AccueilBienvenueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ohayo !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heiki Jusatsu
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 24
Emplacement : Water Seven
Appellation : Le Démon Enragé
Prime/Doriki : 2 000 000

Fiche Personnage
Grade: Cuisinier
Equipage: Makkatsume
Niveau: 4

MessageSujet: Ohayo !   Dim 23 Nov - 23:16

" Allez depeche toi Heiki bordel ! "

Le jeune homme,assit sur le rebord de la fenetre,laissa un petit soupir s’échapper.Ca commencait a le gonfler tout ca.Il se leva donc du rebord,puis sous les aboiements du vieux il commenca la préparation du plat.Une assiette arriva dans ses mains,puis il regarda la commande.Du Goryu sauté…un plat typique de ce restaurant.Il prit une poele,puis y versa une sorte de jus rouge…ressemblant a de l’huile.C’était en réalité une huile que l’on trouvait sur le Nouveau Monde,ce restaurant était le seul de toute GrandLine a avoir une telle huile.Il était un peu chanceux quoi…après avoir versé l’huile,il attrapa un quartier de viande et avec un couteau,il découpa en quelques secondes une vingtaine de lamelles identiques…coupé avec une précision folle.Un cuisinier avait avec un couteau le dextérité d’un bretteur avec un sabre.Il mit les lamelles dans la poele,puis augmenta légérement la température.Il chercha avec sa main sur l’étagère,et saisit un pot…avec une sorte de mixture de couleur étrange a l’intérieur.Il ouvrit le pot,puis versa un quart de la mixture sur la viande,qui commenca a chauffer encore plus.Il rajouta quelques herbes puis baissa doucement la température.Il prit les lamelles,puis les disposa dans une nouvelle assiette en forme d’étoile.Avec un cuillère,il mis par-dessus une sauce épicé,et appuya sur la sonnette pour montrer qu’il avait terminé son plat.Un serveur vint alors,puis emporta le plat en remerciant le cuisinier.Heiki regarda l’horloge,et eut un petit sourire lorsqu’il vit que c’était l’heure a laquelle il avait terminé le boulot.Il sortit de la cuisine,et arriva dans la rue derrière le restaurant.Tout transpirant encore de la chaleur présent dans les cuisines...une fois arriva dans la rue,il sortit une cigarette et l’alluma…avant de se retrouver avant dans la ville.Il avait a partir de maintenant,une semaine de vacances bien mérité.En meme temps il travaillait non stop depuis plusieurs mois…Heiki se dirigea a son appartement,ou il prit une douche bien mérité.Une fois sortit,il se sécha entièrement puis s’habille très simplement,avant de prendre ses deux pistolets et de les mettres dans son Hotlser dissimulé sous ses vetements.Il sortit alors de l’appartement, prêt a profiter enfin de cette journée qui avait bien commencé.Heiki profitait a présent,son passé n’étant pas des plus joyeux il faisait tout pour oublier,et vivre tranquillement sans se soucier du lendemain.Il essayait aussi de faire sa vie,tout en effacant tout les meurtres qu’il avait commis jusqu'à aujourd’hui.Mais en réalité,ca l’ennuyait…il était un homme d’action,pourquoi perdre son temps a faire le serveur ? non,il avait d’autres projets.Heiki marchait tranquillement dans les rues,mais il s’aretta lorsqu’il vit une agression.N’écoutant que son cœur de preux chevalier,et voyant le visage ô combien sublime de la jeune demoiselle il s’élanca a l’attaque en criant un fabuleux



" Lache la fourbe !! "

S’élanca de toute sa puissance,il resta alors stupéfait de voir la femme s’aretter de pleurer et rire,alors que cinq hommes sortirent des poubelles pour attraper le jeune homme sauveur.Un guet apens ?! ou plutot un attrape couillon.Et qui c’était le couillon ? c’était Heiki pardis ! c’était donc l’heure du combat ! il aurait pus sortir ses pistolets et tirer dans le tas,mais il y avait une jeune femme présente ici ! meme si elle avait aidé a tendre le piège,elle n’était surement qu’une jeune femme menacé de mort…il fallait la sauvé ! le pied de Heiki se leva puis partit se loger dans le nez de son premier assaillant,lui brisant sur le coup.A partir de maintenant on rigolait plus ! il disparut de la vue de ses adversaire,pour réapparaitre derrière le plus costaud,et avec la tranche de sa main,lui porter un coup horizontal sur le cou ;ce qui fit tomber l’homme dans les pommes.Ca y’est deux de moins !! et tout a coup…le trou noir.On l’avait visiblement aussi assomé.Il ne reprit conscience que le lendemain,et il reprit conscience…dans un endroit totalement inconnu pour lui.Il toucha ses poches…plus d’argent…plus de pistolets…oh non.Heiki se leva,il était dans une sorte de pièce noire,et mais grace a la lumière il pus apercevoir le " contour " d’une porte,et la défonca avec le pied.Visiblement,il était sur un bateau…donc il était encore a Water Seven ! la suite a été censuré par le CSA.Tout ce qu’on peut vous dire,c’est que Heiki se retrouva sur le port de Water Seven,avec son argent et ses armes,tandis qu’un bateau de marchand d’esclaves dérivait a présent sur la mer,avec tout les marchand d’esclaves…mort d’une balle dans la tete.Le jeune homme s’étira donc,il avait encore fait une bonne action ! il ne se prétendait pas justicier,juste sauveur de la veuve et l’orphelin.A ses cotés,la jeune femme qui avait aidé a l’entourlouper et qui était en réalité une esclave,le remercia avant de partir dans la ville.Heiki rangea ses deux pistolets,puis déambula dans le port…de l’action,voila la seule chose qui lui plaisait.L’adrénaline qui montait durant les combats…c’était pour ca qu’il vivait.Il devait suivre sa voie,celle de devenir Pirate.Il ne pouvait plus rester la a cuisiner pour des petit vieux…alors qu’il marchait,il fut surpris par une personne,il ressentait quelque chose de différent en elle que les autres…il avait du flair,et avait le don de sentir ces choses la..il s’approcha alors doucement,puis avec un petit sourire commenca la discussion

" Quel beau temps n’est-ce pas ? "


Il cherchait a en savoir plus…


[Petit post mais début sorry ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sleen

avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 37
Appellation : Sleen (Saru Khan)
Prime/Doriki : 8 000 000

Fiche Personnage
Grade:
Equipage:
Niveau: 3

MessageSujet: Re: Ohayo !   Lun 24 Nov - 1:41

"Heps heps! Msieurr, msieurrrrrrrrrrrr"

Cet appel désespéré provenait d'un jeune serveur qui sortait en courrant d'un restaurant. Il semblerait qu'un client serait parti sans payer... je vous laisse deviner l'identité de ce pieux félon! Cependant il se trouve que comme par hasard Sleen se mit subitement à courir dans la position inverse à ce serveur pour finalement se mêler à la foule. Il n'avait vraiment pas besoin que l'on remarque sa présence dans cette ville. Quelques minutes plus tard, notre héros était assis sur une surface lisse , qui ressemblait plus ou moins à un toit si l'on oblitérait les trous qu'il y avait ici ou là. Ainsi assis il contemplait simplement la ville qui s'étendait à ces pieds. La conception de Water Seven était tout un art, rien n'était laissé au hasard. Les maisons étaient construite de façon à ce que les projections d'eau qui sortaient parfois des canaux ne nuisent absolument pas au quotidien. Et ces canaux, ils s'entremêlaient, se rejoignant pour en former de plus gros, c'était une véritable toile d'araignée qu'il contemplait en ce moment. Etonnant tout de même comment on contemple de si belle choses d'un si vulgaire point d'observation. Le toit qui le soutenait était au bord de la destruction, tout comme la maison qui supportait ce dernier. Prenant d'un coup conscience de son environnement il se leva avec dégout et s'éloigna du dit endroit. Sautant gracieusement, mais discrètement de toit en toit il arriva rapidement à l'allée principal, et son cœur se mit soudain à battre. Sous ses yeux évoluaient une créature des plus magnifiques. Il était presque hypnotisé par le balancement des hanches, et son physique en témoignait si bien qu'on aurait juré voir un filet de bave sortir de sa bouche. Rassurez vous il n'en était rien, et le pirate ne tarda pas à sortir de son mutisme pour voler à la rencontre de cette femme. Hélas il avait oublié un détail d'importance, car son approche fut accueilli par un revolver au milieu du front, qui par tous les symboles qui y étaient gravés montraient clairement que cette femme était de la marine.

*C'est bien ma veine!*

Prenant son courage à deux mains, il utilisa une ruse des plus rafinées, qui consistait simplement à crier à l'aide haut et fort. Ce plan ne manqua pas de fonctionner, car la femme qui ne s'attendait évidemment pas à ça fut toute génée de voir tout ce monde porter les yeux sur elle, et Saru profita de la situation pour dégager le revolver, et embrasser à pleine bouche son ancienne ennemie. Cette dernière fut d'abord choqué, et c'est ainsi qu'ils restèrent 20 secondes dans ce curieux baiser, après quoi la marine tenta de lui asséner un furieux coup de crosse, mais son coup s'envola dans l'air, l'éventuel victime étant déjà loin. Enfin, pourvu qu'elle ne donne pas l'alerte trop vite, il serait désobligeant de partir de cette ville sans marquer son nom dans le coeur d'une belle. Il avait une réputation à tenir tout de même! Continuant donc sa marche cavalière il se promenait dans Water Seven, se mélant le plus possible à la foule afin de ne pas attirer l'attention. C'était fou cette manière dont les gens marchaient, sans se regarder, se bousculant sans même s'excuser. Il était fier d'avoir choisi la piraterie, car maintenant il n'avait pas à mimer des bonnes manières. Les passants qui osaient le toucher sentaient soudain une vive douleur au niveau des cotes, comme si un malade leur avait donner un furieux coup de poing! Allez savoir...Alors qu'il évoluait comme je le disais, sereinement dans une allée de cette étrange contrée, un homme qu'il ne connaissait ni d'Eve ni d'Adan l'interpela, et pour lui dire quoi?! Beau temps n'est-ce pas?

*Il y a des gens je vous jure...*
"Eh... surement, mais avant tout pourrais-je connaître votre nom?"

Ces mots sortirent de lui d'une façon calme et froide, car bien qu'ils paraissent fou fou la plus part du temps, il n'en restait pas moins un pirate, et nombreux sont ceux qui s'offrirait volontiers 8 000 000de berries. Après tout cet homme pouvait très bien être tomber sur son avis de recherche, ou encore être pirate lui même, et tenter quelques actions périlleuses. En tout cas il est clair qu'il n'était pas un simple passant, après tout qui dans cette ville vous arrêterait pour vous dire ça! Mais ce n'était pas vraiment ça... quelque chose en lui montrait qu'il était habitué au combat, n'allez pas croire que pour Saru, l'odeur des cuisines est synonyme de combat! Mais un homme qui a tuer en garde des traces, certains en sortes affaiblis, d'autres grandis, et son interlocuteur était comme lui, de la seconde catégorie. C'est pourquoi Saru glissa doucement ses mains dans ses poches arrières, un geste qui aux yeux de la plus part parait banales, mais il suffit de l'avoir vu se battre une seule fois pour comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jab

avatar

Masculin
Nombre de messages : 28
Age : 24

Fiche Personnage
Grade: Charpentier
Equipage: Vongola Family
Niveau: 3

MessageSujet: Re: Ohayo !   Lun 24 Nov - 3:43

Qu’était plus distrayant que de rester assis sur un banc et voir les gens passer ? Laisser son esprit s’évader dans toutes les vagues de personnes qui se formaient face à Jab. Le Tumulte des pas, des diverses voix ne l’affectaient pas vraiment, il restait insensible. Bras croisés, Yeux Fermés, Poings serrés, il semblait dormir. A première vue, on le définirait clochard, mais être charpentier n’était pas très loin non plus. lIl travaillait le bois à ses heures perdues, même s’il avait quelque peu de connaissances, sa passion était le combat. Ce mot revenait toujours et encore mais lorsqu’on on ne pouvait que discerner cette passion, on s’obligeait à en être aveugle aux autres. La peur de perdre ce qui depuis longtemps le fit avancer l’effrayait mais une peluche que vous gardâmes depuis votre plus jeune âge, la jetteriez-vous ? C’était inné chez Jab mais il lui fallait un autre passe-temps pour éviter de tomber dans l’excès, Trop de combat tuait cet art. Rêvassant depuis plus de 30 minutes, sa pause s’achevait… On l’attendait énergiquement à l’atelier. C’était lui qui s’occupait de donner les ordres et de trier les bois mais mine de rien, c’était une tâche compliquée ! On ne pouvait pas choisir n’importe quel bois, c’était comme mélanger Passion et Amour. Puis un cri perçant d’Homme se propagea dans toute l’allée effrayant tous les passants aux alentours se questionnant sur son origine. Une bête mythique tel que l’ogre s’était-il échapper de son livre ? Non, juste l’assistant de Jab qui attendait avec agitation son maître. Fatigué et las, Jab méritait bien sa petite pause… Chaque grand artiste avait son moment de répit. En sortant comme une furie de la porte d’à côté, l’assistant le prit par le bras tout en gesticulant, en braillant et l’emmena vers l’atelier. La même rengaine chaque jour à la même heure, au même instant. Heureusement qu’il avait besoin de berrys car il lui aurait déjà brisé la tête à ce guignol, Pourquoi devait-on se presser alors qu’on avait plus de 100 Ans à vivre ! C’était vraiment bête de se précipiter alors que l’étoile éclairant nos esprits comme nos cœurs s’éveille chaque jour à la même heure ; elle ne manquerait pas de faillir à son devoir. Tailler le bois, le couper, le trancher, lui donner de la forme… encore et encore. Et soudainement, un grésillement pénétrant résonna dans tout l’atelier. Jab se demandait encore quel était le c*n qui avait encore cassé quelque chose et c’est alors qu’il se dirigea vers la cave et vit quelque chose d’assez laid. C’était immonde, ses yeux brûlaient tellement l’immondice placée devant lui était ignoble. En vrai c’était encore plus moche, mais sculpté, la sensation restait quand même. Pourquoi dessiner un oiseau alors qu’on pouvait dessiner des Serpents ? Elles étaient intelligentes, astucieuses, patientes : N’était-ce pas là roi des animaux ? Pourquoi un lion alors qu’on pourrait très bien se passer d’eux et y prendre à la place ces reptiles si gracieux ! « Tsss ». Journée comme tous les autres mais Jab éprouvait un plaisir intense à enlever son tablier, c’était comme une étiquette qu’on vous attachait dessus. Le métier de Charpentier était parfois mal vu, malheureusement… Il y avait toujours autant de monde qui déambulait. Certains marchaient pour aller en quelque part et d’autres tout juste aimaient marcher dans le vide ; sans vraiment savoir si la destination qu’il rejoindrait était la bonne.

*Mmh…*

Jab marchait bien sans destination fixe mais était-ce vraiment le cas ? Si on rencontrait quelque chose en chemin, implicitement… Une destination nous était bien prescrite. Etait-ce le jeu de la fortune ou bien la destinée ? : C’était encore vague. Jab s’arrêta net, il voulait continuer mais sur son chemin se trouvait son passé sous forme Humaine. Les deux regards se ressemblaient, tous deux s’étaient déjà croisés auparavant. Il lui semblait voir une apparition… mais elle se révélait être si concrète. Les passagers passaient, même bousculaient l’Homme serpent. Celui-ci posa ses mains sur ses dagues…Son regard se fixa sur cet individu qui ne lui avait pas laissé indifférent et Jab savait que tôt ou tard, son futur interlocuteur allait réagir.

« … »

Jab ne tarderait pas lui aussi à réagir mais pour l’instant, son regard ne pouvait s’échapper… Il restait coincé. Paraître ahurri, lui ? Non, Jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepiece-adventure.forumsactifs.com/fiches-techniques-des
Heiki Jusatsu
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 24
Emplacement : Water Seven
Appellation : Le Démon Enragé
Prime/Doriki : 2 000 000

Fiche Personnage
Grade: Cuisinier
Equipage: Makkatsume
Niveau: 4

MessageSujet: Re: Ohayo !   Sam 29 Nov - 17:21

Hola hola,mais que de choses se passait a Water Seven.Cette mégapole,grouillait de milliers de personnes...tous avec un but,un avenir...ils y avait des personnes banales,simple sans avenir.Des personnes dont personnes ne connaitront jamais le nom,des personnes que tout le monde oubliera.Des personnes insignifiantes...mais Heiki ne voulait pour rien au monde ressemblé a ça.Il voulait vivre une vie palpitante,et etre connu de tous.Et cela devait commencer a partir de maintenant,c’était maintenant que tout devait commencer.Et tout était sur le point de commencer.Ici a Water Seven,la mégapole aquatique,trois hommes n’ayant pas grand-chose a voir allait avoir un destin très liés.Heiki regardait son interlocuteur,celui-ci dégageait quelque chose de différent…après avoir tué d’innombrable personnes,on arrivait a reconnaître ceux qui avait un minimum de potentiel.L’ex Tueur eut donc un léger sourire,il fallait rester sur ses gardes…aborder une personnes qui avait du sang sur les mains ainsi était dangereux,et il fallait sois être inconscient,soit fou.Dans ce cas la,Heiki était totalement inconscient du danger.Il jaugea l’homme du regard,essayant de déceler son point faible en cas de combat…il fut alors surpris,de voir les mains de l’homme en face de lui se mettre dans son dos.Heiki feinta de ne pas avoir vu,puis sourit tout en commencant a se gratter le ventre,pour finalement remonter jusqu'à son pistolet,et a serrer la crosse tout en continuant a sourire.Il ne savait pas ce qu’il avait dans les mains,mais il valait mieux être prudent ou c’était la mort qui pendait au nez.Il dis alors sur un ton amusé pour essayer de détendre l’atmosphère,et pour essayer de calmer le jeu

" Heiki Jusatsu,enchanté…et toi ? "

Oui il venait de tutoyer une personne qu’il connaissait a peine,et alors ? Ses intentions n’était pas vraiment mauvaises envers l’homme,mais il n’hésiterais pas a l’abattre si il y était obligé.L’homme avait posé sa question sur un ton très froid,mais en même temps calme.Visiblement il n’était pas très sociable,mais bon…l’homme en face de lui semblait être différent des autres,comme si il avait quelque chose en plus…Heiki eut alors un petit sourire,et tourna la tête pour voir un autre homme…rien n’aurait aretté son attention,si il n’avait pas remarquer cette homme,au milieu de toute la foule qui les regardait étrangement.Les gens passait a coté de lui sans un mot,en le bousculant…Et lui restait la,a fixer les deux hommes.Il avait maintenant en cas de problème deux pseudo ennemi…ça s’annoncait plutot mal.Très discrètement,Heiki placa son pistolet dans sa manche pour pouvoir le sortir a tout moment,puis se remit a sourire a l’homme qui était en face de lui…tout ça pouvait être un guet-apens,il fallait rester sur ses gardes...Heiki un peu amusé au final par cette situation lança un petit

" Tu est différent…je le sens. "


[Court sorry ^_^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sleen

avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 37
Appellation : Sleen (Saru Khan)
Prime/Doriki : 8 000 000

Fiche Personnage
Grade:
Equipage:
Niveau: 3

MessageSujet: Re: Ohayo !   Dim 30 Nov - 20:40

Ainsi il s'appelait Heiki... mais qu'est-ce qu'il voulait encore! Saru n'avait pas de temps à perdre avec un homme, alors que tant de belles créatures se promenait dans water seven. Cette pensée serait normalement celle de notre héros, s'il son interlocuteur n'avait pas cette curieuse aura, propre généralement aux pirates. De plus, le comportement de cet individus était vraiment étrange, après tout rares sont ceux qui se gratte le ventre devant vous en souriant... un pervers peut-être? Dans ce cas Sleen n'avait plus qu'a lui flanquer sont pieds en pleine figure, et autre part! Cependant il lui demandait son nom... fallait-il répondre? Que lui apporterait l'aide d'un si curieux individu? Sleen aurait surement continuer longtemps sa délibération, car un froid s'installa subitement dans la rue. Etait-ce l'infime frottement des dagues aux contacts des mains de Jab, ou bien son étrange et subite fixation pour Saru? En tout cas, son regard toucha le pirate aussi bien qu'une main ou un pied, et oublia l'instant de quelques secondes l'homme qui l'avait si curieusement abordé, il détourna la tête et fixa le nouvel arrivant. A ce moment, il n'eut pas, contrairement à l'autre cette subite vague de souvenir, mais un air de déjà vue. Il en était certains, cet homme ne lui était pas inconnu. Cette peau blanche comme la neige, ce nez fin et effacée, ces cheveux d'argents, mais surtout ces yeux, si semblables à ceux de serpents... Des impulsions électriques voyageaient sans cesse de ces yeux à son cerveau, puis se répandaient dans tout l'organe, reliant telle sensation à tel souvenir. Une véritable tempête cérébrale naissait dans le crane de Sleen, et en même temps, le nouvel arrivant lui paraissait de plus en plus familier, mais aussi de plus en plus dangereux. Sa mémoire remontait loin, de plus en plus loin, jusqu'à une époque qu'il pensait avoir scellé, sa vie de Saltimbanque. Pourquoi cet être lui rappelait-il cette troupe antique? Ses yeux gris, serpentins, froid et prédateurs... se pourrait-il que...

Sleen ne bougea pas, mais son regard s'affola, regardant l'individu sous toutes les coutures, et ses yeux tombèrent enfin sur ses mains bandées. A ce moment un souvenir s'imposa en lui, comme le fruit d'une lumière divine. C'était celui d'un enfant aux yeux et cheveux gris, ce dernier avait la main en sang, et un croc encore planté dans celle-ci. C'était un croc de mamba, ce serpent classé parmi les plus dangereux et qui n'avait même pas pus triompher d'un gamin... Pendant une semaine, le feu venimeux du reptile s'était répandu dans cet enfant, mais alors que tout le monde pensait que le venin avait disparu, il n'en était rien. Car le poison s'était réfugié dans son cœur, noircissant peu à peu l'essence même de son âme, le rendant tranchant et acéré comme les crocs d'un Mamba. Cet enfant n'était personne d'autre que...


"Jab... PUTAIN MAIS QU'EST-CE QUE TU FOUS LA?"

Ce cri était sorti tout seul, car sans même le vouloir, Sleen venait de renouer avec un des coins les plus sombres de son histoire. Que faisait ici et maintenant celui qui partageait son sang? Alors même qu'il s'apprêtait à courir vers ce dernier, un bruit lui fit soudain prendre conscience qu'il venait d'interrompre une conversation. Lui, serait différent? Mais qui était ce mec à la fin? Et quelle était cette foutu situation! En une journée, il venait d'avoir plus d'émotion qu'il n'en aurait eu pendant un an! D'abord il y a cette homme étrange, puis... Jab! Serait-ce le vent de la destiné qui viendrait encore une fois lui faire prendre le large? Une sensation ancienne s'empara du cœur du cœur de Saru, et bien qu'il se garda bien de la montrer, elle était claire et sans équivoque. Il ne l'avait ressenti que deux fois dans sa vie, lors de son exil, et à la vue de sa prime, et ces deux étapes avaient été pour lui un bouleversement dans sa vie. Serait-ce ici et maintenant un troisième appel de la destiné? En tout cas cela l'aida grandement à reprendre son calme, car Dieu sait combien il en avait besoin en ce moment. Bien qu'entre Jab et lui, un lien existait depuis leur naissance, le temps avait fait naître dans le cœur du premier une curieuse animosité pour le second, mais il faut dire que Sleen y était pour quelque chose... beaucoup même. Soupirant un bon coup, Saru regarda tour à tour ses interlocuteurs puis afficha un grand Sourire.

"Bon messieurs, je m'appelle Saru Khan, mais appelé moi Sleen s'il vous plaît! Je pense que nous sommes partis sur de curieuse bases, alors permettez-que nous recommencions cette entrée. Donc vous vous êtes Heiki, et certes il fait beau aujourd'hui... et toi... après tout ce temps j'espère que tu ne m'en veux pas... Jab..."

Bien qu'au départ sa voie s'était volontairement faite chaleureuse et accueillante, elle ne put s'empécher de s'abaisser légèrement vers la fin. après tout ce n'était pas tous les jours qu'on retrouvait un vestige du passé. Cette rencontre était pour Sleen se qu'était pour un archéologue la découverte d'un ancien et pertinent témoignage du passée. Il venait de retrouver un Saltimbanque, il venait de retrouver un Khan, il venait de retrouver un être qui l'aime et le hait, un homme aux allures de serpent, ou plutôt un homme au cœur de serpent, mais que le pirate ne pouvait rejeter. Après tout , n'était-ce pas son frère qui se tenait en face de lui?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jab

avatar

Masculin
Nombre de messages : 28
Age : 24

Fiche Personnage
Grade: Charpentier
Equipage: Vongola Family
Niveau: 3

MessageSujet: Re: Ohayo !   Sam 6 Déc - 20:59

La notion de revenir du Passé paressait à un moment de la vie de Jab si fictive, mais en ce jour avait prit une incroyable part de concrétisation. Comment le sang pouvait voyager à travers le temps ? Aurait-il des caractéristiques que même les âmes revendiquent ? Dans nos vies nous avons toujours eu un regrettable souvenir à effacer et si la fortune s’ouvrait à nous, elle serait rapidement volée dans un combat acharné. L’Homme, perverti et incrédule, n’était certes sans défaut apparent, mais Jab voulait-il aussi attraper cette chance ? Son passé avait été enterré comme les infortunés fossiles du Jurassique. Sa lugubre vie d’avant l’envahit à tel point que son jugement fut obscurci : Toutes ces valeurs inculquées devinrent veines, oubliées, jadis importantes pour lui, ses parents et son supposé frère. Jab et son frère ne s’étaient vu que peu... était-ce parce que celui-là le rechassait ? Puis, on évoquait les saltimbanques, un aspect marqué dans leurs vies comme les écrits des Hommes de Cro-Magnon sur les murs de leur tombe. Mains sur ses dagues, Jab était captivé et s’apprêtait sûrement à faire une erreur. Les Gens passaient et s’attardaient sur le jeune homme qui prit l’apparence d’une statue, si vraie qu’on pouvait réellement se tromper. C’est alors qu’il se réveilla d’un sommeil lointain du passé, d’une transe qui lui paraissait longue : Son esprit voyagea afin de raviver cette lueur éteinte de son caractère. Plus de 5 années s’étaient écoulés, Jab lui depuis n’avait plus jamais eu de contact avec un membre de sa famille et le fait de sentir le lien du sang aussi près avait tendance à le déconcerter. Sa respiration s’accélérait comme celui d’un rhinocéros élancé près à empaler au biais de sa corne mortuaire. Sans se rendre compte, il s’approchait doucement, toujours son regard fixé sur Sleen. Au lieu de se sentir noyé dans la peur, ses pensées revenaient peu à peu comme celui d’un puzzle prêt à retrouver ses organes constituants. Il se remémora tous ses souvenirs partagés avec son frère qui n’étaient pas forcément les meilleurs, et dans cette approche il osa se dévoiler :

-C’est comme ça que tu dis bonjour à ton bon vieux frère ? Alors Moussaillon, Toujours aussi fan des pigeons ? Dit-il d’un ton enjoué puis il marqua une pause et répliqua aussi vite que la fureur d’une mère Tyranausore cherchant son œuf manquant.

-T’as pas changé depuis tout à l’heure, tu sembles aussi attaché aux femmes ! Les rumeurs courent qu’un homme assez Bizarre traumatisent les vieilles du coin… ca serai pas toi non ? Répliqua-t-il d'un ton enjoué.

Jab peut-être voulait-il paraître drôle ou encore mesquin mais était-ce vraiment le moment opportun ? Mais il oublia peut-être un Homme dans l’affaire, Heiki. Pour l’instant, cela lui importait peu, tout ce qu’il voulait c’était échanger et savoir sur le suivi de la conversation. Si un combat s’annonçait, ca ne serai sûrement pas un combat d’armes mais de la redevance, ou encore de la vengeance. Jab lui en voulait pour ce qu’il avait fait : des Cicatrices de l’âme. Si nous suivions un plan parallèle, son passé était comme les Vivants de l’époque préhistoriques fossilisés dans la terre à cause de météorites destructrices, brûlantes, ardentes, ravageuses… Les fossiles pouvaient être retrouvés dans l’époque où nous vivons, ceux-ci feraient surface dans notre monde après un long voyage dans le temps. Mais, la vraie question était : Est-ce qu’ils étaient aussi brûlants, -plongés dans les abysses de l’amertume- ou bien s’étaient-ils refroidis et avaient pardonnés leur prédateur du Cosmos ?


[Vraiment désolé pour le retard... Et pour la petite taille du post ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepiece-adventure.forumsactifs.com/fiches-techniques-des
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ohayo !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ohayo !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ohayo! Alyss arrive :)
» Ohayo ! Minna ! Miruru est la ^w^ [validée ]
» Ohayo, c'est muaaaa...! °^° ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Adventure :: Archives :: RP :: Route de Tous les Périls-
Sauter vers: