s’endormir, que ce n’était pas si grave, même si ce n’était pas spécialement normal. Shizuka regarda alors la princesse et lui demanda :

- Vous semblez le connaître, il est comme ça d’habitude ou c’est qu’il est énormément fatigué ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepiece-adventure.forumsactifs.com/fiches-techniques-des
Rain Corbel
La Faiseuse de Larmes
La Faiseuse de Larmes
avatar

Féminin
Nombre de messages : 298
Age : 27
Emplacement : Alabasta
Appellation : Rain faiseuse de larmes
Prime/Doriki : 3 000 000 berrys

Fiche Personnage
Grade: cuisinière de rang B
Equipage: Le Gogyoujouheki
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Drôle de retrouvaille et rencontre {pv 2nd flotte de Barbe Blanche}   Dim 7 Déc - 1:01

La situation était ce qu'on pouvait qualifier d'étrange. Les deux énergumènes n'étaient décidément véritablement pas aussi normaux qu'ils voulaient le faire croire. "Princesse", même employé par cet homme qui semblait un passable drageur, sonnait réellement comme un titre officiel, surtout si on y ajoutait les mentions aux gardes et à un certain Luffy. Rain s'arrêta un instant de manger, ce qu'elle continuait à faire pour plus de discrétion, ils ne parlaient tout de même pas du Chapeau de paille ? La cuisinière n'en avait entendu parler qu'au travers de rumeurs mais elle devait se rendre à lévidence que si il s'agissait bien de ce pirate là, alors la femme aux cheveux bleus ne pouvait être que la princesse Nerfertari du royaume d'Alabasta.

Mais l'identité de cet étrange affamé demeurait inconn... Humm ? Elle suivit le regard du jeune homme qui s'était retourné, semblant avoir vu quelque chose, mais non, à part une simple cliente, rien a signaler, il reprit d'ailleurs sa conversation comme si de rien n'était. Il y avait décidément quelque chose de pas net dans ce sympathique Café. Si c'était un pirate, ce qui n'aurait rien eut d'illogique s'il mentionnait le nom du capitaine des Mugiwara en souriant, alors son qui vive ne pouvait pas vouloir rien signifier. Mais si c'était réellement un pirate alors peutêtre était ce sa chance d'enfin pouvoir intégrer un équipage pour croiser le fer avec la marine ? En même temps, s'il s'agissait d'un être sanguinaire, sans pitié et sans coeur, cela ne pourrait pas lui approter quoi que ce fut de positif. Elle ne souhaitait pas faire de mal à des personnes innocentes.

Le temps que ces quelques questions existencielles, elle réalisa que l'objet de son attention était plus qu'affamé c'était un glouton, son instinct de cuisinière lui souffla qu'il pourrait être bien de trouver des personnes armées du même appétit pour pouvoir mettre au point et tester toutes ses recettes. Elle dégagea un peu cette pensée et se releva d'un coup en voyant "le pirate" s'écrouler dans son assiette presque au milieu d'une phrase. LE temps qu'elle se déplace jusqu'à celle qu'elle supposait être Vivi, l'autre cliente avait elle aussi bougée. Etrange que ce soit celle ci justement qui décide de se déplacer.

Apparement, ce n'était aps grave mais elle finit de s'approcher pour entendre la femme brune, bien belle personne d'ailleurs, poser une question assez judicieuse. Rain elle observa l'homme qu'elle voyait maintenant bien différement, et pencha la tête en plissant les yeux, le regard fixé au tatouage sur le dos de celui ci. D'un coup elle se retourna vers les deux autres femmes, les dévisageant tour à tour, spécialement la "cliente".

"Vous êtes pirate pour vous intéresser à cet homme ?"


Elle n'avait pas parler d'un ton menaçant, mais se demandait si cette femme qui était resté dans l'ombre depuis tout à l'heure faisait partie d'un équipage opposé à celui pour lequel cet homme devait travaillé, si elle ne se trompait sur la significationde ce symbole, ou si elle se trouvait dans la même situation qu'elle. Mais mieux valait ne aps prendre de risque... En effet, s'il appartenait réellement à l'armada de CE seigneur pirate alors elle ne voualit pas qu'il lui arrive malheur. Pas temps qu'elle n'aurait pas put lui parler du moins.


[sorry, j'ai perdu ce post un nombre incalculable de fois, donc à force j'ai eu un peu de mal à le refaire ^^; encore désolé pour l'attente et sa longueur pas excellente -_-]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Flying Bird
Quidam
avatar

Masculin
Nombre de messages : 92
Age : 31

Fiche Personnage
Grade:
Equipage:
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Drôle de retrouvaille et rencontre {pv 2nd flotte de Barbe Blanche}   Jeu 8 Jan - 5:42

Lorsque Ace revint enfin à lui , il ne pût définir avec exactitude le temps durant lequel il avait été assoupit. Bien que sa narcolepsie lui ai déjà joué maint et maint tour par le passé , le commandant en second de Barbe Blanche ne pût expliquer en quoi il lui paraissait que cette absence se déroula au moment pile qui recquierait justement toute son attention. Plusieurs personnes s'étaient visiblement approchées de sa table pour s'assurer qu'il ne fut pas mort , mais certaines autres lui avaient paru vouloir s'assurer d'autre chose. Quoi qu'il en fut en vérité , Portgas releva doucement la tête de son assiette au trois quart terminée , et toisa discrètement l'assemblée de clients qui , pour la plupart , avaient rejoint leur table respective. Apparemment , le mystère de son endormissement brutal n'avait pas fait d'émules parmi la clientèle pendant un long moment , car une fois leur curiosité assouvi ils étaient tous retournés à leur place sans ne plus jamais se soucier de cet individu qui avait perturbé leur repas. Durant un court instant , tout du moins Ace n'eut pas l'impression qu'il eut duré très longtemps , l'établissement avait été secoué par une agitation emprunte de panique et de curiosité , avant que ce soufflet d'émotions ne retombe de lui même. C'est alors , somme toute assez naturellement , qu'Ace retourna à son occupation première qui consistait en l'absorption de son copieux repas offert gracieusement par la princesse Vivi. Et à ce propos , il ne prit même pas la peine de rechercher du regard ladite princesse qui , habituée de sa narcolepsie pour l'avoir déjà constatée au moins une fois par le passé , avait dût s'absenter pour une raison plus urgente. Mais en réalité , le pirate ne constata que bien plus tard , lorsqu'il eut enfin achevé son assiette , que Vivi était à quelques pas de lui en train de converser avec une femme à la beauté froide. Ne sachant quoi faire pour s'occuper le temps que Vivi revienne à lui , Ace décida d'observer plus en détails cette étrange jeune femme. De longs cheveux long d'un noir de jais encadraient un visage aux traits fins et harmonieux , mais quelque chose dans le regard de la damoiselle , comme un éclat de froideur , incita Ace à ne pas croire qu'il pouvait s'agir d'une femme innocente comme il en avait croisé bon nombre jusque là. Celle-ci était différente , possédant un petit il ne sut quoi en plus , un esprit d'aventurière peut être , ou celui d'une femme qui a déjà vécu tout autre qu'une vie paisible.

*Hmmm hmmm ... intéressant petit bout de femme. Je serai curieux de savoir de quoi elles parlent toutes les deux ... peut être de moi avec un peu de chance.*

Malheureusement pour lui , leur voix à toutes les deux étaient masquées par le brouhaha ambiant des conversations de la clientèle. Parfois l'une d'elle se retournait en direction de Ace , lui adressait un signe , puis retournait à la conversation. Cela avait le don d'aiguiser encore plus la curiosité du pirate , tant et si bien qu'au bout de quelques minutes seulement de ce petit manège il se leva d'un air théâtral , attirant par la même occasion l'attention de tout l'établissement , puis esquissa un sourire après avoir remisé son chapeau de feutre pour enfin se diriger d'un pas nonchalant droit vers les deux jeunes femmes. Mise à part pour faire un peu d'esbrouffe et "rassurer" tout le monde sur sa santé post-coma , l'objectif avait été de s'attirer de la même manière l'attention de la princesse et de sa mystérieuse compagne de papoterie. La salle se tut , cessant toute conversation en se retournant vers le jeune homme qui s'avançait , comme dans l'expectative de ce qui adviendrait de moment fort en émotion par la suite. Ce ne fut qu'après qu'il remarqua enfin la seconde personne qu'il avait repéré dans depuis son arrivée ici. Une jeune femme , au visage angélique et à la tenue de rêveur , se tenait non loin de la conversation que la princesse Vivi entretenait avec l'inconnue , et paraissait être en train d'écouter , ou tout du moins d'essayer malgré la bruillance des lieux. D'un regard furtif qu'il ramena vers la princesse , Ace l'avait reconnu comme étant la jeune femme qu'il avait tenté de charmer quelques minutes plus tôt. Elle aussi , malgré son apparence de douce rêveuse perdu dans son monde , semblait ne pas être ce qu'elle prétendait. Il se souvint alors l'avoir entendu demander des vivres auprès de la princesse Vivi , pour il ne savait plus quelles personnes dans le besoin ... certainement des victimes des troubles qui avaient eu lieu ici même , à Alabasta. Le commandant en second de l'armada la plus puissante du monde décida de ne pas faire trop grand cas , pour le moment , de cette jeune femme un peu trop curieuse à son goût , ... et cela même si elle était tout de même très mignonne.

Il arriva enfin à hauteur des deux jeunes femmes qui ne parlaient alors plus ensemble , un rougissement étant apparu sous son nez à l'idée de sa dernière pensée. Il s'adressa en premier lieu à la princesse:

"Princesse Vivi , je me suis vraiment régalé avec le festin que vous m'avez servit. Je ne vous savais pas si bonne cuisinière , et avec un tel délice au bout des lèvres je ne sais pas si je pourrai un jour regoûter à la nourriture ordinaire , ha ha ha !" termina-t-il dans un rire quelque peu forcé.

"Hmmm ... ne m'aviez-vous pas promit un café princesse ? Cela tient toujours j'espère ?"

Répondant par l'affirmative , la princesse se dirigea vers les cuisines pour aller préparer et servir le café qui ferait descendre tout ce festin comme une lettre à la poste , promettant de revenir au plus vite pour qu'il puisse lui parler des nouvelles en dehors du royaume. Et durant sa courte absence , Ace en profita pour reporter toute son attention sur l'autre personne afin de la percer à jour malgré son apparence de mystérieuse jeune femme à la beauté froide:

"Bonjour mademoiselle , je suis Portgas D. Ace , commandant de la seconde flotte de l'armada de Barbe Blanche ... je ne crois pas que nous ayons été déjà présenté ..."

La tactique paraissait osée et quelque peu brutale , mais Ace sentait qu'il serait bon pour lui de jouer cartes sur table dès le début afin de savoir au plus vite pourquoi cette mystérieuse femme semblait s'intéresser de si près à lui.


Dernière édition par Portgas D. Ace le Ven 27 Fév - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arashi Shizuka
Pirate
avatar

Féminin
Nombre de messages : 634
Age : 28
Appellation : Shi'
Prime/Doriki : //

Fiche Personnage
Grade: Navigatrice de rang B
Equipage: Le Gogyoujouheki
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Drôle de retrouvaille et rencontre {pv 2nd flotte de Barbe Blanche}   Ven 27 Fév - 0:29

La curiosité pure l’avait emportée, c’était cela qui l’avait fait se déplacer. Plus elle regardait l’homme au torse nu et plus la cuisinière qui était arrivée juste après lui devenait soupçonneuse. Vivi répondit à sa question par un simple hochement de tête et ne dit plus aucun mot. Elle s’était juste approché d’Ace et patientait tranquillement que le jeune homme se réveille. Shizuka se tourna alors vers Rain, qui avait un regard particulièrement insistant sur sa personne. Sa question fusa rapidement et sans discrétion. La jeune pirate observait autour d’elle, on n’était jamais trop prudent… Surtout quand on fait tout pour éviter de se faire remarquer quand on joue en solitaire. Une fois assurée qu’il n’y avait ni marine, ni personne nuisible pour elle, Shizuka hocha la tête une fois. Elle observa attentivement la jeune femme et remarqua qu’elle avait l’air moins naïve qu’elle semblait le faire paraître autour d’elle, du moins sa maladresse semblait la rendre comme tel. Son attention se reporta alors sur le pirate qui venait de reprendre connaissance. Ce qu’elle avait vu de loin était aussi exact de près.

Il était en train de manger comme si de rien n’était. La jeune femme se demandait si vraiment il était un pirate… Elle se remit à discuter avec Vivi sur la qualité de la cuisine, cela faisait un moment qu’elle n’avait pas goûté à un plat aussi bon. La princesse la remercia vivement de son compliment. Shizuka lançait quelques coups d’œil en direction du pirate narcoleptique, pendant qu’elle discutait avec la princesse. La jolie brune au visage fermé s’était habitué à l’ambiance du café, le brouhaha s’était bien incrusté en elle, le Spider était comme ça : bruyant, accueillant, animé et rempli à présent. Ace venait de se lever et avait revissé son chapeau sur sa tête et s’approcha des jeunes femmes. C’est à ce moment là que quelque chose se dissipa, Shizuka eu du mal à savoir ce qui n’allait pas dans la salle, jusqu’à ce qu’elle comprenne enfin qu’il s’agissait du silence suspect qui régnait. D’un même mouvement, les demoiselles s’étaient retournées vers l’objet du silence régnant : Portgas D. Ace.

Shizuka se demanda s’il ne serait pas préférable de retourne s’installer à sa table et laisser Vivi et Ace discuter entre eux, voir déplacer Rain avec elle, après tout elles ne connaissaient pas le pirate. C’est en restant sur ses gardes, avec cependant une touche de curiosité, que Shizuka semblait vouloir se décaler, mais la façon d’agir du pirate au chapeau feutré ne semblait point hostile et cherchait justement à faire connaissance avec elle. C’était ce que pensait la belle brune. Avant toute chose, il s’adressa à la princesse. Il la complimentait sur sa cuisine, il s’était visiblement bien régalé, malgré son endormissement passager dans le repas. Shizuka observa le sourire de cet homme, qui était, pour ne pas mentir, relativement beau. Il demanda du café à la princesse, souriante, elle partit en cuisine préparer le café pour le jeune homme au torse nu.

Shizuka pensait qu’il allait retourner s’installer à sa table et laisser les jeunes femmes debout au centre de la pièce, mais il en fût autrement. Il se tourna vers la belle brune au visage fermé et se présenta comme le commandant de la seconde flotte de l’armée de Barbe Blanche. Aucune émotion ne semblait transparaitre des traits de la jeune femme, mais dans son esprit tout commençait par se mélanger et se bousculer. Les personnes autours d’eux s’étaient déjà remit à discuter entre eux, ils n’avaient que faire des étrangers debout au centre du café. Shizuka ne savait pas si c’était vrai, mais pour le vérifier elle allait devoir jouer à ce qu’elle préfère le plus : la recherche des informations. D’après ce qu’elle avait pu voir, il portait une croix dans son dos, une croix qui d’après certaines rumeurs appartenait bien au second de la flotte de Barbe Blanche. Il lui semblait intéressant de pactiser avec lui et pourquoi pas rejoindre son équipage. C’est avec un sourire doux et agréable qu’elle répondit à Ace.

- Je suis extrêmement ravie de faire une telle rencontre ! Je ne peux qu’approuver votre remarque, mais l’essentiel c’est de réparer ce qui n’a pas encore été fait… Je suis Arashi Shizuka, simple pirate solitaire, du moins pour le moment c’est le poste que j’occupe !

La jeune femme savait dissimuler les éléments qu’elle ne voulait pas voir apparaître directement lors d’une rencontre, mais sa franchise lui avait fait révéler son identité bien plus rapidement que prévu. Elle ne savait pas si elle pouvait faire confiance au second d’un pirate aussi glorieux que Barbe Blanche, mais quitte à tenter le diable autant continuer jusqu’au bout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepiece-adventure.forumsactifs.com/fiches-techniques-des
Jack Flying Bird
Quidam
avatar

Masculin
Nombre de messages : 92
Age : 31

Fiche Personnage
Grade:
Equipage:
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Drôle de retrouvaille et rencontre {pv 2nd flotte de Barbe Blanche}   Ven 27 Fév - 18:47

Le séduisant pirate au torse glabre n'avait donc pas eu à attendre bien longtemps la réponse à sa question. La mystérieuse jeune femme brune avait même presque répondu du tac au tac , sans paraître le moins du monde gêné par la démarche forte cavalière de Ace. Après tout , s'était-il peut être trompé sur son compte , peut-être était-elle moins énigmatique et manipulatrice qu'il ne l'avait cru en la cernant du premier regard. Pourtant , il décida de rester néanmoins suspicieux envers elle , préférant miser sur son empathie naturel envers les gens plutôt que sur ce premier échange. Déjà bien des fois par le passé , les premières impressions qu'il avait eu des gens qui l'avait côtoyé l'avait au final tromper ... à l'exemple de ce traître de Marshall D. Teach. Mais l'heure n'était pas encore venu de se remettre à la chasse de ce félon , car avant cela Ace avait besoin d'un équipage , et d'un équipage de choix trié sur le volet. Et donc cette première personne l'intéressait , et tout naturellement il trouva bon de persister dans son recrutement de la belle.

"Une simple pirate solitaire , hein ? Et bien je suis heureux de faire ta connaissance ... Arashi san. Et si nous réparions cette erreur de présentation en allant nous assoir dans un coin tranquille , où nous pourrons parler plus discrètement de ce que nous voulons tous les deux ?!"

Il se dirigea alors vers le fond de la salle , à une table un peu à l'écart des autres et plaquée contre le mur Est de l'établissement. Tout en s'installant à son aise , il jeta un oeil furtif vers les cuisines via l'entrebâillement de la porte pour s'assurer que la princesse Vivi s'affairait toujours à préparer le café. Seulement , à présent elle semblait plus occupé à discuter avec quelques autres personnes dans cette pièce ... et de quel sujet ? Ace aurai bien été incapable de le dire.

*Bon ... tant pis pour le café. Mais au moins Vivi ne viendra pas se mêler de mon affaire avec Arashi san , car la connaissant elle serait bien capable de me retenir de force de ma traque de Barbe Noire , hé hé !*

Une fois la jeune femme à la chevelure brune ondoyante assise , Ace partit au quart de tour et sans hésitation. Il devait faire au plus vite , et il s'était déjà bien assez attardé à Alabasta avant de venir voir la princesse. Il fallait régler cette dernière affaire dans la journée , puis il mettrait les voiles lorsque le crépuscule pointerait le bout de son nez pour se diriger là où il devait rencontrer un autre potentiel membre d'équipage de son Gogyoujouheki. Agrippant son chapeau de la main droite , il abaissa la tête vers la jeune femme comme si il lui racontait un secret que personne d'autre ne devait entendre. Son sourire et son nez étant les seules parties de son visage visible.


" Bon , je n'irai pas par quatre chemins , Arashi-san. Je te veux dans mon équipage. Tu es une guerrière accomplit , une pirate maligne et discrète , et je sais que tu pourras me servir tout comme "je" pourrai t'être utile. En plus de cela , pour ne rien gâcher au plaisir , tu es vraiment mignonne ..."

A cette dernière réflexion , les narines du pirate se dilatèrent et son visage sembla rougir étrangement. Mais il reprit son sérieux bien vite. A l'image de son jeune frère , ou bien était-ce l'inverse , quand Ace souhaitait voir une personne intégrer son équipage il l'avait décidé et il ne pouvait en être autrement. Sous ses dehors d'homme calme et tempéré , il était un volcan explosif tout comme Luffy même si il ne le montrait que rarement. Cependant , sa manière de recruter la jeune femme ne laissait aucun doute quand à cette nature bien cachée. Un silence sembla alors faire place nette entre les deux jeunes gens. Il était à prévoir qu'une telle demande , faîte aussi brusquement et rapidement , puisse impressionner la pirate , mais Ace semblait savoir ce qu'il faisait et connaître déjà la réponse. Quoi qu'il ne sache pas sur Arashi Shizuka , il pouvait déjà dire qu'elle aurai besoin de lui. Il sentait qu'elle voulait entrer à son service , mais les raisons lui échappaient encore. La gloire et l'honneur de parcourir les mers sous les ordres d'un capitaine corsaire renommé aux quatre coins du monde ? le besoin de se rapprocher d'un être puissant pour accomplir une vengeance , une mission ? Tout cela était encore bien trop flou , et il y avait fort à parier que la jeune femme ne se dévoile aussi aisément et rapidement qu'Ace avait apposé ses propres cartes.

Quoi qu'il en était en réalité , ces choses n'avaient aucune sorte d'importance pour le moment , car seul importait la réponse à cette demande de recrutement d'Arashi san. Le passé d'un homme ou d'une femme n'avait que peu de réalité comparé aux actions qu'il accomplissait dans le présent ... et puis un pirate n'a-t-il pas toujours un secret ancré dans son passé , et un secret qui le plus souvent n'est pas très joli à entendre ?

Laissant le temps de la réflexion à la jeune femme , il ne voulait pas trop la brsuquer au risque de la braquer et de la perdre , Ace décida de jeter un oeil alentour. La princesse Vivi semblait toujours être occupé à parlementer avec les mêmes personnes que tout à l'heure , peut-être du futur du royaume d'Alabasta commençait à conjecturer Ace. Mais ce n'est pas cela qui attira l'attention du pirate. Le seconde jeune femme qu'il avait remarqué , et bousculé dans le même temps , celle qui paraissait vivre dans un autre monde par moment , celle-ci il l'avait perdu de vu lorsqu'il avait reporté son attention sur Arashi san.

*Tsss , tu pouvais pas faire attention Ace l'aveugle ? t'as perdu une bonne occasion d'embaucher une cuisinière qui sort de la normale ...*

En effet , il ne l'avait pas vu quitter l'établissement , mais il n'avait pas chercher à la surveiller non plus donc elle avait pu partir à n'importe quel moment. Les provisions que la princesse lui avait préparé avait disparu aussi , et donc Ace en déduisit qu'elle avait du repartir aider les réfugiés d'Alabasta comme elle en avait parlé en entrant. Peut-être parviendrait-il à la retrouver lorsqu'il sortirait d'ici. Puis son regard se perdit dans la foule de clients , anormalement élevée depuis la dernière fois qu'il était venu mais somme toute assez plausible vu la situation de renaissance du royaume. Il y avait de tout : marchands , artisans et sans doute même quelques pirates non dévoilés. Le saké et la nourriture semblaient couler à flot , malgré les pénuries dont avait entendu parler le capitaine , mais sans doute la princesse Vivi était-elle parvenu à détourner la difficulté pour redonner de la force et de l'espoir à son peuple , en ces temps de reconstruction où le courage et l'espoir devaient être des moteurs.

*Aaaah cette princesse est vraiment parfaite. Si elle était pirate je l'embaucherai sur le champ , sans hésiter. Elle me préparerait de bons petits plats , et me débarasserait enfin de ce problème de cuisinier qui m'énerve depuis pas mal de temps. Elle pourrait danser dans une jolie petite tenue comme celle qu'elle portait lorsque Luffy était là et ... !*

La reprise de parole d'Arashi Shizuka le tira de ses pensées , et il mit toute son attention à capter le moindre de ses mots et à l'analyser ensuite pour savoir si il s'agissait d'un début de réponse positive , ou négative. Malgré le brouhaha constant de l'établissement , il parvient néanmoins à comprendre ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Drôle de retrouvaille et rencontre {pv 2nd flotte de Barbe Blanche}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Drôle de retrouvaille et rencontre {pv 2nd flotte de Barbe Blanche}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retrouvaille
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» Necron VS Flotte Imperial - 1500pts
» La flotte de sauvetage
» Retrouvaille entre soeurs...|feat Rhéa-Gaïa O'Brain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Adventure :: Archives :: RP :: Route de Tous les Périls-
Sauter vers: