AccueilBienvenueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chez le boeuf fumant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ex-Blueno
Assassin n°4 du CP9
Assassin n°4 du CP9
avatar

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 26
Emplacement : Derriére son comptoir
Appellation : Homme-porte/Tête de boeuf

Fiche Personnage
Grade: Assassin n°4 du CP9
Equipage: CP9
Niveau: 7

MessageSujet: Chez le boeuf fumant   Dim 12 Oct - 0:54

A l'extérieur, le soleil brillé de mille feux. Il était à peu près midi et tous les travailleurs se rassemblaient au même endroit pour se remplir la pense sauf les ouvriers de la Galley-la. De dehors, une grande bâtisse était visible, une large entrée bordée par deux portes battantes comme dans un saloon de western. Au-dessus, une sorte d'arc de cercle était relié au toit. LA distance entre l'arc de cercle et le toit correspondait à la longueur du petit sasse avant d'entrer dans la grande salle du bar. Sur le toit il y avait un écriteau ou était parfaitement visible le nom suivant : «Blueno». Ceci était le nom du responsable de l'établissement qui était aussi le barman. Sur les côtés de l'écriteau il y avait deux immenses cornes blanches. Décidément, tous les éléments nécessaires à faire comprendre que c'était l'établissement de Blueno étaient réunis. A l'intérieur, musiques, rires et paroles raisonnaient comme dans une grande fête avec aussi les verres qui s'entre choquaient. Dehors, il y avait deux fois plus de monde qu'à l'intérieur et la bonne humeur y régnait aussi. Malgré tout ce vacarme, derrière le comptoir il y avait le grand propriétaire, Blueno. Habillé de sa chemise jaune poussin a points bleus et de son tablier blanc avec des marguerites pour se protéger de toutes sortes de tâche, il nettoyait un verre avec un torchon blanc depuis plusieurs minutes. Depuis tout ce temps, c'était le même verre qu'il nettoyait, ça ne choquerait personne que quelqu'un demande quel genre de tâche se trouve sur ce verre.

Au fur et à mesure, les portes du bar battaient, a chaque foi un nouveau client prenait place à une table et Blueno lui souhaitait la bienvenue. Le bar n'était pas très grand mais c'était très convivial. Presque tous les travailleurs du Water Seven se rendaient ici étant donné que c'était le seul bar du coin. Le Bar était fait entièrement de bois, en regardant les murs on pouvait voir que de grosses planches de bois très solides qui avaient étés utiliser. Il y avait de toutes petites fenêtres en rectangle visible au milieu du mur, il devait y en avoir une sur chaque mur. D'ailleurs plus de fenêtre aurait été inutile étant donné que celle-ci ne sont pas faites pour s'ouvrir. Elles étaient entourées d'un cadre bleu épais et d'un quadrillage plus fin et rouge. Le plan de travail du comptoir lui faisait toute la longueur de la pièce, il était fait d'un bois très agréable à regarder recouvert d'un vernis qui le faisait briller tel un lingot d'or. Un jour, un homme a même essayé de voler un bout du comptoir pour le revendre à la banque. Celui-ci est soutenu par un muret de blocs de marbres. Ce qui est plus étrange c'est que derrière le comptoir il y a des tas de bouteilles, il doit en avoir au moins deux pour chaque boisson existante mais, tout le monde ici buvait uniquement de la bière. Les seuls clients a part entière sont Chimmey qui boit du jus de fruit et Francky qui lui prend toujours trois bouteilles de cola. En réalité le cola lui sert de carburant, d'énergie pour ses batteries. Sans ça, la face cachée de Water Seven n'existerait pas.

Blueno n'a jamais été aperçu en dehors de son bar. Normal étant donné que toutes les cinq minutes une nouvelle personne franchit les portes de son bar.

D'ailleurs, en parlant du loup, il montre sa queue, voilà encore un nouveau client . . . . .


Si quelqu'un veut RP dans le bar, qu'il poste à la suite de mon postWink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Tout Seul
Membre Banni


Masculin
Nombre de messages : 51
Age : 31

Fiche Personnage
Grade: Capitaine de niveau 3
Equipage:
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Chez le boeuf fumant   Jeu 16 Oct - 14:34

Lorsqu'il fit basculer les deux battants de l'entrée pour se glisser à l'intérieur , l'homme aux cheveux d'un vert de glace espéra un instant que le bruit venant de l'extérieur se tarirait ne serait-ce que légèrement. En effet , l'heure de pointe était un moment particulièrement bruyant , où tout homme qui travaillait la journée cherchait un endroit chaleureux et convivial pour rassasier sa faim. Des enfants criaient , des adultes les houspillaient à leur tour , tout ceci dans une ambiance fort déplaisante à entendre bourdonner dans ces oreilles , mais qui témoignait irrémédiablement d'une ville bien vivante et animée. L'intérieur du bar était pour le moins aussi chaleureux que l'ambiance au dehors , encore que le colonel remarqua que le bruit à l'intérieur était sensiblement moins élevé qu'à l'extérieur ... ceci ne traduisant certes pas une moins bonne ambiance. Des échos qu'il avait eu de ce bar de la part de badeau de Water Seven , Smoker en retenait que l'établissement était bien fréquenté , et animé d'une ambiance joviale tous les jours de l'année , qu'il pleuve ou qu'il vente au dehors. Tenu d'une main experte par un solide gaillard qui passait beaucoup de temps derrière son bar , image qui pouvait renvoyé à un cliché de barman mais pas lorsque l'on avait déjà vu ce barman ci , le saloon respirait la confiance d'un lieu paisible où venir se reposer les pieds et se détendre l'esprit en bonne compagnie. Le colonel de la Marine jugea de la véracité de ces informations dès lors qu'il posa le pied à l'intérieur du bar. La première chose qui le frappa comme une évidence , fut le solide et puissant colosse qui se tenait derrière le bar à astiquer avec dextérité un verre au premier abord plus que propre. Les rumeurs disaient donc vrai : ce lieu , à en juger par l'ambiance animée qui y régnait , était vraiment l'un des plus agréables de la cité , si ce n'était le plus agréable.

Le colonel resta quelques instants à l'entrée car beaucoup des clients de l'établissement s'étaient tu pour observer ce mystérieux étranger qui venait d'entrer. Portant sa gigantesque jitte dans le dos , et arborant fièrement sa veste blanc bleue parcourut de cigares , Smoker faisait impression. Par ces contrées , rares devaient être les hommes de sa stature et habillé d'un tel vêtement sortant de l'ordinnaire. Car oui , malgré le fait que sa propre taille ne rivalise pas avec celle du barman , le colonel accusait une hauteur dont il n'avait pas à rougir par rapport aux autres badeaux de la ville. Terminant ses deux cigares simultanément , le colonel se détourna au dehors pour y cracher ce qu'il en restait. Ensuite , toujours sous des regards de plus en plus inquisiteurs , il s'avança en direction du bar. Renvoyant son salut au maître des lieux , il avançait d'un pas calme en parcourant la clientèle hétéroclite du regard. Ouvriers des quais , pères de famille , membres de la marine ... et sûrement quelques dizaines de pirates au bas mot , les clients représentaient un bel échantillonage des habitants de Water Seven. Lorsqu'il arriva enfin au bar , il sortit de sous le comptoir un tabouret sur lequel il s'assit presque immédiatement , après avoir jeté un dernier regard à la clientèle. De sa voix rauque et puissante , il commanda une boisson qu'il espérait rafraîchissante :

"Barman ! un verre de rhum ..."

Il sortit de deux liens de sa veste deux cigares , qu'il porta à sa bouche afin d'en arracher le bout. Puis , jetant de nouveau un regard sur la clientèle qui avait reprit ses conversations animées , il saisit une bougie et alluma lesdit cigares.

"Alors barman , quelles nouvelles circulent ces temps-ci à Water Seven ?" demanda-t-il sur le ton de la conversation , sans vraiment se préoccuper de la réponse qui suivrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ex-Blueno
Assassin n°4 du CP9
Assassin n°4 du CP9
avatar

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 26
Emplacement : Derriére son comptoir
Appellation : Homme-porte/Tête de boeuf

Fiche Personnage
Grade: Assassin n°4 du CP9
Equipage: CP9
Niveau: 7

MessageSujet: Re: Chez le boeuf fumant   Sam 18 Oct - 23:08

Le claquement des portes du bar se mirent à battre très vite comme si quelqu'un était rentré rapidement pour pouvoir fuir le bruit. Etrangement, même après que les folles portes se soient calmées personne ne se présentât au bar. Blueno compris rapidement lorsqu'il vit une grande silhouette postée devant les portes. Cette personne était sans aucun doute un nouvel arrivant à Water Seven, ça devait être sa première visite sur l'île, la métropole aquatique. Il semblait très étonné de voir une clientèle aussi désinvolte et agitée. Tout était mis en place pour laisser croire que c'était un bar de joyeux soulard sans aucune conviction, mais en s'approchant de plus près il put apercevoir Blueno, le responsable des lieux. Il comprit tout de suite que la clientèle prenait son pied mais qu'au moindre faux pas se serait la porte. L'invité compris cela assez facilement, car lui aussi était un monstre grand et plein de muscle tout comme Blueno qui lui était quand même plus grand. Le barman ne voyait pas vraiment qui était cette personne qui venait de faire intrusion, de plus celle-ci était entrée en fumant deux cigares qu'il crachat à l'extérieur avant de s'enfoncer dans le gouffre des joyeux lurons de Water Seven. Petit à petit, l'ombre sur le corps de l'homme se dissipât et Blueno commençât à voir apparaître un visage qu'il connaissait assez bien. Cette chevelure blanche, argentée qui reflétée la lumière telle un cristal blanc et cette veste hivernal rembourrée d'un tissu bordeaux et couver de fourrure verte avec un tissu blanc clair assorti avec ses cheveux. C'était sans aucun doute le colonel Smoker plus connu sous le nom du colonel à la fumée blanche. Sa réputation ne la trahissait pas. Il était aussi imposant et effrayant que le disait les rumeurs des pirates. Smoker était aussi équipé tout comme les militaires de ceintures autour de ses bras, de son torse ou de sa veste sauf que lui à la place d'avoir des munitions, il avait des gros cigares qu'il fumait toujours par deux. Bien évidemment, il n'avait rien d'autre en dessous sa veste à part un pantalon, des gants en cuirs noirs, des bottes et une ceinture qui allait parfaitement avec l'uniforme d'un officier de la marine. Il était connu pour laisser aucune de ses proies s'échapper à part le célèbre capitaine de l'équipage Mugiwara, «chapeau de paille no Luffy». LE colonel s'asseyait au bar en tirant un tabouret comme un simple client, il passât commande tout de suite sans se poser de question en demandant un verre de rhum.

Blueno qui avait la bouche fermée et qui s'était arrêté d'astiquer son verre pour voir qui venait de pénétrer dans ce lieu sacré, déposât son verre dans un petit évier qui était caché derrière le comptoir. Il attrapât son essuie main et frottât une partie du comptoir, celle qui se trouvait juste en face de Smoker. Il le déposât derrière lui, là où se trouvait toutes les bouteilles qu'il le possédait. Il tendit le bras pour attraper un verre qui se trouvait non-loin des bouteilles. C'était un très petit verre carré avec un fond assez épais ce qui rendait la capacité de remplissage du récipient encore plus petite. Blueno commençât à le remplir doucement de rhum lorsqu'il laissât échapper sa phrase fétiche. «Vous avez de l'argent ?» Blueno savait que le colonel n'allait pas s'inviter ici sans payer son dus mais, Blueno avait pris le réflexe de prononcer cette phrase à chaque fois qu'on lui passait commande a force de passé ses journées derrières le comptoir. Lorsque la dose de rhum fut versée dans le verre, il déposât sèchement le verre devant Smoker. En le voyant sortir deux cigares et les porter à sa bouche, Blueno lui tandis rapidement un cendrier et lui signalât que fumer était interdit ici mais, pour ce qui ne pouvait vraiment pas s'en passer, il y avait une petite taxe de rien du tout. Puis en observant bien il se rendit compte que le colonel était seul. Alors qu'il allait lui adressait une question, il raclât sa gorge, car il allait devoir parler fort, le bruit de fond produit par les clients était tel que même un coup de fusil ne serait pas perceptible. «Qu'est-ce qui vous amène à Water Seven ? Vous vous êtes séparé du Sergent Tashigi, colonel Smoker ?» Après avoir fini sa phrase, Blueno raccrochât son grand sourire angélique à son visage et saisissait son torchon et son verre qu'il se remit à astiquer avec ardeur et insistance comme un forcené. Il reprit aussi sa position droite, parallèle au bar pour pouvoir observer tous ses clients.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Tout Seul
Membre Banni


Masculin
Nombre de messages : 51
Age : 31

Fiche Personnage
Grade: Capitaine de niveau 3
Equipage:
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Chez le boeuf fumant   Mer 22 Oct - 17:49

L'homme de forte stature semblait connaître le colonel , ainsi que sa subordonnée. Il s'étonnait d'ailleurs de ne point la trouver à ses côtés. Plus encore , le barman paraissait avoir ignoré superbement la question de routine du colonel Smoker , à savoir quelles étaient les nouvelles à Water Seven. Alors qu'il lui avait servit son verre de rhum , sans vraiment échanger ne serait-ce qu'un regard avec son client , il avait demandé si il possédait de quoi payer ... ce qui laissa échapper une épitaphe de circonstance d'entre les lèvres du colonel.

"De quoi payer ? ... me prendriez-vous pour l'un de vos clients mauvais payeurs , barman ? Bien sûr que j'ai de quoi payer , et pour marquer le coup je vous commande un second verre de rhum si cela ne vous fait rien ..."


Hors donc , la conversation glissa vers le sujet de l'endroit où pouvait se trouver sa subordonnée , Tashigi. Avalant d'une traite sa ration d'alcool fort , Smoker tira à nouveau sur la paire de cigares qu'il portait régulièrement à sa bouche pour en tirer une bouffée âcre avant de la recracher en hauteur , cette dernière s'évanouissant au gré des tournoiements des pales d'un ventilateur situé au plafond. Puis il fixa de nouveau le colosse en train de briquer à fond le même verre que lorsqu'il était entré ici , avant de lui répondre vaguement.

"Je ne sais pas où elle peut être. Ces temps-ci , elle semble attacher une grande importance à retrouver ce chasseur de pirates ... Roronoa Zoro. Depuis qu'elle sait qu'il fait partie de l'équipage du chapeau de paille , partout où l'on accoste , elle le recherche durant une bonne journée. Je ne sais pas ce qu'elle a après lui , mais lorsqu'elle l'aura trouvé , il y a fort à parier qu'il ne s'en tirera pas indemne ... ... ..."

Le colonel s'arrêta net dans sa longue explication , qui entre parenthèses ne semblait pas intéressé autant que ça l'auteur de la question qui l'avait amené , lorsqu'il saisit enfin toute l'étrangeté de la situation. Cet homme les connaissait , lui et sa subordonnée. Comment était-ce possible ? ... il ne se rappelait pas avoir croisé d'individus les épiant tous deux depuis son arrivée dans la ville. Comment donc un barman pouvait être aussi bien renseigné sur sa clientèle ? ... le colonel avait décidé d'en avoir le coeur net.

"Dîtes moi , comment se fait-il que vous sembliez en savoir plus sur moi que je n'en sais sur vous ? Je ne me rappelle pas avoir croisé l'un de vos espions depuis mon accostage ici ... ou alors aurai-je capturé l'une de vos connaissances de mauvais bord ?"

Aussi provocatrice que pouvait semblé cette accusation masquée , Smoker avait décidé de voir si ce colosse de patience et de calme pouvait s'emporter ne serait-ce qu'un peu , ce qui l'aiderait grandement à éclaircir le mystère de la situation. Soudain sur ses gardes , le colonel hésita une seconde avant d'ingurgiter à nouveau une lampée de cette boisson forte qu'est le rhum. En effet , bien des fois par le passé il était tombé dans des pièges au moins aussi grossier que celui qu'il pressentait à présent. D'un regard qui engloba la majeure partie de la clientèle bruyante de l'établissement , il tenta de desceller dans les yeux d'un des hommes la préparation d'un mauvais coup. Malheureusement , ou heureusement préféra-t-il penser , rien de tout ce qu'il imaginait ne trouvait de preuve , parmis l'assemblée , pour être corroboré. Il finit par se dire qu'il devait se faire des idées sur les véritables intentions du colosse barman. Il continua donc à l'observer longuement , sirotant et fumant tour à tour comme pour se concentrer. Plus les secondes passaient , plus le colonel avait l'impression de se rapprocher du dénouement final de toute cette histoire. Un homme de forte stature , qui de surcroit est un barman respecté dans la ville de Water Seven ... cela lui rappelait vaguement quelque chose en rapport avc la Marine , mais il n'arrivait pas à mettre la main dessus. Puis , alors qu'il terminait son premier verre de rhum , il se décida à sortir du mystère en entrant dans le vif du sujet avec son interlocuteur.

"Excusez moi mais ... vous ne seriez pas de la Marine ?!"

La manière de dire la chose aurait sans doute put être plus discrète et faîte avec un peu plus de tact , mais Smoker n'était pas du genre à s'encombrer de mondanités à en faire perdre son temps bien trop précieux. L'assemblé de clients plus ou moins imbibés se retourna presque d'un seul homme en direction du colonel , le regardant avec effarement comme si il avait proféré une vérité que tous connaissaient , mais que peu osait prononcer. Se retournant à son tour alors qu'il jugeait de la réaction des autres , il les observa comme d'un air de défi et tira une grande bouffée de fumée âcre , avant de la recracher dans leur direction en forme de nuage allongé et pesant dans l'atmosphère pesante de la pièce. Il avait décidé de jouer la carte de la franchise et d'y aller franco avec un homme qui semblait en connaître bien plus que ce que laissait entendre son métier de barman de Water Seven.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chez le boeuf fumant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chez le boeuf fumant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un boeuf musqué qui a des techniques !!!?
» Boeuf à la camarguaise (estoufado)
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Adventure :: Archives :: RP :: Route de Tous les Périls-
Sauter vers: