AccueilBienvenueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Prosperous Town

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Taihou Hiruma

avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Age : 27
Emplacement : West Blue
Appellation : Hikigane no Hiruma

Fiche Personnage
Grade: Capitaine
Equipage: Akuma no Taikai
Niveau: 4

MessageSujet: Prosperous Town   Lun 3 Nov - 2:20

Le soleil se situait déjà haut dans le ciel, et sa virulente lueur avait tendance à aveugler Hiruma, une légère brise se faisait sentir et elle était la bienvenue car la chaleur était à la limite du supportable. Cela faisait maintenant de nombreux jours que notre pirate voguait selon le bon vouloir du courant qui le menait Dieu seul sait où. Notre cher tête blonde ne savait pour ainsi dire rien de sa position, la seule information dont il était sur étant le fait qu’il se trouvait sur West blue.
Le temps paressait long, très long même et seul sur une petite chaloupe il n’y a malheureusement pas grand-chose à faire. La seule occupation qui divertissait un temps soit peu Hiruma, c’était de plomber les oiseaux qui planaient dans ce ciel aussi bleu que les abysses de l’océan sont sombres. Le sniper c’était arrêté de compter lorsqu’il avait touché 54 cibles, enfin le mot « toucher » ressemblait à un euphémisme, en effet il les avait bel et bien tuées. Sur ces 54 oiseaux tués, Hiruma avait pu en récupérer une dizaine. A vrai dire c’était un heureux coup de chance car sans ça il serait certainement mort de faim aujourd’hui. M’enfin, depuis ces 10 ans passés en mer, le capitaine avait compris que la chance faisait partie du jeu et que tout coup de pouce du destin était le bienvenu. Et en en parlant de coup de pouce du destin, notre pirate en aurait bien besoin en ce moment car il commençait à se déshydrater à vue d’œil.
Hiruma s’était résolu a se constituer un équipage digne de se nom, la conquête du monde n’est pas chose facile, y’en a qu’on essayé, y’ ont eus des problèmes (^^). Effectivement, la principale raison de s’associer avec d’autre pirate dans un but commun est quelque chose de totalement nouveau pou notre virulent pirate. Il a passé 10 ans sur les mers et il n’a jamais rien dut a personne, partager sa vie avec d’autres truands, faire équipe et donc leur être redevable, un seul mot correspondait à tous ces évènements, l’inconnu. C’était bien la première fois qu’Hiruma avait autant peur de l’inconnu, ajoutons à cela que ça sera à lui de diriger son futur équipage, que ça sera à lui de prendre des décisions qui seront parfois lourdes de sens et que ça serait à lui de mettre sa vie en jeu afin d’atteindre les objectifs fixés tout ça sans montrés que notre cher tête blonde à elle aussi ses moments de doute, tous ça en s’efforçant de paraître fort afin que tous l’équipage se sente en confiance et puisse avancer. Cela dit il fallait relativiser, notre capitaine avait une bonne expérience de la mer et il avait même fait un court séjour sur les mers tumultueuses de Grandline, de plus il ne serait pas tout seul, comme dit précédemment il pourra compter sur ses futurs camarades.
Selon Hiruma, il fallait au plus vite trouver un bateau et de fil en aiguille quelqu’un capable de le piloter et de le mener à bon port, autrement dit, un navigateur.
Perdu dans ses pensées, notre pirate en avait oublié de guetter l’horizon et c’est avec une joie non contenue qu’il constatât qu’une île se trouvait à seulement quelques coups de rames. L’euphorie provoquée par cet heureux coup du sort fut telle que Hiruma chassa involontairement toutes ses appréhensions de son esprit, et il laissa libre court à son instinct…il dégaina l’un de ses précieux revolver, le sniper pour être plus précis :


« Ya-Ha, terre en vue fuckin’ mouettes »

La première balle fusa et alla se loger dans un des oiseaux à proximité, durant la chute de ce dernier, Hiruma dégaina un autre de ses bijoux, le lance-flammes cette fois ci. Il pressa la détente et un magnifique brasier se forma…L’oiseau était en feu et se spectacle fit légèrement sourire Hiruma car il faisait la comparaison avec cet animal mythologique, le phoenix, la seule différence marquante avec un phoenix et une mouette enflammé c’est que la deuxième ne renaîtra pas de ces cendres, mais elle fera un bon dîner.
Quelques minutes passèrent et finalement notre tête blonde arriva enfin au port de cette fameuse île. Il fut ravi de voir qu’il s’agissait plus d’une ville que d’un île. A vrai dire un panneau précisé même le nom de cette dites ville. Prosperous Town.
Hiruma en avait déjà entendu parler, il se souvenait même d’avoir séjourné ici il y’a de cela quelques années. Une ville relativement riche et malheureusement, cela faisait d’elle l’une des cités les plus protégées. Les habitations étaient touts plus luxueuses les uns que les autres et la densité de population demeurait certainement l’une des plus impressionnante, toutes îles comprises. Notre chère tête blonde était finalement assez content d’avoir échoué sur cette ville qu’il connaissait, ainsi il savait qu’il y’avait pas mal de taverne dans le coin et un certain nombre d’auberge a des prix abordables, cela étant dit il ne venait pas pour visiter mais bel et bien pour trouver un bateau et pourquoi pas un ou deux membres de son équipage. Dès ses premiers pas dans les rues très illuminées de Prosperous Town, quelque chose frappa Hiruma, en effet, l’atmosphère semblait beaucoup plus tendue que lors de sa dernière visite. Certes cela remonté maintenant a quelques années mais le contraste était fort inquiétant et malheureusement pour notre pirate, cela n’annonçait rien de bon. La richesse de cette île s’avérait être une chose étrange, en effet, la position de cette dernière en faisait en quelques sortes une capitales commerciales donc les bénéfices étaient généralement assez lucratifs, mais c’était bien la première fois qu’on voyait une ville devenir aussi riche cela, grâce à son commerce. Hiruma avait toujours douté de la véracité de ses faits mais il n’avait jamais vraiment eut l’occasion de vérifier. Voilà peut-être une chose qui serait faite durant son séjour dans cette cité.
Le capitaine s’aventura donc dans les rues mouvementées et plus il s’engouffrait, plus il s’étonnait de voir tant de vauriens sur les sentiers menant à la grande place. Grande place où soit dites en passant, il y’avait un magnifique marché qui jouait certainement un rôle dans la richesse de Prosperous Town. Bien malgré lui, Hiruma dut se mêler a la foule, c’était une chose qu’il l’insupportait, il ne pouvait pas marcher librement sans heurter quelqu’un et étant d’un caractère assez impulsif, il ne se faisait pas rare que notre chère tête blonde perde le contrôle de ses nerfs et dégaine ses différentes armes, chose qui selon lui était bizarrement plutôt mal vu. Hiruma intégra donc la marée humaine. A peine avait il fait dix pas, qu’un jeune adolescent d’une quinzaine d’année tenta de lui voler ce qui ressemblé à une bourse. Le pirate lui attrapa la main juste à temps et le dévisagea avec un sourire qu’on aurait pu qualifier de malsain. Le capitaine approcha lentement sa bouche de l’oreille du jeune homme et lui susurra sur un ton monotone :


« Si tu t’avises encore une fois de me toucher, je te tire une balle dans chacun des tes membres jusqu'à ce que tu te vides de tout ton sang…c’est clair »

Pour seul réponse, Hiruma eut droit à un hochement de tête assez discret, de plus, il ne put s’empêcher de réprimer un sourire car il voyait que l’adolescent demeurait stoïque et que son visage s’avérait être déformé par la peur. Lorsque le gamin lui tourna le dos, Hiruma lui mit un violent coup de pied au derrière tout en murmurant un « fuckin’ puceau ».
Après ce léger contretemps, notre pirate poursuivit sa route et il atteint finalement la grande place, à part le marché qui attirait énormément de monde, ce fut un autre évènement qui attira l’attention du capitaine, en effet, une exécution semblait être entrain, de se dérouler, étant très friand de ce genre de divertissement, Hiruma s’avança sans cacher son plaisir de l’échafaud. Ce qu’il vit ensuite le fit mourir de rire, les personnes qui allaient être exécutées étaient tous ce qu’il y’avait de plus riches. Un orateur expliqua par la suite les raisons de l’exécution et cela fit encore plus rire le pirate. En effet, les victimes n’avaient pas payé ce qu’on pourrait appeler les impôts. Si on avait mit à mort tous les gens qui n’avaient pas payés leurs tribus, la population aurait certainement diminuée de moitié, si ce n’est plus.


« Ces trois personnes sont endettées de 2 500 000 millions de berrys chacune. Cet argent elles le doivent au maire de notre charmante ville, Mr.Tawara. » L’orateur marqua un courte pause et pointa du doigt un jeune homme dans toute l’assemblée. « Vous par exemple, vous avez payé votre tribu n’est ce pas ? »

L’homme disait cela avec un grand sourire, il se moquait certainement de la personne en question qui devait être un vaurien. Hiruma ne pouvait pas voir cette dite personne de là ou il était mais cela ne l’intéressa pas vraiment. Un long silence s’installa ce qui fit comprendre a notre tête blonde que l’orateur attendait aussi bizarre que cela puisse paraître une réponse de la part de son interlocuteur.
Hiruma assistait avec amusement à ces scènes car pour une fois il n’était pas dans les ennuis. L’espace d’un bref instant, il entraperçu la tête de turque et il s’esclaffa de plus belle, en effet le jeune semblait prendre la provocation au sérieux. Le soleil avait commençait à redescendre de son sommet et la foule était là, à attendre l’évolution de cette confrontation.






[Hrp : voilà je pense que tu as compris que le jeune homme pointé du doigt c’était toi, je te laisse libre de répliquer à l’orateur ou bien de te barrer en évitant les ennuis Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satoichi Ryohei

avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 25

Fiche Personnage
Grade: Navigateur
Equipage: Akuma no Taikai
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Prosperous Town   Lun 3 Nov - 18:18

Avec le climat chaud et sec qui régnait ces derniers temps, Ryohei n’avait pas mis longtemps à trouver cette île par la mer en se repérant facilement grâce au soleil. C’était une ville riche qui ne laissait place à aucune faille économique, et qui par sa prospérité, devenait une des cités les mieux gardée de West Blue. Seul problème, la forte activité de la ville ajoutée à la chaleur ambiante rendait Prosperous Town difficile à vivre.
Dès son premier jour, Ryohei avait été contraint de payer le droit d’entrée dans la ville, sous peine de se faire arrêter. Il avait passé ensuite le reste de son temps à traîner de tavernes en tavernes dans le but de trouver un équipage ou d’écouter les ragots. Il n’avait cependant pas appris grand-chose durant sa première journée. Trouvant une auberge dans ses moyens, il avait entendu parler d’une exécution qui aurait lieu deux jours plus tard sur la grande place. Ryohei n’était pas très friand de ce genre de spectacle, mais il pensait qu’il valait mieux savoir quel était le motif de cet acte.
Le lendemain, le pirate s’était renseigné sur le plan de la ville et ses lieux importants. Il avait retenu l’emplacement de la fameuse grande place, du port, et des différents quartiers de la cité. Le nord de Prosperous Town était la partie la plus riche, mais du coup la plus gardée. Après avoir passé sa journée à visiter la ville de fond en comble et analysé celle-ci, Ryohei retourna à l’auberge qu’il avait trouvé la veille et y passa une seconde nuit.


« Il faut que je trouve un équipage demain, sinon je me tire de cette ville avec un vrai bateau cette fois. »

Le troisième jour, le jeune navigateur se rendit directement vers la grande place. Celle-ci était complètement surchargée, mais Ryohei s’avança malgré tout jusqu’au premier rang. Un orateur se tenait au centre, expliquant que les personnes ici présentes n’avaient pas payé leurs tribus. La population était blême face à cet horrible spectacle, signe qu’ils ne devaient pas non plus avoir payé ce qu’ils devaient à la ville. En effet, vivre à Prosperous Town est bien, mais il faut en avoir les moyens. Ryohei était perdu dans ses pensées quand l’homme du devant s’écria :

« Ces trois personnes sont endettées de 2 500 000 millions de berrys chacune. Cet argent elles le doivent au maire de notre charmante ville, Mr.Tawara. » L’homme pointa soudain le doit dans la direction du pirate, puis marquant un temps d’arrêt lui demanda : « Vous par exemple, vous avez payé votre tribu n’est ce pas ? »

L’orateur souriait à Ryohei attendant une réponse à sa question. Le navigateur, qui jusque là avait gardé a tête baissée la leva et lui sourit à son tour en gardant la silence pendant un long moment. N’étant pas le genre à laisser passer une telle provocation, il répondit :

« Vous doutez de moi ? » Voyant que l’homme ne réagissait pas, il poursuivit « Haha ! Mais je ne vous dois rien, ni à vous, ni à votre foutu maire. »

Ryohei monta sur l’estrade et se tînt face à l’homme, qui ne souriait plus, mais commençait à jeter des regards un peu partout dans la foule. Le navigateur devait faire presque une tête de plus que lui, l’autre était petit, mais plutôt robuste. L’orateur tenta de protester mais renonça au moment où Ryohei lui posa sa main sur l’épaule. Continuant de sourire, il resserra sa prise et l’homme devînt rouge.


« G… gardes ! Emparez vous de… » Mais le pirate lui coupa la parole, il se pencha vers lui et murmura à son oreille. « De qui ? De moi ? Ecoute, tu vas me laisser partir tranquillement d’accord ? Et passe le bonjour à Mr.Tawara »

Il tira de sa poche une bourse qu’il jeta à ses pieds. Celle-ci émit avec un fort tintement quand elle toucha le sol. L’homme ne dit rien. Ryohei se retourna et descendit de l’estrade, traversant la foule qui s’écartait sur son passage. Un homme blond avec un regard méchant le regarda passer avec un léger sourire. Le pirate tourna dans une petite ruelle à l’ombre. Combien de temps se passerai-t-il avant que l’orateur de la place se rende compte que la bourse ne contenait pas de l’argent ? Quand il fut sur que personne ne le voyait plus, il accéléra le pas en direction du port de la ville. Se faire remarquer en plein lieu public, mais quel idiot il faisait. Il arriva dans une grande rue bondée de gens, et se fraya un passage en bas de celle-ci. Après plusieurs minutes à traverser la cité, il se retrouva en plein milieu du port, sans doute l’endroit le plus actif de Prosperous Town. Il devait repartir en mer, mais avant cela il pouvait bien se permettre un petit arrêt dans une taverne.
Entrant dans la première venue, il alla s’asseoir à une petite table. La pièce était remplie de fumée et puait l’alcool, rien de plus normal pour un endroit tel que celui-ci. Les gens qui venaient ici étaient tout le contraire de ceux qui vivaient dans la ville : sales, pauvres, pirates qui venaient refaire le plein de vivre… Une servante passait de tables en tables, repoussant les mains un peut trop lestes des client. Le l’homme aux cheveux blancs commanda une bière et commença à écouter les paroles des marins revenus de leurs périples.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Taihou Hiruma

avatar

Masculin
Nombre de messages : 26
Age : 27
Emplacement : West Blue
Appellation : Hikigane no Hiruma

Fiche Personnage
Grade: Capitaine
Equipage: Akuma no Taikai
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Prosperous Town   Mar 4 Nov - 2:57

Hiruma n’en espérait pas tant, il assistait à une exécution publique alors qu’il venait a peine d’arriver et ajoutons à cela qu’un jeune homme à la couleur de cheveux plus que suspecte jouait les gros durs en se faisait remarquer et en tenant tête à l’orateur. Cela dit, ça avait au moins le mérite de bien faire rire la foule qui jusqu'à présent n’osait même pas regarder l’orateur car ce dernier avait le pouvoir des les faire exécuter, et il pouvait même aller jusqu'à leur demander des berrys…choses qu’il faisait parfois lorsque les fins de mois s’avéraient difficile. Le pirate se rappelait s’être retrouvé dans un situation un peu similaire à celle du vaurien interrogé. On lui avait également demandé un somme d’argent sur cette même grande place, cependant du temps de Hiruma, il n’y avait pas d’exécution et la réaction qu’il avait eue, demeurait bien plus virulente car il était allé jusqu'à dégainer ses armes et tirés un peu partout dans la villes, ce qui à l’époque lui avait valu une bonne nuit en prison ainsi qu’une amende qu’il s’était bien gardé de payer.
Et effectivement, la réaction du jeune homme fut plus tranquille. Il se contenta de répondre à l’orateur. Le brouhaha ambiant empêcha Hiruma d’entendre la réplique du garçon aux cheveux blancs, mais il le vit ensuite monter sur l’estrade afin d’aller rejoindre l’homme qui l’importunait. La situation fit une nouvelle fois rire notre chère tête blonde car l’orateur ne faisait définitivement pas le poids, en effet, le jeune homme le surclassé d’au moins une tête…Il eut un léger dialogue entre les deux personnes. Hiruma n’entendait rien mais il avait l’impression que l’orateur semblait plus ou moins stressé. Après quelques secondes de silences, l’homme aux cheveux blancs quitta l’estrade pour ensuite s’esquivait et de ce fait partir de la grande place où tous les gens le pointé du doigts.
Le pirate s’aperçut que cinq gardes s’étaient élancés à la poursuite de l’homme qui avait osé défier leur patron. Hiruma attendit donc quelques secondes supplémentaire puis il pris lui même ces gardes en filature. Ces derniers firent preuve d’un manque d’expérience évident car ils perdirent leur temps à chercher leur cible dans les quartiers relativement huppés de la ville. Hiruma ne fit pas la même erreur, il savait pertinemment que quelqu’un en fuite irait se cacher vers le port où il y’avait nombre de gens lorsque le soleil commençait à se coucher…qui plus est, il n’y avait pas que des gens riches et il fallait parfois être prêt à tomber sur un brute ou même pire pour les gens de Prousperous Town, un pauvre ! Notre pirate entra dans la première taverne qu’il vit, celle-ci n’était pas surchargé ce qui surpris un peu le visiteur, il comprit rapidement que l’exécution sur la grande place faisait le malheur de ce tavernier. Hiruma chercha le jeune homme aux cheveux blancs, mais il ne semblait pas être dans cette pièce. Notre ami se dirigea donc vers la sortie, il entendit tout de même une brève de conversation qui l’intéressa au plus au point. Effectivement, il s’agissait d’un dialogue qui concernait le maire de la cité, Mr.Tawara. Hiruma ne capta pas toutes les paroles, mais il lui semblait avoir saisi l’essentiel. Apparemment, depuis l’arrivée de ce dit maire les taxes avaient considérablement augmentées et des classes sociales se créèrent bien malgré les habitants qui demeuraient fort content du mode de vie qu’ils étaient le leur. Les plus riches s’enrichissaient sur le dos des plus pauvres. Vous me direz, c’est le problème dans bien de civilisation et celle-ci n’en sont pas morte, cela étant dit, à Prosperous Town, tout le monde vivaient bien il y’a de cela quelques années. Le changement semblait en avoir bouleversé plus d’un et une rébellion ne tarderait pas à venir si la situation n’évoluait pas.
Hiruma daigna enfin sortir de la taverne, cependant, il ne put s’empêcher de rire au éclat. En moins de temps qu’il n’en fallait pour le dire, il avait échafaudait un plan et ce dernier pourrait s’avérer très lucratif, peut-être même assez lucratif pour pouvoir s’acheter un bateau et quitter cet endroit qui puait la guerre civile.

Notre chère tête blonde continua sa route, elle ouvrit la porte d’une seconde taverne et involontairement il heurta ce qu’on aurait pu qualifier d’une véritable machine de guerre, bref, une armoire à glace, un colosse. Le pirate releva la tête et regarda le géant avec un sourire non dissimulé. Il venait d’assister à une querelle entre un orateur et un jeune homme aux cheveux blancs mais apparemment Hiruma n’avait pas eut sa dose de violence quotidienne. Il dégaina donc l’un de ses revolvers et le pointa sous la gorge de son opposant. Ce dernier n’esquissa même pas l’ombre d’un mouvement, il se dégagea lentement de l’emprise du capitaine et se dirigea d’un pas chancelant vers la sortie.
« Tssss, foutu grande gueule » pensa le sniper.
Après avoir observé quelque seconde l’assemblé, Hiruma fut ravi de voir que l’homme qu’il cherchait se trouvait en ces lieux. L’ambiance dans cette taverne s’avérait être beaucoup plus mouvementée que dans la précédente et cela se faisait sentir. Sentir, le mot était bien choisi car en effet, il y’avait d’étrange relents dans cette pièce. D’un côté une odeur de mer, ce qui ravissait plutôt notre pirate étant donné qu’elle lui était familière, mais un autre odeur le attaquait violemment les nasaux, en effet, il s’agissait de celle des ivrognes présents ici, à vrai dire, il y’en avait même beaucoup trop. Transpiration, cigarette, alcool, un mélange détonnant admit Hiruma.

Le capitaine alla s’accouder au comptoir et y commanda une pinte. Il aimait boire de l’alcool, cela dit il aimait aussi rester maître des ses faits et gestes, donc il s’amusait sans toutefois se mettre dans des états pas possible. Une fois la première gorgé ingurgitée, Hiruma se demanda pourquoi il avait tenu à retrouver cette homme aux cheveux blancs. Une intuition ? Des la curiosité ? Il ne le savait pas vraiment mais en tous cas, le fait de l’avoir suivit lui avait permis d’en apprendre plus sur Mr.Tawara et ainsi il se remplirait les poches plus facilement que prévu. Mais il y’avait bien une raison qui avait poussé Hiruma à suivre cet inconnu. Le pirate avait peut-être retrouvé en se jeune vaurien, un peu du personnage qu’il était il y’a de cela quelque années déjà. Etrange, car le pirate faisait rarement dans le sentimental et il avait croisé nombre de teigneux qui lui ressemblait sans pour autant leur attacher une quelconque importance.
Hiruma avala une autre gorgée de bière et il se tourna pour observer l’objet de toutes ses interrogations. Il n’y avait pas à redire, niveau discrétion il était plutôt doué, forte à parier que même si les gardes le recherchant avaient franchi la porte de cette taverne, il ne l’aurait pas reconnu. Malheureusement, la tignasse blanche de l’homme en question, ne l’aidait pas vraiment dans sa quête d’anonymat. Le jeune fuyard se trouvait adossé contre un mur, le regard vif, l’oreille attentive, il ne perdait apparemment pas une seule miette des conversations environnantes.
« Qu’il ne s’avise pas de m’écouter comme ça ce fuckin’ merdeux » pensa le capitaine Après avoir bu la totalité de sa pinte, Hiruma se rapprocha de sa cible et il prit place à côté de vieux ivrognes qui étaient en train de gémir tel un cochon qu’on emmènerait à l’abattoir.

« Alors foutu tonneau sur pattes ? Vous avez vu l’abruti qui a parlé à l’orateur sur la grande place ?! Il aurait bien mérité de se faire descendre. »

Après ces déclarations pour le moins provocatrices, Hiruma jeta un bref regard à la personne concernée. Il ne doutait pas que cette dernière allait répliquer…et à vrai dire c’était ce que le pirate escomptait dans la mesure ou il pourrait avoir un ainsi un plus ou moins grand avantage psychologiques en fonction de la réaction du jeune homme au cheveux blancs. Après une légère analyse de la situation, le capitaine en conclut qu’on n’était pas à l’abri d’une réaction violente, il se saisit donc discrètement de son revolver simple à deux barillets. Malgré tous ses efforts, Hiruma ne réussit pas à réprimander un mince sourire.
Il s’amusait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satoichi Ryohei

avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 25

Fiche Personnage
Grade: Navigateur
Equipage: Akuma no Taikai
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Prosperous Town   Mar 4 Nov - 18:50

Ryohei était assis dans un coin de la taverne près du mur, mais pas trop loin de la sortie. En effet, le fuyard restait sur ses gardes au cas où quelques gardes qui avaient assisté à la scène de la grande place rappliqueraient. Il savait que si ses poursuivants débarquaient nombreux, il devrait privilégier la fuite à la castagne. Sirotant tranquillement la bière qu’il avait commandée, le jeune navigateur observait les différentes personnes qui peuplaient la taverne. Près du bar se trouvaient les criards les plus ivres et les plus bruyants de la pièce, mais ceux-là racontaient souvent des ragots plus qu’improbables. Non, ceux sur qui Ryohei s’attardait le plus, c’était les gens peu nombreux, deux personnes pour la plupart du temps, qui comme lui, se plaçaient dans les coins sombres de la gargote. Ces personnes là, se réunissaient pour parler d’affaires illégales, ou pour conclure des marchés discrètement. L’ouïe fine, le jeune pirate la possédait, et il ne se privait pas de s’en servir. La personne située deux tables plus loin parlait d’un plan, dont Ryohei n’avait pas saisi le but, mais qui était en rapport avec Mr.Tawara, le maire actuel de la ville. Les seuls bouts de phrases que le pirate avait entendu, parlaient semble-t-il d’un rébellion. L’homme à la tignasse blanche avait cru comprendre que la ville avait beaucoup changé depuis l’arrivée du magistrat, et pas en bien. Mais quelle importance après tout, d’ici peu, le navigateur aurait quitté la ville, se débarrassant de ce fait de ses ennuis, le sort de la ville, il n’en avait que faire. Le pirate continua d’observer et d’écouter les différents individus présents.
Un grand homme bien bâtit sortit de la taverne, et à ce moment là entra un type blond avec une étrange coiffure (^^). Ryohei s’arrêta un moment sur l’individu. L’homme en question était en fait celui qu’il avait croisé sur la grande place ! Etait-il un homme du gouvernement qui venait le cherchait ? Non, ça ne pouvait pas être ça, sans parler de l’allure, l’inconnu ne s’était pas manifesté une seule seconde lors de la mise à mort. Rien ne laissait croire à cette supposition, mais il fallait mieux y penser quand même. Le nouvel arrivant se posa au comptoir et commanda un verre. Après un petit instant, l’homme finit sa pinte et s’approcha d’une table de buveurs. Ryohei le regardait le plus discrètement possible. L’inconnu s’exclama alors :


« Alors foutu tonneau sur pattes ? Vous avez vu l’abruti qui a parlé à l’orateur sur la grande place ?! Il aurait bien mérité de se faire descendre. »

Un sourire apparut sur le visage de Ryohei. Quelle manière indiscrète pour une approche ! Soit l’homme était complètement idiot, soit il était très malin. Remarquant avec quelle facilité l’homme l’avait retrouvé, le navigateur opta pour la deuxième hypothèse. Ryohei n’allait pas se faire avoir par cette provocation. Il en avait assez fait pour la journée, une querelle de plus n’aurait pas arrangé les choses. Comme si il lisait dans ses pensées, l’homme eut un petit mouvement de main et échappa un sourire discret. Il devait avoir presque une dizaine d’années de plus que lui. Le navigateur éclata de rire :

« Serveuse ! Resserre un verre à cette bande d’ivrogne, c’est pour moi »

Le pirate se leva et s’assit à la table. En fait, il était mieux pour lui qu’il se trouve avec un groupe que seul. Même discret dans un coin, si les marines le cherchaient, ils feraient attention à chaque personne, surtout celles qui veulent se cacher. Ryohei n’aimait pas trop se lier à une bande de buveurs, mais il voulait en savoir un peu plus sur cet inconnu aux cheveux blonds qui l’avait provoqué ouvertement. Ryohei guettait toujours l’entrée de la taverne s’attendant à voire surgir un homme du gouvernement. L’individu qui l’avait interloqué remarqua son anxiété. Le jeune pirate essaya de détourner son attention.

« Et, a qui ai-je l’honneur ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prosperous Town   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prosperous Town
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Libre]Nobunaga est mort! [Big Town, Rang B, Chasseurs de Prime, Assassinat]
» [Fiche d'île] Logue Town
» Un Voleur Sachant Voler. [Orange Town, Rang D, Solo, Interception de voyous]
» [Annulée] Contre le maître du rock [Logue Town, Rang C, Pour tous, Baston]
» [Quête NS] Punir les soldats ! [Shell Town, Rang C, Pirates & Révolutionnaires, Baston]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Adventure :: Archives :: RP :: Mers Principales-
Sauter vers: