AccueilBienvenueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre dans le Noir!

Aller en bas 
AuteurMessage
Crocodile
Mr 0 / Ex-Shichibukai
avatar

Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 27
Emplacement : Bonne Question
Prime/Doriki : 162.000.000 Berrys

Fiche Personnage
Grade: Ex-Shichibukai
Equipage: Baroque Works
Niveau: 7

MessageSujet: Rencontre dans le Noir!   Lun 24 Nov - 22:54

Quand Crocodile ouvrit les yeux, il se demanda s’il les avait bien ouverts, car il faisait aussi noir que quand il les avait fermés. Autour de lui, il n’y avait personne, il était seul dans l’obscurité la plus totale. Aucun de ses sens ne lui répondait, il n’entendait rien, ne voyait rien, et ne pouvait sentir que la dureté de la pierre sous lui. Etendu là, réfléchissant et reprenant son emprise sur lui-même, il remarqua aussitôt que son crochet manquait. Où pouvait bien t-il être ? Il ne l’enlevait que très rarement et même s’il le faisait, il ne s’en éloignait jamais de peur d’être attaqué. Et c’est justement ce sentiment d’inquiétude qui se saisit de lui, accentué par la présence des ténèbres environnantes. Se redressant à l’aide de son seul bras valide, il se leva lentement et se mit à tâtonner dans le noir jusqu’à toucher de sa main droite une surface verticale, cela semblait être la paroi. Toujours gardant contact avec elle, il se mit à la recherche de son crochet. Le sol était uni et droit, descendant toujours en une pente raide sans aucun détour, il continuait son chemin. Il marcha un moment dans cette nuit faite de ténèbres qui amenait la cécité non seulement aux yeux, mais aussi à l’esprit. Et bientôt, la tête commença à lui tourner, il ne savait pas où se trouvait son crochet, et ne savait pas non plus où lui se trouvait, ni quelle direction prendre pour sortir d’ici. Il n’alla pas beaucoup plus loin et s’assit sur le sol froid pour s’abandonner à un moment de réflexion. Il ne pouvait imaginer que faire, il ne pouvait non plus imaginer ce qui s’était passé, ni comment il était venu jusqu’ici. Il ne comprenait pas même pourquoi il avait si mal à la tête. Et le temps s’écoulait suivant sans cesse sa course quotidienne, cela faisait longtemps maintenant qu’il était assis là. Un grondement sonore retentit et vint rompre le lourd silence, ce pouvait être une bête féroce ou autre chose, quel mystère pouvait bien se cacher dans l’ombre de ce maudit endroit ? C’était en effet autre chose, le ventre de Crocodile venait de crier famine. Il ressentit soudain une faim extrême, il était grand temps de prendre quelques repas, mais au plus grand désespoir du Capitaine Corsaire cela ne semblait pas arriver dans l’immédiat.

Au bout d’un certain temps, il chercha un cigare dans la poche intérieure de son manteau. Il lui en restait un dernier, c’était la première bonne chose qui lui arrivait depuis son réveil. Il vint le joindre à ses lèvres après quoi il chercha son briquet, sa main tâtonnant dans ses nombreuses poches ne le trouva point, et cela le découragea totalement. Mais il n’était pas le genre d’homme à se lamenter et pleurer sur ses malheurs. Il était au-dessus de lot, un puissant parmi les hommes, un Seigneur en exil. Soudain la résolution se durcit en lui et il fut envahi par un désir furieux de s’échapper. Il se releva donc et reprit son chemin avançant toujours de l’avant.

Cela faisait assurément longtemps qu’il ne s’était pas trouvé dans une situation aussi critique. Ce tunnel, oui il faut dire que Crocodile est loin d’être un sot et il avait compris assez rapidement qu’il se trouvait dans un tunnel, semblait ne pas avoir de fin. Tout ce qu’il savait, c’est qu’il gardait la même direction et qu’aucune autre orientation ne s’offrait à lui. Il poursuivait son chemin et à part les grognements de son estomac, aucun autre son ne se faisait entendre. Il essaya de compter le temps qu’il avait passé dans cet endroit, sans aucun résultat. Il continua ainsi jusqu’à ce que la fatigue et la colère viennent se mêler dans sa tête en un sentiment d’impuissance infinie. Crocodile eut l’impression que sa raison l’abandonner et que son esprit s’obscurcissait. Son désir de sortir devint si fort que l’idée d’utiliser son pouvoir pour s’évader devint sa seule et unique solution. Il se passa la main sur le front et en profita pour lisser sa belle chevelure ombreuse, il luttait contre ce désir saisissant d’évasion. Enfin, par un grand effort mental, il renonça et se détourna lui. Il ne voulait certes pas que ce lieu devienne sa dernière demeure. Et soudain sans aucun signe préalable, un gouffre gigantesque s’ouvrit à ses pieds et il tomba….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jabura
Assassin n°3 du CP9
Assassin n°3 du CP9


Masculin
Nombre de messages : 58
Age : 24
Emplacement : Enies Lobby
Appellation : *Privé* !
Prime/Doriki : Aucune ...

Fiche Personnage
Grade: Assassion n°3 du CP9
Equipage: Gouvernement Mondial
Niveau: 8

MessageSujet: Re: Rencontre dans le Noir!   Ven 5 Déc - 21:11

    Jabura, l’homme loup, se rappelais avoir été tranquillement s’endormir dans son lit douillet, avec son doudou, il lui manquait déjà. Depuis qu’il s’était réveillé il était seul, dans le noir, dans un noir tel qu’il ne pouvait ni voir ses pieds, ni même ses mains. Qu’allait-il faire tout seul dans le noir, mais qui sait peut-être n’était-il pas seul, cela faisait un bon moment qu’il était resté assis dans ce qu’il pensait être une chaise disposée au milieu d’une grande pièce. Malheureusement pour lui, il ne pouvait s’en assurer. Enfin, il décida de se lever, il était en effet assis sur une chaise, et à peine avait-il perdu le contact avec celle-ci, qu’il ne pouvait plus savoir ou elle était. Il était complètement désorienté, il n’avait plus aucun repère ou était cette satané chaise, devant ? Derrière ? À gauche ? À droite ? Et puis pourquoi avait-il été assez bête pour se lever du seul endroit qu’il avait la certitude d’être sur. Peut-être qu’il y avait des piège tout autour de lui, des attrape à loup ? Mais il était bien trop rusé pour tomber dedans, bien trop fort aussi. A partir de maintenant, il ne bougeait plus d’un pouce pas même pour s’asseoir.

    Il n’avait pas prit en compte le fait qu’il n’était pas de nature extrêmement patiente. Seulement quelques minutes s’était passé qu’il ne pouvait plus s’empêcher de bouger. Bon deuxième chose à ne pas faire, émettre un son, OK il fallait explorer cette *saperlipopette* de pièce, mais sans bruit ! Il n’était pas que impatient, il était aussi maladroit à ses temps perdu, et bien qu’il ne veuille laisser échapper aucun bruit de sa bouche, il ne put se retenir, le cri sorti. Un cri de douleur atrocement puissant sorti de ses cordes vocales de loup.

    - *Saperlipopette* d’obstacle de *saperlipopette* !

    Il le pris entre ses puissantes mains devenues celles d’un loup immense sous l’effet de la douleur. Et voila, il avait enfin retrouvé la chaise, c’est l’obstacle sur lequel il s’était violement cogné un orteil en essayant d’avancer droit devant lui. Il n’hésita pas trois secondes, ni deux et il cassa la chaise en quatre morceaux qui volèrent à travers la pièce en se cognant contre les murs qui n’était pas si loin que ce qu’il pensait apparemment… Il resta quelques temps assis au sol, à frotter son orteil avant de se relever pour continuer son exploration. Même si bien entendu, il n’aurait pas du. Les morceaux de la chaise en BOIS s’étaient éparpillés dans tout la pièce qui était enfaite minuscule. Et le bois, ca blesse, mais Jabura n’y pensa qu’après s’en être rendu compte. Par s’en rendre compte je veux bien évidement dire après s’être ramassé des dizaines d’échardes dans les pieds et sur les genoux (Comment ca peut arriver jusqu’aux genoux ? T.T). Comment a-t-il put en avoir sur ces genoux ? Simplement que dans sa bêtise totale, après chaque échardes son reflex était de se mettre à genoux, et pas de déposer ses genoux au sol non, il se laissait tomber à chaque fois, je vous laisse donc imaginer la suite.

    Après quelques dizaines d’échardes très douloureuses, Jabura s’était enfin mis l’idée en tête que recommencer à marcher maintenant que ses chaussures avaient été détruites par sa transformation était très bête, il valait donc mieux attendre, dormir, c’était la meilleure solution. Il se coucha donc au sol en ayant bien entendu au préalable nettoyé tout les « obstacles à son sommeil » qui s’y trouvait et commença à s’endormir. Mais son sommeil ne fut pas long, il fut troublé par le son d’une lourde masse qui traverse l’air à une folle vitesse, cela semblait provenir du haut. Il eut à peine le temps de lever la tête qu’il se ramassa en pleine tête quelque chose qui semblait être quelqu’un… Il ne pouvait pas savoir de qui il s’agissait, mais en tout cas il ferait mieux de s’excuser le bougre vu ce que Jabura s’exclama de dire une fois que son gros derrière fut bougé de sa bouche.

    - *Saperlipopette* de truc qui tombe comme une *Saperlipopette* de taureau qui aurait d’abord *Saperlipopetter* un éléphant. Et puis c’est quoi ce *Saperlipopette* de *saperlipoepette* de *saperlipopette* de machin ? Un * Saperlipopette* de truc vivant ?

[PS : J'ai créer une censure pour ce poste vraiment trop vulgaire xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crocodile
Mr 0 / Ex-Shichibukai
avatar

Masculin
Nombre de messages : 68
Age : 27
Emplacement : Bonne Question
Prime/Doriki : 162.000.000 Berrys

Fiche Personnage
Grade: Ex-Shichibukai
Equipage: Baroque Works
Niveau: 7

MessageSujet: Re: Rencontre dans le Noir!   Dim 21 Déc - 17:10

La tête la première, Crocodile continuait sa chute vertigineuse. Il ne savait pas si c’était un simple trou sur son chemin, un profond gouffre ou un puits sans fond. Il imagina une marre, une noyade inéluctable et sa propre fin. Mais la vie ne semblait pas vouloir le quitter, pas aujourd’hui en tout cas, car il y avait bien un fond. Un fond se dit-il dans un souffle de soulagement. D’ailleurs il ne tarda pas à se rapprocher à une vitesse affolante. Il se demanda alors si la noyade n’aurait pas mieux valu quand soudain il aperçut deux petites lueurs, deux yeux qui clignaient dans l’obscurité. Et un instant, qui lui parut une éternité, plus tard, le choc. Par miracle, il ne se brisa pas le cou en tombant lourdement sur cette chose. Avant que Crocodile n’eût pu se relever, une voix s’éleva dans les ténèbres.


*Saperlipopette* de truc qui tombe comme une *Saperlipopette* de taureau qui aurait d’abord *Saperlipopetter* un éléphant. Et puis c’est quoi ce *Saperlipopette* de *saperlipoepette* de *saperlipopette* de machin ? Un * Saperlipopette* de truc vivant ?

Ainsi pris au dépourvu après une telle chute, il se releva avec une facilité déconcertante. Il bondit comme un éclair et franchit en deux enjambées l’espace qui le séparait de l’individu. Il était prisonnier dans un endroit inconnu et si cette personne en voulait à sa peau, il allait devoir combattre.

Giant Sable!

Une main géante jaillit de dessous son manteau tout poussiéreux et vint plaquer l’inconnu contre la paroi du fond. Les choses auraient mal tourné si une tierce personne n’était pas rentrée en action à ce moment-là.


[ Hrp : Désolé pour le retard tout d'abord puis pour sa taille ridicule Sad ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre dans le Noir!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre dans le Noir!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Torse-nu dans le noir... [PV Haley]
» [Octobre 97] Des avantages d'être dans le noir [Abigail]
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Je quitte le Clan, je quitte la forêt. (libre)
» Nirn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Adventure :: Archives :: RP :: RP Libre-
Sauter vers: