AccueilBienvenueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A la poursuite du poulet-garou

Aller en bas 
AuteurMessage
Franken Stein
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 454
Age : 30
Appellation : Freaky Doctor

Fiche Personnage
Grade: Doctor
Equipage:
Niveau: 3

MessageSujet: A la poursuite du poulet-garou   Mer 28 Oct - 22:54

North Blue, 5 juillet 1524, journal de Franken Stein


Cela fait maintenant trois semaines que nous avons pris la mer en tant qu’équipage pirate. Au début nous avons voyagé dans une simple barque à rame et Spirit c’est rapidement proposé de pagayer, juste après que je lui ai proposé un petit examen médical je me demande bien pourquoi. Au début on a juste navigué en allant sur les îles visibles au loin, ça serait idiot de se perdre dès la première semaine. Dans tous les cas nous avons atterrit sur l’île d’Uoichiba avec son célèbre marché au poisson qui recouvre 80% du territoire. Nous sommes restés près d’une semaine là-bas, notre plus grosse période en stationnement. Faut dire qu’on avait coulé notre barque en voulant pêcher directement en mer. Bref, il a fallu attendre de pouvoir rembourser les dégâts de Spirit dans une taverne où ce dernier avait dragué la fille du tavernier et en était bien sûr venus aux mains avec tous les clients. Heureusement, Arashi nous a sauvé la mise en gagnant un bateau aux cartes. Elle a gagné avec une paire de poisson volants une paire de dent-de-scie et pour info Spirit a perdu toutes ses pièces d’argent dans la même partie, pièce retombé dans les poches d’Arashi. Donc nous avions un bateau! Et de l’argent! À part Spirit. On a fait le plein de victuailles et nous sommes enfin partit à l’aveuglette.
Nous revoici donc à ce beau matin et cette première « vrais » île de notre périple de pirate. Nous avons accosté dans la baie d’une île tropicale et devant nous s’étend la seule étendue de plage, tout le reste n’est que rochers et falaise plongeant dans la mer. De notre navire je ne vois qu’une étendue de forêt ininterrompus, elle grimpe même sur des versants très escarpé de la petite montagne à la pointe nord. De fait je pense que c’est une île volcanique et la chaleur dégagée par le volcan enfouies a dû favoriser la progression de la flore. Mais c’est la faune qui m’attire le plus. Du peu que j’en ai vu à l’orée de la nuit dernière lors de notre arrivé, j’ai tout de suite ressentis une envie de l’étudier. Déjà au loin les oiseaux en provenance de l’île furent fabuleux pour le scientifique que je suis, des mouettes avec des fourrures de lapin. Hier soir, j’ai aperçu des serpent de près de deux mètres se déloger des sables pour aller se nourrir dans la forêt. Sauf que ces serpents portaient des cornes de vingt centimètres sur le crâne!
Tout cela m’a donné une envie irrépressible de les disséquer mais il fallait attendre le départ de l’équipage ce matin. D’ailleurs je les entends m’appeler pour descendre en chaloupe. Je me demande si Spirit va remarquer que j’ai inversé ses pieds gauche et droit…Bah oui, fallait que je me défoule de toutes ces découvertes, d’ailleurs rien que le fait de me le remémorer, je sens mon sang bouillir à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spirit
Pirate
avatar

Masculin
Nombre de messages : 155
Age : 24

Fiche Personnage
Grade: Capitaine de rang B
Equipage: Kasen No Isshougai Kaizoku
Niveau: 4

MessageSujet: Re: A la poursuite du poulet-garou   Ven 30 Oct - 20:53

« Quoi ? Qu’est ce que t’as dit ? »
« J’ai dis : va te faire voir chez les Orahariens ! »


Cette dernière phrase eut à peine eu le temps de se terminer que la main de Spirit s’envola tel un pigeon voyageur en quête d’une destination. En plus bruyant. PAF. Le soulard amateur d’Ohara se fit frapper avec une telle force qu’il s’éleva de son tabouret croulant sous le lourd poids de son bide à bière avant de violemment s’étaler sur le sol dans un bruit fracassant. Et ce fut comme ca que Spirit – à lui tout seul – commença la destruction de cette jolie taverne qui appartenait au malheureux père de cette encore plus jolie – magnifique même – jeune demoiselle que notre hurluberlus préféré avait tenté – fidèle à ses habitudes – de draguer. Mais ce petit accès de colère envers ce soulard ne l’aida point. En effet, c’était pas un simple soulard, c’était un soulard qui était aussi le frère de cette jolie magnifique lady, et donc par la même occasion le fils du tavernier. Qui ne tarda pas à envoyer tout les gros bras du bar sur Spirit. Il s’en sortit tant bien que mal, mais il dut finalement payer les dommages causés. Il était maintenant quasi sans le sous, et ne parlons pas de son fameux équipage ! Et que faire dans ces cas là ? Se jeter dans une partie acharnée de … poker ! Quel jeu magnifique ! Quel gains fantastiques ! (cfr hakuna matata) Enfin, pas tant que ça. Ces gains fantastiques, ils s’élevaient à … zéro ! Enfin, du côté de Spirit. Arashi quant à elle avait remporté des gains colossaux – Parmi lesquels figurent les derniers sous de Spirit…

Spirit et son équipage étaient fin prêt pour le départ tant espéré de cette île parfumée au poisson … Le départ ne fut pas long en adieu, au contraire. Après quelques temps de mer, nos trois compagnons accostèrent finalement sur une île assez… comment dire ? Déserte. Ils partirent immédiatement en quête de nourriture. Cependant, Spirit était atteint d’une sorte de déséquilibre assez étrange. Il était sur que c’était encore un sale coup de Stein… Quel salopio ce dingue ! Le début de l’observation se passa dans les normes. Stein qui s’amusait – pour une raison que personne ne sait – à découper des serpents, des fruits et même des feuilles ! Avant de les observer et de laisser échapper un rire malveillant et facilement susceptible d’un crime très grave. De l’autre côté Arashi qui observait d’une manière tout aussi étrange Stein, LE Stein. Soudain, un évènement inattendu vînt casser la monotonie des rires inquiétants. Un immense serpent vint se loger pile poil devant notre groupe. A ce moment, des étincelles semblaient briller dans les yeux de notre scientifique fou. Spirit eu juste le temps de sortir une de ses faux, que le serpent était déjà en phase de pourrissage après que Stein l’ai disséqué et observé. Suite a cet évènement, sa réaction fut une réaction qui pourrait sembler étrange pour le commun des mortels. Un petit geste visant à remonter ses lunettes, un autre pour tourner son boulon, et enfin l’inévitable rire de méchant. L’idée qu’il soit dingue se concrétisait de jours en jours.

Ils finirent finalement par trouver un village indigène. Ils étaient habillé assez étrangement, des sortes de pantalons faits de feuilles, des bijoux pour le moins dangereux de par leurs multiples piques, et certains avaient même des couvre-chefs. Leurs habillement faisait plus penser à des serpents – ou autre animal exotique – déguisé en homme qu’à autre chose … Les voyant arriver le chef du village se précipita vers le groupe, et, sans même se soucier de qui il s’agissait, leur demanda de l’aide. Il fallait qu’ils aillent chasser pour eux un poulet garous, les villageois ne pouvant le faire étant tous trop occupé. En échange, il les récompenserait et leurs donnerait une partie de la viande. Arashi, décidant pour tout le monde, accepta sans dire mot aux deux autres… C’est ainsi que le groupe se mit en quête de ce fameux poulet-garou.

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
A la poursuite du poulet-garou
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Duo de Poulet à l'ananas
» Poursuite d'un voleur
» Poulet sauté à la coriandre et au cumin
» Le poulet au chlore bientôt dans nos assiettes
» Lasagnes au poulet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Adventure :: Mers Principales :: North Blue-
Sauter vers: