AccueilBienvenueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le grand départ de la "Stupide Girl"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sabaku no Shiva
Pirate
avatar

Féminin
Nombre de messages : 580
Age : 32
Emplacement : Sur le dos de Kishi ^^
Appellation : Pouic Girl
Prime/Doriki : Nul XD

Fiche Personnage
Grade: Navigatrice
Equipage: Trapnest Kaizoku
Niveau: 1

MessageSujet: Le grand départ de la "Stupide Girl"   Lun 20 Oct - 21:24

Une brise légère, un soleil de plomb, le sable qui vole au gré du vent voila comment était le jour ou Shiva avait décidé de quitter ses terres pour commencer son aventure. Pas que cette idée lui soit venu soudainement mais depuis déjà quelques temps elle avait cette envie d’évasion, d’aventures et surtout trouver ses vrais origines. Actuellement sur les terres d’Alabasta, Shiva rêvait de naviguer sur toutes les mers et de découvrir sa véritable identité, mais pas uniquement d’elle-même. Elle se pausait beaucoup de questions concernant Kishi, son étalon noir aux yeux rouge et aux crocs de loups. Que pouvait bien t-il être ? Personne n’avait encore rencontré de créature pareille, corps d’herbivore et mental de carnivore, deux opposés.

Dans la steppe sablonneuse des dunes désertique, Shiva installé sur le dos de Kishi, galopait rapidement vers Nanohana, l’entrée principale d’Alabasta. Comme à son habitude, l’endroit était bondé de monde, toute sorte de voyageurs se trouvait ici, entre le port et les terres arides de cet fabuleuse île. Cette ville avait comme spécialité la création et vente de parfum en tout genre, rien que de passer dans les rues, l’odeur vous enivrait.

Shiva entra lentement avec Kishi dans ce coin si apprécié des femmes. Pas qu’elle est vraiment besoin de parfum, mais en partant, elle avait oublié de prendre de quoi manger. Non pas seulement cela, il lui fallait trouver quelqu’un qui voudrait bien d’elle et de Kishi sur son Navire. Il était difficile de ce frayer un chemin dans toute cette foule ce qui commença a énerver le quadrupède. Ronflant des naseaux, trépignant sur place il secoua la tête, montra les crocs et fit mine de mordre un des passants. La réaction fut rapide, un chemin s’ouvrit devant eux, les habitants et voyageurs bien trop effrayer de rencontrer un « truc » pareil. Kishi se calma maintenant qu’il n’avait plus besoin de marcher au ralentit. Shiva s’arrêta devant une Taverne et y entra sans prendre la peine de descendre de son cheval. Voila quelque chose de bien étrange, faire entrer sa monture dans une taverne. Les sabots claquèrent sur le sol, la masse imposante de l’animal bouscula quelques chaises et personnes au passage, ce qui lui valut des petites engueulades qui se calmèrent vite en voyant la mâchoire aux dents aiguisées de Kishi.

Shiva mit enfin pied à terre et s’accouda sur le bar.

« Oï ! T’aurais du papier et un crayon ? Je te marque la liste de nourriture que j’aurais besoin. »

Le Tavernier mis à sa disposition un petit bloc note et un crayon mal taillé a la jeune demoiselle qui s’empressa d’écrire ce dont elle avait besoin. Une fois finie, elle le tendit au gérant qui s’empressa d’aller lui chercher sa demande. Il n’y avait pas beaucoup de chose différente, surtout de la viande séché et de l’eau, ce qui prouvait son futur voyage. Shiva paya sa commande puis demanda un petit encas avant de partir. Elle était tellement pressée de partir, qu’elle en avait oublié de nourrir son ventre au petit matin. Elle mangeait tranquillement quand un homme d’une vingtaine d’année vint s’assoire a côté d’elle. Il ne disait rien mais ne faisait que de la regarder, d’une façon assez intense qu’elle fit attention à lui. Elle s’adressa a lui encore la bouche pleine.

« Mh ? Qu’est che qu’y a ? ch’ai quelque choche de bichare ? »

L’homme sourit, un sourire des plus vicieux possible. Il s’approcha un peu plus de la demoiselle qui le regardait avec des grands yeux niais et interrogateur. Shiva dégageait une aura d’innocence, comme si elle ne comprenait pas vraiment ce que ce genre d’homme lui voulait. En même temps ce n’était pas qu’une impression, Shiva était désespérément stupide sur ce point la. L’homme posa ses mains sur les épaules de la demoiselle et se colla lentement a elle.

« Une virée chez moi te ferais le plus grand bien »
« Hein ? Pourchuoi chaire ? »

Elle continuait de manger tranquillement comme si tout était normal. Quand le jeune homme voulait la faire ce lever, il fut stopper net dans son action par un souffle chaud dans sa nuque et un grognement sourd. Il tourna lentement la tête et se retrouva face a une rangé de ciseaux aiguisés. Kishi c’était approché a quelque centimètre de l’inconnu et le menaçait, crocs dehors, bave coulant sur le sol. L’homme fit de grand yeux et resta crispé, comme si au moment qu’il bougerais, sa vie prendrait fin. Shiva se tourna pour voir ce qui effrayait autant le pauvre jeune homme. Elle avala sa dernière bouché et s’adressa a son ami.

« Ben! Kishi, qu’est ce qui t’arrive ? Il m’a rien fait… »

Elle caressa le chanfrein de l’animal puis se leva pour remonter sur son dos. Elle jeta des berrys sur le bar et s’excusa de l’attitude de Kishi au jeune garçon. Celui-ci avait toujours la même posture terrifié, le visage légèrement bleu, comme s’il avait vu un fantôme. Kishi fit demi-tour et ne put s’empêcher de shooter d’un magnifique coup de pieds dans le ventre du jeune homme qui vola à travers la pièce.

« KISHI !!!!!!!! MAIS TA FINI !! SALE BETE !! »

Après quoi, c’est Shiva qui se retrouva la tête au mur, Kishi n’était pas de caractère facile….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Almárean
L'Ecrivain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 733
Age : 28
Emplacement : Indéterminé #
Appellation : Ero-Sensei pour toi ma jolie ♥
Prime/Doriki : 5 000 000 B.

Fiche Personnage
Grade: E c r i v a i n
Equipage: A u c u n
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Le grand départ de la "Stupide Girl"   Mar 21 Oct - 15:53

Alabasta … Pays désertique depuis ses premiers jours, gouverné par un Rois aimant son peuple du plus profond de son cœur. Même après les événements qui s’étaient produit quelques mois plus tôt, le pays revivait à une allure folle. Un capitaine corsaire du nom de Crocodile avait tenté de prendre le contrôle de pays, c’était ce qu’avait entendu dire l’écrivain mais pour être honnête cette vision des choses lui paraissaient trop simple et c’était ainsi qu’il lui était venu l’envie de se rendre dans ce pays pour questionner les gens qui y vivaient. Cela faisait un jour qu’il était arrivé et déjà la chaleur le fatiguait énormément. Cette chaleur étouffante, la sécheur exponentielle, comment pouvaient ils vivre dans de pareils conditions ? Le sable s’insinuai partout, traversant les vêtements de part en part. Une sensation des plus désagréables et que tout le monde devait partager avec lui. Malheureusement, les nuits étaient fraiches et Almárean avait surement attrapé froid la nuit d’avant, la fraicheur l’avait prit de court et il s’en souviendra pour ses prochaines visites dans cette région du globe. De plus, il n’avait pas eu le temps de discuter avec le peuple d’Alabasta mais il allait se rattraper plus tard en se rendant directement à la capitale et peu être allait il pouvoir s’entretenir avec le Roi ou la Princesse ? Ca lui ferait chaud au cœur de connaître la vérité surtout de la bouche de ceux qui ont vécu la crise au plus proche, peu être allait il pouvoir en apprendre un peu plus sur cette tragédie qui avait frappé ce si beau pays.

La nuit avait donc était froide et l’écrivain s’était réveillé plutôt de bonne heure, il en avait profité pour se rendre à son bateau, il l’avait… empreinte à une petit équipage de voyageur sur l’île précédente, malheureusement pour eux, leur voyage allait être quelque peu repoussé. Mais les connaissant, ils allaient très certainement pouvoir eux aussi se débrouiller en volant une embarcation à leur tour. C’était bien leur genre… Cet équipage n’avait, heureusement pas remarqué que c’était une de leur fraiche connaissance qui leur avait subtilisé le bateau, heureusement pour lui car ceux-ci étaient quelque peut rancunier et ils auraient pu créer quelques problèmes à l‘écrivain. Dans ses pensées, Almárean ne remarqua la présence d’une nouvelle personne entrant dans la taverne … Une personne … Qui n’avait pas vraiment peur ou qui était totalement inconsciente il fallait l’avouer car entrer avec son cheval dans une taverne n’était pas une chose des plus banales. Parlons de ce cheval … Ce n’en était pas un, enfin pas vraiment car ses yeux étaient rouge et ses dents pointus, ces petits éléments n’étaient pas supposé ce trouver sur un cheval ce qui le rendait étrange.

La jeune femme qui était sur le cheval n’était pas mal non plus dans son genre … De longs cheveux gris ainsi que des yeux verts. Une poitrine des plus généreuse que chaque homme dans la taverne n’avait pas oublié de regardé… avec insistance, Almárean y comprit. Mais il passa vite à autre chose et il replongea dans sa carte du pays qui était des plus grand et des plus désertique. Ca n’allait pas être de la tarte de rejoindre la capitale. Mais il y arriverait ! Finalement il revint sur ce cheval des plus intéressants, de quel race pouvait il bien être ? Il était grand et imposant, vraiment étrange. A ses côtés la jeune femme, sa maîtresse donc se faisait racoler par un homme dont les intentions étaient largement visibles sur son visage, que les hommes pouvaient être stupides … Bizarrement, la jeune femme ne disait rien, elle paraissait ne pas… comprendre se qu’il désirait, était elle inconsciente à ce point pour ne pas comprendre ce que l’homme désirait ? Un bref regard de la foule et il constata que chaque homme regardait la scène avec intention, comme ci cette femme venue de nul par n’était qu’un morceau de viande. En même temps, que pouvait il espérait d’une bande de pirate qui ne connaissaient que le mal ? Almárean n’aimait pas du tout ce genre d’homme, mais pas du tout ! S’en était assez, l’écrivain se leva de sa chaise pour aller remettre en place cet homme bien trop entreprenant envers cette jeune femme. Sans savoir pourquoi, en quelques secondes l’homme se retrouva contre le mur, un corps d’homme sur ses jambes, celui-ci avait été vraisemblablement propulsé par le cheval voulant protéger son maître. Quelle brave bête, mais il aurait pu éviter de l’envoyer sur Almárean qui s’était encastré dans le mur …

« Ca… Vous allez me le payer vous deux ! »

L’homme se releva avec difficulté, le coup avait du être rude vu la corpulence et la puissance de ce pseudo cheval. Au fond de la salle il put entendre un bruit assez spéciale, celui d’une tête qui percutait un mur assez violement … La jeune femme était remonté sur son cheval et celui-ci lui avait fait percuter un mur, surement mécontent de la réaction de son maître, qu’elle drôle de bestiole ! Les yeux aguerris de l’écrivain virent un lame se dessiner devant lui, une lame de poignard ou bien de couteau, mais l’intention était simple, tuer les opposants et ceux qui avaient ruinés les intentions de son possesseur, le pervers avait bien l’intention de se venger et c’était pour tout de suite. Sans réfléchir Almárean se remit sur pied et dégaina son sabre, la lame blanche apparu dans le bar, les quelques rayons du soleil reflétant sur elle, donnant quelques reflets bleu sur les murs et le sol. En un saut bien calculé il se retrouva devant l’homme, il avait frappé deux fois, un coup horizontale au niveau de genoux pour l’empêcher d’avancer et dans le même mouvement il avait remonté sa lame en perpendiculaire pour couper à moitié la main du pervers, surement qu’elle allait tomber dans peu de temps mais il n’en avait que faire, ça rendrait service aux femmes suivantes. L’homme tomba au sol avec un cri de douleur qui fit surement frissonner toutes les personnes présentes dans la taverne.

« Vous ne devriez pas rester la… C’est dangereux de se balader seule pour une femme, surtout ici. »

Il se trouvait à présent devant la jeune femme et son cheval noir, il préférait la mettre en garde tout de suite pour lui éviter des problèmes qui pourraient se produire dans les minutes à venir car des hommes semblaient mécontent de la réaction du cheval ainsi que celle d’Almárean envers le pervers qui avait l’intention de s’amuser avec cette femme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabaku no Shiva
Pirate
avatar

Féminin
Nombre de messages : 580
Age : 32
Emplacement : Sur le dos de Kishi ^^
Appellation : Pouic Girl
Prime/Doriki : Nul XD

Fiche Personnage
Grade: Navigatrice
Equipage: Trapnest Kaizoku
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Le grand départ de la "Stupide Girl"   Jeu 23 Oct - 21:02

Après sa visite intime du mur de la Taverne, Shiva resta assise par terre quelques secondes, sonnée sous le choc de l’impact. A force, elle avait pris l’habitude de rencontrer des murs et toute sorte de choses bien dures, mais c’était toujours aussi douloureux à leur contact. Elle se frictionna un peu le visage qui avait le plus souffert. Elle se releva péniblement essayant de garder une stabilité sur ses jambes, ce qui n’était pas facile, vu comment ça tête tournait, ou du moins la pièce ou elle se trouvait. Elle se tourna vers Kishi, tanguant de droite à gauche, essayant de retrouver un peu d’équilibre et s’agrippa à la crinière pour se tenir droite. Elle observa la pièce qui avait pris un bruit de fracas, de cries et de couleurs bleuté. Sa vision était encore légèrement trouble mais elle pouvait tout de même distinguer ce qui se passait. Un homme venait de l’aider ? L’homme qu’avait éjecté Kishi d’un coup de pieds avait une main un peu douteuse, techniquement, elle n’allait plus tenir longtemps à son bras et la douleur devait être assez aiguë pour qu’il crie aussi fort.

Elle fut sortit de sa contemplation de l’individu a la « demi-main » par les paroles de ce jeune homme qui l’avait aidé pendant son état de choc. Il était la, face a elle et Kishi qui d’ailleurs montrait déjà des signes d’agressivité en montant le bout du nez pour découvrir ses grosses mâchoires. Elle attrapa la gueule du cheval et tenta de lui refermer les « babines », ce qui était difficile vu la taille de la chose.

"Kishi ! URUSAI !!"

L’animal fini tout de même par accepter de se calmer et fit un pas en arrière. Shiva soupira, probablement de soulagement, puis sourit au jeune homme.

"Sumimasen !! Il déteste les hommes. Merci de m’avoir aidé…"

Elle fut coupée dans son élan par la voix du tavernier qui semblait ne pas être très content.

"SHIVAAAAAAAAAAA, regarde le bordel que toi et ton idiot de cheval bizarre avez ENOCRE foutu dans ma taverne !! Qui c’est qui va payer les dégâts !!"

Le Tavernier avait l’air de bien connaître la jeune femme et Shiva c’était raidit au son de sa voix en colère. Dans un élan gracieux et agile, elle sauta sur le dos de Kishi, attrapa le bras du jeune homme avec elle et partit au galop a travers la porte qui éclata en morceaux. Elle poussa son cheval dans la rue principale bondé de monde et décida de passer sur les toits. L’animal sauta sur un mur de maison puis se propulsa sur celui d’en face, montant en sautant ainsi, le jeune homme a la lame blanche secoué dans tous les sens, prise dans la main de Shiva. Elle le regarda le temps de lui parler.

"Contente toi de te faire léger et n’essais pas de monter sur Kishi, tu risquerais de le regretter amèrement"

Elle fini ça phrase en rigolant de plus belle, son cheval galopant, sautant grimpant sur les toits de tailles diverse et variés de cette belle ville de Nanohana. Ils atterrirent dans un nuage de sable a la porte de la ville mais a l’intérieur des terre, le désert était maintenant face a eux. Shiva lâcha l’homme et descendit de son cheval.

"Encore désolé de t’avoir emmené dans mes petits problèmes. Mais si je t’avais laissé la bas le Tavernier t’aurais fait payer les dégâts… Au faite, moi c’est Shiva….mais vu comme l’autre idiot a crié tu as du t’en douter et le cheval derrière c’est Kishi"

Elle souriait de plus belle, Shiva était quelqu’un qui prenait la vie a pleine dents, même les petits problèmes de ce genre l’amusait beaucoup. C’était sa vie actuelle qu’elle désirait quitter pour des aventures plus folles et plus intéressantes. Elle observa soudain le ciel, les terres désertiques qui s’ouvrait devant elle et sa mine réjouit commençait à laisser place a l’inquiétude.

"Nous devrions retourner en ville et nous trouver un endroit sécurisant. Une tempête de sable se prépare"

A regarder le ciel, rien ne montrait un tel changement climatique, pourtant Shiva le savait, elle avait vécu ici depuis son plus jeune âge et avait un don pour déchiffrer le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Almárean
L'Ecrivain
avatar

Masculin
Nombre de messages : 733
Age : 28
Emplacement : Indéterminé #
Appellation : Ero-Sensei pour toi ma jolie ♥
Prime/Doriki : 5 000 000 B.

Fiche Personnage
Grade: E c r i v a i n
Equipage: A u c u n
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Le grand départ de la "Stupide Girl"   Dim 26 Oct - 14:20

L’intention de protéger sa maitresse n’avait pas mit en confiance le cheval aux caractéristiques spéciales, Almárean qui s’était approché pour mettre en garde la jeune femme en lui disant que ce n’était pas un établissement pour elle c’était un peu trop approché et le cheval du nom de Kishi avait déjà montré ses crocs, s’approchant un peu plus prêt de sa maitresse comme un ange gardien, il était évidant que l’homme n’allait pas faire un pas de plus, il resta plutôt camper sur ses jambes, affrontant le regard bestial, mais la jeune femme comprit rapidement le manège et ramener son cheval à la raison qui fit quelques pas en arrières pour le plus grand bonheur de l’écrivain qui n’avait pas envie de croiser sa lame avec les lourds sabots de la créature. Finalement, la jeune femme lui adressa un sourire tout en s’excusant du comportement de son animal qui n’aimait pas vraiment les hommes … Il avait très bien comprit, enfin il avait eu un bon exemple avec le coup de sabot sur l’autre type qui n’allait pas tarder à perdre sa main si il bougeait trop avec elle. Elle allait commencer à le remercier pour son intervention mais elle fut interrompu par une voie des plus puissantes, un homme s’approchait, un homme assez imposant par sa stature et sa façon de crier, il ne valait mieux pas être sur sa route car ses coups devaient faire mal à la tête ! Il cria sur la jeune femme nommé Shiva, l’égueulant encore une fois pour les dégâts qu’elle avait causé à sa taverne, lui demandant implicitement de lui rembourser tout ce qui était cassé dans sa taverne. Almárean allait s’interposer pour expliquer la situation même si le tavernier avait dut tout voir, mais qui ne tente rien à rien… En une fraction de seconde, il se retrouva dans les airs, sa mains solidement tenue par la jeune femme qui était à présent sur son cheval.

« Ne me dis pas que … »

Et si, le cheval sortir du bar en fracassant la porte au passage, l’écrivain tentait de ne pas se faire trainer mais la tache était assez compliqué, il devait sautillait rapidement, le plus surprenant fut l’aptitude du cheval à sauter aussi haut et avec autant d’agilité, ça n’aida pas Almárean dans sa tentative désespérer de ne pas tomber au sol. Shiva lui conseilla de ne pas monter sur Kishi, oui il n’aimait pas les hommes, il nota ça dans un coin de sa tête pour ne pas se retrouver écraser au sol par quatre sabots. Il comprenait enfin ce que ressentait un drapeau ou bien un cervolant, oui il se faisait complètement balader par les deux personnes, c’était une sensation des plus désagréables. La poigne de la jeune femme n’était pas non plus ordinaire, comment pouvait elle tenir un homme tout en chevauchant, elle n’aurait qu’à forcer un peu plus et le pauvre Almárean allait perdre son poignet… Le pire c’est qu’elle rigolait de la situation, ce n’était pas vraiment l’état d’esprit de son compagnon de fortune. Quelques minutes plus tard ils mirent enfin pied à terre, enfin façon de parler ! L’écrivain tomba à genoux, reprenant quelque peu son souffle tout en frictionnant son poigner endoloris. C’était maintenant l’heure de passer aux présentations et aux expliquassions, elle s’excusa dans un premier temps de son aptitude quelque peu chevaleresque comme le pensait l’écrivain car sinon il aurait du payer les dégâts… Elle ne le savait pas mais l’argent qui avait dérobé dans le navire lui permettait de se faire quelques plaisirs.. Elle se présenta sous le nom de Shiva ainsi que son cheval Kishi qui était la, regardant l’homme du mauvais œil.

« Merci… de m’avoir sortit de ce pétrin alors. Enchanté de faire votre connaissance à vous deux. Je suis Almárean simple voyageur qui buvait un verre par ces temps sec et arides ! »

Il se releva tout en regardant Shiva qui souriait à pleine dent, elle avait vraiment l’air de s’amuser de cette situation, c’était bien la seule ! La jeune femme regarda le ciel avec une drôle d’expression et son visage se transforma quelque peu, son sourire devint moins… souriant. Elle annonça qu’ils devraient rentrer au plus vite car une tempête n’allait pas tarder à se lever, une tempête de sable ! Voila qui n’arrangeait pas les affaires de l’écrivain qui désirait sur rendre à la capitale, il devrait donc remettre tout ça à plus tard et plutôt penser à aller se réfugier quelque part. Son bateau ? Pourquoi pas, il y serait à l’aise au moins et surtout au calme. Il regarda autour de lui et constata qu’ils étaient tout trois sortirent de la ville, celle-ci étant à quelques mètres derrières eux, devant s’étendait le désert de sable jaune orangé, quel spectacle… Comment Shiva pouvait savoir qu’il y allait avoir une tempête dans peu de temps ? Rien ne montrait pareil phénomène, mais ci elle était de la région, elle devait surement reconnaitre les signes.

« C’est… dérangeant… Vous avez un endroit en particulier ou nous pourrions nous abriter ? J’ai un bateau mais je ne sais pas ci comme vous le dites il est sécurisant… »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabaku no Shiva
Pirate
avatar

Féminin
Nombre de messages : 580
Age : 32
Emplacement : Sur le dos de Kishi ^^
Appellation : Pouic Girl
Prime/Doriki : Nul XD

Fiche Personnage
Grade: Navigatrice
Equipage: Trapnest Kaizoku
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Le grand départ de la "Stupide Girl"   Mar 28 Oct - 22:06

En fixant la mer de sable, le jeune Almarean lui proposa d’aller sur son bateau. Voila quelque chose de bien intéressant, elle avait toujours adoré les navires. Elle se tourna vers le voyageur puis regarda en direction de la ville. Personne n’avait remarqué le changement de l’air, le vent qui avait complètement disparut, c’était le calme avant la tempête et les gens continuaient de vagabonder dans les rues. Une tempête de sable est plus dangereuse qu’une tempête de pluie, pour la simple raison qu’on ne se fait pas emporté, mais on se fait enterrer. Rester dehors signifiait mettre fin a ses jours.

« Le désert est bien plus dangereux que la mer, son climat est sec, son tempérament est ardent et sa ruse est inégalable. Je dois prévenir les villageois et nous irons chez ma grand-mère. Nous n’aurons pas le temps d’arriver au port. Il doit nous rester un petit quart d’heure, le temps n’est pas de notre coté »

Shiva était inquiète, elle monta d’un saut souple sur le dos de son cheval, attrapa encore une fois le poignet de Almarean qu’elle traina derrière elle. Elle arriva dans la ville en quelques foulés et entra a toute vitesse, Kishi évitant les villageois et voyageur par de grand saut ou d’écart intempestif. Elle commença à hurler d’une voix portante et puissante que la tempête arrivait droit sur le village. Personne ne mis sa parole en doute, les marchants fermèrent boutiques, les voyageurs entrèrent dans les Tavernes pour se réfugier. D’ailleurs les habitants locaux prirent la peine d’aider ceux qui ne comprenaient pas la situation. Certain voyageurs ne savait pas ce qui se passait, restant planté au milieu du chemin à regarder le remue ménage, il fallait bien les aider. Shiva savait que le mot était passer et que ça finirais jusqu’à l’autre bout de la ville en quelques secondes. Elle galopa sur la grande allée puis tourna dans une petite ruelle, manquant de faire rencontrer le mur a Almarean, qu’elle tira de justesse jusqu'à l’encolure du cheval afin qu'il s'agrippe aux crins.

Kishi regardait le voyageur du coin des yeux, tournant sa pupille rouge vers le visage du voyageur. Même s’il n’appréciait pas la compagnie des hommes, il avait accepté sa présence aussi rapproché dans cet état d’urgence. Kishi connaissait bien l’endroit où ils devaient se rendre et stoppa net, la jeune femme se retrouvant propulser sur l’encolure de l’étalon, a moitié sur Almarean. Elle se laissa glisser au sol et courut vers une toute petite maison. Elle faisait vraiment petite coincé entre les gros bâtiments de la ville. Le jardin qui l’entourait était plus grand que la surface de la maison elle-même. Shiva entra dans le jardin, Kishi a sa suite et invita Almarean à la rejoindre.

« Heu…je te préviens elle est…un peu…spéciale, mais c’est le meilleur endroit pour se protéger »

Shiva toqua a la porte et une voix tremblante répondit, une voix qui montrait la vieillesse et la fatigue. Elle entra et Kishi suivit derrière elle, avec un peu de mal, il dût forcer au niveau du ventre mais le tout fini par passer. La première chose frappante dans la pièce sont les vivariums remplis de bestioles plus moche les une que les autres. La vieille femme de très petite taille était debout sur la table, baguette en main a observer des mouches voleté au centre de la pièce. D’un geste vif, bien trop vif pour une femme de son age, elle attrapa une mouche entre les baguettes.

Shiva prenait soin de ne pas approcher les cages en verres au fond de la pièce, il y avait la bas un animal tabou. La vieille femme apporta la mouche vers l’un des vivarium et la lâcha a l’intérieur. Une grosse araignée pris plaisir à enrouler la pauvre petite bestiole volante dans sa toile, ce qui a sa vision, raidit la jeune demoiselle et fit un pas en arrière.

« Oba-san, je viens avec un …ami pour nous réfugier. Une tempête de sable va arriver dans moins de dix minutes… »

A peine eut-elle fini sa phrase que les deux baguettes de la vieille femme vinrent rencontrer violement les yeux de la jeune cow-girl. La réaction de Shiva fut de mettre ses mains sur son visage et de ce frotter les yeux vivacement. Quand elle essaya de les rouvrir, ses yeux pleuraient tout seul et la piquait.

« Je t’ai dit de ne pas m’appeler comme ça, Stupide Girl »

La vieille femme avait volontairement accentué les deux derniers mots. Elle se dirigea vers les fenêtres qu’elle ferma sous verrou puis se tourna vers Almarean. Elle l’observa de haut en bas, devant, derrière comme on observe une marchandise. Par moment elle avait un grand sourire, parfois une mine douteuse et d’un seule coup elle pointa une de ses baguette sur le menton du jeune homme pour lui soulever un peu la tête.

« Il m’a l’air d’être un bon partie…physique intéressant…On a le temps de ce connaître pour toute la nuit, une tempête de sable prend beaucoup de temps a ce dissiper »

Shiva essaya tant bien que mal d’attraper une chaise et de s’y asseoir. La vue ne lui était pas encore totalement revenue. La vieille femme posa des lanternes sur la table et pris place en invitant Almarean a faire de même. Elle versa aussi du thé a chacun.

« Je te souhaite bien du courage mon jeune homme, Shiva est stupide… »

Shiva coupa la parole de sa grand-mère assez brutalement.

« Arrête de vouloir me marier avec tout ce qui bouge !! »

La vieille femme fit comme si elle n’avait rien entendu et reprit la parole.

« Alors jeune homme, qu’es – tu venu faire au royaume d’Alabasta ? »

On commença a entendre le vent se lever, la pièce s’assombrit, seul les bougies des lanternes éclairaient cette petite pièce. La tempête commençait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le grand départ de la "Stupide Girl"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le grand départ de la "Stupide Girl"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» prédateur sanglant "justice sauvage"
» Course avec "La Jonque" : Le premier Camp de Grand line.
» Le grand départ...
» Bill Goldberg "The Next" Sheamus I Afraid Part I
» L'heure du grand départ...[Rp Voyage libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Adventure :: Archives :: RP :: Route de Tous les Périls-
Sauter vers: