AccueilBienvenueFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une journée classique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ex-Kobby
Sergent-Chef
Sergent-Chef
avatar

Masculin
Nombre de messages : 53
Age : 31
Emplacement : Grand Line - Une zone quelconque
Appellation : Sergent-Chef
Prime/Doriki : Pas pour le moment.

Fiche Personnage
Grade: Sergent-Chef
Equipage: Garp
Niveau: 1

MessageSujet: Une journée classique.   Mer 1 Oct - 14:01

Tandis que le jour se levait à peine sur Grand Line, Kobby ouvrit les yeux, commençant tout juste à émerger. La nuit avait été agréable, sans rêves ni cauchemars. Une nuit paisible en somme. Les dernières semaines s'étaient écoulées à pleine vitesse, entre les entraînements au combat et les ordres de mission transmis par le Quartier Général. Aucun incident n'avait été déploré pour l'équipage de la Marine aux ordres du Vice-Amiral Garp, en grande partie grâce à ce dernier dont le simple nom suffisait à faire pâlir les plus valeureux brigands des mers. En clair, ses subalternes n'avaient eu qu'à ramasser les morceaux après la passage de la tornade humaine et de ses poings puissants.

Kobby chassa ses quelques pensées de son esprit, puis s'étira avant de se lever afin d'aller prendre son petit déjeuner. Ensuite, une fois son estomac bien rempli, le jeune homme termina de se préparer jusqu'à ce qu'il juge être présentable. Ceci fait, il put ainsi débuter véritablement sa journée. Au programme : entraînement, étude de rapports d'incidents ayant eu lieu dernièrement dans les parages, pour finalement conclure sur des moments de détente. Mais bien sûr, l'emploi du temps pourrait bien être altéré, car les prévisions n'étaient jamais fiables à cent pour cent. Il y avait souvent des évènements inattendus qui tombaient soudainement et brisaient de ce fait la fragile monotonie qui caractérisait ces quelques soldats.

Tandis qu'il marchait dans les couloirs du navire en direction du pont où devait l'attendre Hermep – c'était d'ailleurs bien la première fois que l'ancien fils à papa était levé avant lui... - Kobby croisa quelques-uns de ses collègues qu'il salua respectueusement, s'enquérant de leur état, les interrogeant poliment sur la qualité du sommeil qui avait été le leur quelques heures plus tôt. Tout le monde semblait en forme, prêt à entamer cette nouvelle journée dans la bonne humeur, ce qui ne put que ravir pleinement le garçon. Lui-même était en parfaite condition et ne se fit pas prier pour en faire part à ses interlocuteurs. Non pas qu'il cherchait absolument à parler de lui et à monopoliser la conversation, mais plutôt disons qu'il voulait rassurer ses vis-à-vis sur le fait qu'il partageait leur état d'esprit en cet instant magique qui succède au lever du lit, durant lequel la réussite ou l'échec de tout ce qu'on entreprendra par la suite est plus ou moins déterminé. Un peu comme si l'humeur matinale pouvait influencer les actions de la journée.

Une fois tous ces rites de salutations effectués, Kobby reprit sa progression à travers les couloirs du navire jusqu'à atteindre le pont. Là-bas, un grand espace était aménagé pour permettre aux soldats des s'entraîner librement sans risque de piétiner ses collègues ou détériorer l'embarcation. Hermep s'y trouvait déjà, enchaînant de simples exercices de base tels que des pompes, tractions, et autres échauffements. Son visage montrait à quel point l'effort fourni était intense, ce qui apprit également à son ami que le fils de Morgan le Bûcheron travaillait déjà depuis un bon moment. Décidément, ce jeune homme n'avait plus rien à voir avec ce qu'il était avant de s'engager. A cette époque, sûrement aurait-il forcé d'autres personnes à effectuer des exercices bien plus complexes pour des raisons futiles qui auraient causé son désagrément. Mais heureusement, Hermep n'était plus le même à présent, au grand plaisir de Kobby.

Ce dernier regardait justement son compagnon d'armes s'entraîner dur. Puis il décida de l'accompagner dans ses efforts, et retira sa veste ainsi que sa chemise. Sans perdre plus de temps, le garçon se mit en position et enchaîna quelques séries d'étirements en tous genres, comme il en avait l'habitude chaque matin. Après quelques heures d'exercices physiques, des gouttes de sueur perlaient abondamment sur le visage du jeune homme qui tentait de ne pas y prêter attention, se concentrant sur les dernières tractions qu'il lui manquait avant de conclure sa séance matinale. Finalement, malgré la douleur qui parcourait les muscles de tout son corps, le Sergent-Chef était vraiment satisfait du travail accompli. Il décida donc de faire une pause bien méritée. Récupérant une serviette posée dans un coin, l'adolescent s'essuya se visage, les bras, le torse et les jambes avant de rejoindre Hermep qui avait également arrêté ses exercices quelques minutes plus tôt.


" Alors Hermep, depuis quand tu te lèves aussi tôt pour t'entraîner ? D'habitude tu es le dernier à sortir de ton lit. " , lança Kobby, tout souriant, à son ami.

Le concerné se contenta de rendre son sourire complice à son compagnon d'armes, sans un mot. Les deux hommes s'étaient vraiment rapprochés depuis leur intégration au sein de la Marine, et surtout depuis que leur supérieur s'occupait d'eux. Jamais aucun d'eux ne remercierait assez le destin pour leur avoir permis d'évoluer à un tel point. Ils se comprenaient tout le temps parfaitement, sans avoir besoin de prononcer le moindre mot. Leurs épreuves communes avaient tissé un lien entre eux, comme des frères qui se seraient promis de toujours avancer ensemble. Si l'un faisait un pas en avant sur l'échelle de l'évolution, l'autre le suivrait. Mais si l'un n'arriverait pas à franchir le cap, l'autre repartirait en arrière pour aider son équipier à surpasser ses limites. Deux frères d'armes. Deux frères d'âme. Leur duo était tellement soudé que nul parmi l'équipage ne s'étonnait de les voir ainsi s'améliorer de jour en jour. Mais personne ne savait jusqu'où ces camarades iraient grâce à leurs entraînements et leur volonté de fer. Certains disaient que l'un d'eux finirait à la tête de la Marine, dans le rôle d'Amiral-en-Chef. Mais à vrai dire, bien qu'il ne savait pas vraiment quel était le but de son ami, Kobby quant à lui ne visait pas aussi haut. En fait, un échelon plus bas serait l'idéal. Amiral de la Marine était son objectif.


" Alors vous deux, on rêvasse ? "

Kobby n'eut pas besoin de tourner la tête pour savoir à qui appartenait cette voix. Ainsi, le Vice-Amiral Garp leur ferait honneur de sa présence. Les deux compagnons se mirent immédiatement au garde-à-vous, tandis que leur supérieur éclatait de son rire bruyant. L'ancien larbin d'Arbyba à la Massue ne put s'empêcher de sourire en se décontractant lorsqu'il entendit le rire du grand-père de Luffy. Sous ses airs bourrus se cachait un être admirable et admiré de tous ses subalternes. Kobby était vraiment fier d'appartenir à la flotte du vieil homme. Il savait qu'il en allait de même pour son frère d'armes.

" Nous prenions un peu de repos après un long entraînement, Monsieur. " , répondit le Sergent-Chef d'un ton calme, sans se départir de son sourire.

Kobby se demandait ce qui amenait son supérieur en ce lieu, mais il finit par songer que même cet illustre personnage pouvait apprécier l'air frais de la mer qui voletait sur le pont. Sans chercher à ajouter quoi que ce soit, le garçon retourna s'asseoir dans un coin, et laissa ses muscles continuer à se détendre tranquillement. il se sentait vraiment bien à cet instant, en compagnie de son meilleur ami et de son mentor...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tael

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8
Age : 29
Emplacement : ~¤°Grand Line°¤~

Fiche Personnage
Grade: Colonel de la Marine
Equipage: Aucun
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une journée classique.   Jeu 2 Oct - 17:27

Une nouvelle journée pointait le bout de son nez sur GrandLine. Une légère brise iodée balayait continuellement le pont du Négociant des Mers, un des nombreux bateaux marchands qui sillonnaient les océans en quêtes de bonnes affaires. Cependant, sur ce navire, on ne trouvait pas que des marchands et des marins. Dans une des nombreuses chambres, ce trouvaient deux visiteurs montés à bord lors de l'escale sur la dernière îles estivale rencontrée. Meruzo, le capitaine, avait de prime abord refusé la demande d'être logé sur ce bateau pour quelques jours de ces deux hommes mais quand il vit l'écusson de la Marine sur le plus jeune, il se ravisa: mieux valait être en bon terme avec les représentant du gouvernement non?

Le fait est que les deux hommes embarquèrent aussitôt. L'un était très jeune, avait les cheveux noirs courts et des yeux bleus profonds. A voir son écusson, on pouvait deviner son grade: seconde classe. Il répondait au nom de Gen. Dans son paquetage, on avait pût y deviner la forme d'un long fusils, sûrement son arme de fonction. Le deuxième homme lui semblait plus étrange. Ses cheveux rouges flottaient au gré du vent et ses yeux de la même couleur semblait lire au plus profond de vous. Un sabre pendait à sa ceinture. Depuis qu'il était sur le navire, i n'avait pas voulut donner son nom. Seul le fait que le jeune homme l'appelle constament Colonel prouvait qu'il appartenait à la Marine.


Mais cessons notre plongeons des les eaux tumultueuses du passé pour revenir à notre journée naissante. Comme d'habitude, le roux fut le premier à se lever. Après avoir contemplé la mer quelques instants, il monta voir le barreur pour lui annonçait l'arrivé prochaine d'un navire. Tout étonné qu'il fut, le barreur ne cherchat pas à spéculer sur l'identité de l'équipage qui serait leur prochaine rencontre. Bientôt, Gen se leva à son tour et alla faire sur le pont quelques exercices d'endurcissement musculaire. Bientôt, apparu un grand navire de la Marine. Sa figure de proue ressemblant à une tête de chien ne laissa plus aucun doute quand à la personne qu'ils allaient renconter: le vice-amiral Garp. Peut être que les deux étrangers allaient embarquer sur son navire?

----



Tael regardait approcher le navire. Il était grand et majestueux mais il ne faissait pas spécialement envie au jeune homme roux. Il avait beau être Colonel de la Marine, il avait refusé le don d'un bateau et avait pris pour seul homme sous ses ordres Gen, le jeune homme qu'il avait quelques mois recueillit sur une île où la rebellion de Dragon faisait rage: St Urea. Aussi, quand il se déplaçait, devait-il demander assistance à des navires marchands et à ses collègues de la Marine. Mais s'il se rendait sur le pont du vice-amiral aujourd'hui, c'était pour lui délivrer quelques informations.

Des que les deux navires furent côte à côte, une échelle de corde fut jetée et les deux Marines "squatteurs" s'empressèrent de grimper. Ils furent accueillit par deux secondes classes ux garde à vous. Gen voulut se mettre au garde à vous mais Tael l'interrompis avec un petit Pas de ça en ma présence. Les deux secondes classes, étonnées, les informèrent que le vice-amiral était en compagnie du sergent-chef et du sergent sur le terrain d'entraînement. Décidemment, le petit -comme se plaisait Tael à appeller Gen- rencontrerait pas mal de gradés en si peu de temps. Ils se mirent alors en marche, Tael l'air de s'ennuyer et Gen tout excité. Ils arrivèrent devant un homme d'imposanre stature et deux jeunes hommes dans des proportions bien plus réduits. Tael se mit au garde à vous ce qui étonna Gen qui l'imita de suite.

Colonel Tael et Seconde Classe Gen au rapport!

Quelques Marines tournèrent le regard vers la surface d'entraînement lorsque le nom de Tael retentit sur le pont. D'un signe de la tête, Garp fit signe au deux jeunes de parler.

L'île de St Uréa dans South Blue est sur le point de tomber aux mains des rebelles de Dragon.

Garp eu une moue désapprobatrice.

Et l'équipage de Chapeau de Paille, celui qui aurait fait tomber Crocodile à Alabasta semble être arrivé sur l'île de Water Seven.

Ce fut un rire franc et retentissant que Garp émit alors. Un sourire apparut alors lèvres des sous-officiers présents.

Hermep!Kobby! Veuilez tenir compagnie au Colonel Tael et à son Seconde Classe pendant que je vais donner mes instructions au barreur.

Sans vouloir vous contrarier, Monsieur, je souhaiterais si possible repartir avec le bateau qui m'a porté ici.

AHAHAHAHAHAH Si tu veux mais il te faudra nager car il ne t'a attendu

Et c'était vrai au loin, se dessinait la silhouette du Négociant des Mers qui, sans attendre son reste était partit. Désormais, Tael et Gen restaient seuls en compagnie des deux sous-officier et de quelques secondes classes qui ont entendus des rumeurs sur quelques exploits du Colonel.


Dernière édition par Tael le Sam 4 Oct - 13:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ex-Kobby
Sergent-Chef
Sergent-Chef
avatar

Masculin
Nombre de messages : 53
Age : 31
Emplacement : Grand Line - Une zone quelconque
Appellation : Sergent-Chef
Prime/Doriki : Pas pour le moment.

Fiche Personnage
Grade: Sergent-Chef
Equipage: Garp
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une journée classique.   Ven 3 Oct - 15:37

( Petit HS pour commencer : Hermep n'est pas Sergent-Chef. Il est simplement Sergent. ^^)

Depuis son arrivée sur le pont, Garp ne cessait de raconter des anecdotes lui étant arrivées par le passé, sans la moindre honte apparente, ni gêne quelconque, malgré la "particularité" de certaines de ces histoires. Au début, Kobby et Hermep avaient eu beaucoup de mal à garder leur sérieux en entendant tout ça, mais ils ne voulaient pas s'attirer d'ennuis. Après tout, même avec un homme aussi désinvolte que leur supérieur, il y avait probablement des limites à ne pas franchir, et les deux garçons ne préféraient pas tenter le diable. Cette volonté était due à deux raisons bien précises : tout d'abord, évidemment, étant donné la légende qu'était le Vice-Amiral, le contrarier aurait été très risqué. Mais en plus, il s'agissait là d'une personne que les deux jeunes appréciaient et admiraient grandement. Or, on ne fait pas de coups pareils à une idole, cela va de soi...

Pourtant, après quelques anecdotes hilarantes à souhait durant lesquelles Kobby et Hermep avaient eu tout le mal du monde à ne pas éclater de rire, Garp les avait regardé avec un grand sourire et leur avait dit qu'il ne valait mieux pas retenir une fou rire pour leur bien-être. Autant dire qu'ils s'en étaient alors donné à coeur joie, allant presque jusqu'à se rouler par terre en se tenant les côtes. Leur mentor était vraiment un sacré personnage. Et par-dessus tout, c'était une légende vivante.


" Vous en avez de biens bonnes, Monsieur ! "
, dit Kobby après avoir repris son souffle.

Son interlocuteur se contenta de lui envoyer une tape amicale dans le dos avant de rire d'un ton bourru en voyant le jeune homme tenter tant bien que mal de garder son équilibre. Cependant, l'habitude avait permis au Sergent-Chef de garder un certain équilibre, contrairement aux premières fois qu'il avait expérimenté ces marques affectives du vieil homme. Cette famille était vraiment incroyable. telle était la pensée de Kobby lorsqu'il avait découvert le lien de parenté entre son mentor et son ami pirate. Autant dire qu'il se demandait qui pouvait bien être le père de Luffy, bien qu'il ne voulait se risquer à poser la question. Peut-être le saurait-il un jour, mais cela ne pressait aucunement.

Tandis qu'il était plongé dans ses pensées étranges au sujet de la généalogie de cette famille hors du commun, le garçon entendit un peu de boucan en provenance de l'arrière du bateau. Il se demandait ce qui pouvait bien se passer, mais ne chercha pas à se rendre sur place car il se rendit bien compte que des bruits de pas se rapprochaient de l'avant du navire où se trouvait justement la zone d'entraînement. Quelques minutes plus tard, deux hommes arrivèrent et l'un d'eux se présenta comme étant Colonel, tandis que son compagnon n'était que Seconde Classe. Un duo assez anodin, sans nul doute. Soudain, Garp demanda à l'un des deux hommes de prendre la parole, et les nouvelles furent mitigées aussi bien pour le Vice-Amiral – à en voir ses expressions – que pour ses deux disciples.


* Luffy-san est à Water Seven ! J'espère que nous pourrons nous rencontrer prochainement ! * , songea Kobby, très heureux d'avoir des nouvelles de son ami.

Le Vice-Amiral demanda alors à ses élèves de rester en compagnie des nouveaux venus, ce à quoi Kobby et Hermep répondirent par un " A vos ordres ! " tout en se mettant au garde à vous en attendant le départ de leur mentor. Une fois ce dernier disparu, L'adolescent qui rêvait de devenir Amiral se tourna vers les invités du jour et aborda le Colonel Tael.


" Bienvenue, mon Colonel ! Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez pas à nous en faire part. Je suis le Sergent-Chef Kobby, et voici mon collègue et ami le Sergent Hermep. "


Car en effet, les deux jeunes gens ne possédaient pas le même grade. Celui qui venait de prendre la parole avait gravi un échelon de plus que son compagnon, mais ne se considérait pas pour autant comme lui étant supérieur. Au contraire, de son point de vue, tous deux se valaient largement. Probablement Hermep ne manquerait-il pas de monter en grade d'ici peu pour rejoindre son ami sur le même rang. Quoi qu'il en soit, Kobby prit à nouveau la parole en demandant d'un ton enjoué mais néanmoins calme au Colonel :

" Au fait, que pensez-vous de ce qui se passe actuellement au sujet des révolutionnaires? "

Puis, après un instant de silence, il ajouta sur un ton de confidence :


" Vous savez, Hermep et moi connaissons bien le capitaine de l'équipage de Chapeau de Paille. C'est un bon ami, même si nos chemins ont pris une bifurcation différente. Et il en va de même pour Roronoa Zoro, le bretteur de l'équipage. Nous avons assisté à la naissance de leur groupe avec le recrutement de ce premier membre. Même si ce sont des pirates, même si je souhaite être celui qui capturera Luffy-san, je sais que ce sont des personnes vraiment sympathiques."

Il avait dit ça d'une traite, sans vraiment chercher à masquer son admiration pour la forte croyance de Luffy en ses rêves. De toute façon, il n'avait aucune raison de dissimuler son véritable avis au sujet de cet équipage...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tael

avatar

Masculin
Nombre de messages : 8
Age : 29
Emplacement : ~¤°Grand Line°¤~

Fiche Personnage
Grade: Colonel de la Marine
Equipage: Aucun
Niveau: 1

MessageSujet: Re: Une journée classique.   Mar 7 Oct - 23:08

Tandis que le Vice-Amiral Garp s'en allait donner ses directives, le dénommé Kobby entama la conversation sur des sujets quelques peu désagréables. En effet, Tael vouait une aversion certaine pour les révolutionnaire. Et puis, au yeux de Tael, il ne convenait pas de parler avec admiration de pirates. Les pirates étaient des hors-la-loi. Ils ne méritaient pas l'admiration des gens. Il ne méritaient que la prison.

Je dois vous avouer Sergent-Chef que je ne comprends pas votre amitié envers ces personnes que vous souhaitez attraper. Et par ailleurs, cela n'interférera pas justement avec cette volonté de les capturer. Je parle d'expérience: il ne faut jamais se faire d'ennemi intime car vous serez déçu après de le capturer et de ne plus pouvoir le faire. Aussi, je vous conseil de prendre exemple sur ce second classe.
Gen, qu'as-tu fais lors de la dernière attaque pirates contre le Négociant des Mers?


Une lueur apparut au fond de ses yeux. Certains diront qu'il s'agissait du reflet de sa folie mais d'autres, comme Tael, diront qu'il ne s'agit que de l'ambition du jeune homme.

Quand ils ont commencé l'abordage, je suis monté sur leur bâtiment. Tandis que le Colonel repoussait l'attaque, je suis allé perforé la coque du navire, puis suis remonté sur le Négociant. D'après mes calculs, leur bâtiments pourra résister à un voyage jusqu'à Little Garden.

Tael ne l'avait écouté que d'une oreille et regardait le soleil brillant au dessus des flots. Une légère brise faisait voleter sa longue chemise burinée par l'air iodée. Au loin, se dessinait les contours d'une station du train aquatique. Water Seven sera bientôt en vu. De là, plusieurs décisions seront à prendre. Allait -il former un équipage? Partir en compagnie d'hommes sous ses ordres à la poursuite de divers pirates ou révolutionnaires? La menace des révolutionnaire de Dragon se fdait de plus en plus perceptible à travers toute la Route des Périls. De nombreuses informations parvenaient de partout à ce sujet? La griffe de Dragon s'étendait aussi dans le nouveau monde mais nul ne savait où se situait son quartier général.

[en cours]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une journée classique.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une journée classique.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» La journée internationale de l'alphabétisation sera célébrée ce 8 septembre en H
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/
» Journée habituelle..ou presque || TOPIC TERMINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Adventure :: Archives :: RP :: Route de Tous les Périls-
Sauter vers: